Top 14. FINALE. Cyril Baille vs Uini Atonio, duel de colosses sur fond de douceur
Vous êtes prêts ? Ça va pousser fort en mêlée ce vendredi !
Baille et Atonio seront opposés en finale du Top 14. Un choc entre deux des meilleurs joueurs de France à leur poste, au caractère opposé à leur physique.

Qui dit finale dit (potentiellement) les deux meilleures équipes. Qui dit meilleures équipes dit (cette saison) Toulouse vs La Rochelle. Qui dit Toulouse vs La Rochelle dit chocs à tous les étages. Et qui dit choc à tous les étages dit piocher entre les duels Arnold vs Skelton, Kaino vs Vito ou encore Kolbe face à Retière. Mais nous, histoire de se démarquer un peu et de faire la lumière sur les ombres de l'ombre, avons choisi de mettre en avant l'affrontement titanesque qui attend Cyril Baille et Uini Atonio ce vendredi soir. Une opposition de styles, certes, mais au moins de même acabit aujourd'hui, puisque le duel entre le numéro 1 toulousain et le numéro 3 verra s'étalonner "le meilleur gaucher du monde" dixit Fabien Galthié, et l'une des clés de voute du plus impressionnant pack d'Europe cette saison.

CHAMPIONS CUP. ANALYSE - Comment La Rochelle a-t-elle battu le Leinster ?CHAMPIONS CUP. ANALYSE - Comment La Rochelle a-t-elle battu le Leinster ?Dans le coin gauche, vous avez "Cissou", 1m82 pour 118 kg et 28 capes chez les Bleus. À 27 ans, l'enfant d'Avezac (Hautes-Pyrénées) a trouvé sa place, lui dont l'ascension a été lourdement freinée par une rupture du tendon rotulien au printemps 2017, alors qu'il venait de connaître ses premiers amours avec les Tricolores. Rien d'évident pour ce grand timide, dont les bouchons dans les oreilles d'autrefois ont fait qu'il restait beaucoup dans son coin quand il était enfant, qu'il n'a toujours pas confiance en lui aujourd'hui. "J'accumule beaucoup de stress, j'ai du mal à dormir la veille d'un match important... Je traîne cette angoisse depuis toujours, confiait-il lors d'un entretien pour le Midol récemment. Avant un match, j'ai donc mes rituels. Je fais les choses dans un ordre immuable : je démarre la musique dans le bus, je l'éteins au moment où je rentre dans le vestiaire : puis je marche autour de la pelouse avec "Toto" (Dupont) et Julien Marchand. Une fois que tout ça fait, je suis prêt à jouer". 

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
News
Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
Vidéos
News