TOP 14. Ils seront les papys cette saison et feront de la résistance
Les papys du Top 14 seront en nombre cette saison.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Les effectifs quasiment bouclés pour le prochain exercice à venir, qui seront les papys de la saison 2022/23 ?

Plus que trentenaires et toujours sur les terrains. Alors que la saison pré-coupe du monde est en préparation, nous aurons le plaisir de retrouver à partir de début septembre les papys du Top 14. Ces joueurs ancrés dans le paysage du rugby français depuis plusieurs années, et dont nous ne souhaitons (pas trop) qu'ils partent à la retraite. Parmi eux, des légendes et figures emblématiques de clubs.

L'icône des papys, cette saison, sera évidemment Sergio Parisse. Rendez-vous compte : à 38 ans, il entamera sa 21ᵉ saison en tant que professionnel du côté de Mayol à Toulon ! Une performance incroyable tant l'ancien capitaine de la Squadra Azzura possède encore de très beaux restes. Sa femme attend encore qu'il prenne sa retraite avec impatience. 

VIDEO. INSOLITE. ''Papi'' Sergio Parisse recadré avec humour par sa femmeVIDEO. INSOLITE. ''Papi'' Sergio Parisse recadré avec humour par sa femmeSuivent juste derrière Francisco Gomez Kodela, et Saïd Hirèche. Le pilier du LOU et le flanker de Brive, tous deux à 37 ans, font durer le plaisir. Ce dernier, en Corrèze depuis 2012, fait partie des meubles du stade Amédée-Domenech. Sous contrat jusqu'en 2023, cette saison pourrait être la dernière... ou pas. Le pilier argentin du Lou également jouera au moins jusqu'en 2023 du côté de Gerland. La mêlée lyonnaise appréciera encore sa présence.

Un autre argentin qui a marqué le Top 14 ces dernières années : Benjamin Urdapilleta. Champion de France 2018 et finaliste cette année avec le Castres Olympique, possède un contrat le liant jusqu'en 2023 dans le Tarn. Il est le doyen de l'effectif dirigé par Pierre-Henry Broncan à 36 ans. Même âge et doyen de son club pareillement, Isaia Toeava, à l'Aviron Bayonnais depuis la saison dernière, fera tout pour tenter de maintenir le club basque dans l'élite du rugby français.

RUGBY. À Castres, Pierre-Henry Broncan veut “le moins d'internationaux possibles”RUGBY. À Castres, Pierre-Henry Broncan veut “le moins d'internationaux possibles”

Quelques mentions honorables méritent d'être citées. Quatre précisément, à 35 ans. Charlie Faumuina, dans un effectif du Stade Toulousain assez jeune, encadrera la folle équipe rouge et noir d'Ernest Wallon. Thomas Combezou, continue de briller en Top 14 au centre de l'attaque du CO. Romain Sazy, champion d'Europe avec La Rochelle chez qui il a tout connu depuis son arrivée en 2010, s'approche aussi de la position de doyen du Top 14. Enfin, Torsten Van Jaarsveld, vainqueur de la Rugby Africa Cup début juillet avec la Namibie, est devenu aussi une figure du rugby français et de l'Aviron Bayonnais.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Lulu33
    2477 points
  • il y a 3 semaines

Vous en avez oublié un !
Le doyen des doyens qui vient de resigner pour une saison de plus à l'UBB 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
Transferts