Top 14. ''Ils font les fanfarons'' : Christophe Urios recadre sèchement La Rochelle
Christophe Urios remonté contre les Rochelais.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Interrogé via L'Équipe, Christophe Urios est revenu sur la double confrontation perdue en Champions Cup face à La Rochelle et n'a pas hésité à recadrer ces derniers.

Ce dimanche, l'Union Bordeaux Bègles reçoit Toulon, dans une rencontre qui pourrait être décisive dans l'optique d'une qualification. D'autant plus, que les partenaires de Louis Picamoles se sont remis la tête à l'endroit le week-end dernier, en allant s'imposer chez le leader montpelliérain. Un succès important puisque les Girondins enchaînaient les défaites jusque-là (8 lors des 9 dernières rencontres toutes compétitions confondues) et traversaient donc une passe très compliquée. On pense notamment à ces 3 revers en autant de semaines face à La Rochelle, dont cette double confrontation en Coupe d'Europe. Balayée à domicile (13-31), l'UBB n'avait pu inverser la tendance au retour à Deflandre (défaite 31-23). Interrogé par L'Équipe, le manager bordelo-béglais Christophe Urios, est revenu sur cet affrontement. Et explique, le pourquoi du comment de ces défaites : ''On n'y était pas. C'est très facile à comprendre. Suite à notre défaite en Top 14 le week-end précédent (15-16), je savais que ça serait difficile de mobiliser les mecs face au même adversaire. Ils avaient déjà la tête à Montpellier. Si on avait joué un adversaire étranger, ça aurait peut-être été un peu différent''. 

RUGBY. Top 14. ''Un compétiteur hors-pair, il n’y en a pas beaucoup des comme ça'', souffle UriosRUGBY. Top 14. ''Un compétiteur hors-pair, il n’y en a pas beaucoup des comme ça'', souffle Urios

Mais surtout, toujours pour le quotidien, le manager de l'UBB a tenu à recadrer les Rochelais, tout en leur promettant de les retrouver plus tard cette saison, en phase finale : ''Sur les deux matchs de Coupe d'Europe, les Rochelais font les fanfarons. Mais honnêtement, on ne les a pas joués. La preuve, on a mis des joueurs au repos. Cette élimination n'aura aucun impact sur la fin de saison. On est passés à autre chose, même si on se retrouvera un jour.'' Enfin, Urios a également souligné l'importance de la réception de Toulon pour la suite du championnat. Une victoire, et la qualification serait quasiment acquise.

Si tu bats Toulon, tu es dans une position confortable en vue de la fin de saison. Si tu perds… Je ne pense qu’à Toulon. C’est le match de l’année. Si les Toulonnais perdent, ils ne se qualifieront sans doute pas. Et si on gagne, on se mettra dans de bonnes dispositions pour le top 6. Il faut regagner à domicile aussi. J’en ai plein le cul d’entendre la musique des mecs d’en face… 

Vous l'aurez compris, la fin de saison s'annonce particulièrement excitante, dans la cité girondine, d'autant plus que l'UBB, va retrouver son maitre à jouer, Matthieu Jalibert. Un plus non négligeable.

Top 14. VIDÉO. Christophe Urios recadre son kiné en plein match : ''Il a fallu que je le secoue un peu !''Top 14. VIDÉO. Christophe Urios recadre son kiné en plein match : ''Il a fallu que je le secoue un peu !''

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
Arbitrage
Vidéos
News
Vidéos
News