TOP 14. Castres. Santiago Arata, l'homme qui a éclipsé le meilleur joueur du monde
Face à Toulouse, Santiago Arata a ébloui le monde du rugby.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En demi-finale de Top 14, l'Uruguayen de 25 ans Santiago Arata a réalisé un match monumental face au Stade Toulousain, éclipsant même son adversaire du jour, Antoine Dupont.

Vendredi dernier, peu de temps après la victoire du Castres Olympique face au Stade Toulousain en demi-finale, beaucoup de spécialistes acclamaient la performance d'un demi de mêlée. Mais contrairement à ce que l'on pouvait penser, il ne s'agissait pas d'Antoine Dupont ! Bien que loin d'être aussi mauvais que certains le disent, le meilleur joueur du monde n'a pas pu exprimer tout son talent. La faute notamment à un joueur qui n'a cessé de le mettre sous pression : Santiago Arata. Loin d'être connu par le grand public, l'Uruguayen de 25 ans a prouvé tout son potentiel face aux champions de France en titre. Précis au pied, Arata a su ralentir le jeu quand il le fallait, tout en faisant preuve d'une grande agressivité en défense. Celui-ci a par ailleurs fini meilleur plaqueur chez les 3/4 castrais. Rien que ça ! Sans oublier bien sûr son essai de filou, qui mit un premier coup sur la tête des Toulousains.

RESUME VIDEO. Top 14. Plein de maitrise, Castres a fait le match parfait pour s'offrir ToulouseRESUME VIDEO. Top 14. Plein de maitrise, Castres a fait le match parfait pour s'offrir ToulouseArrivé en 2020 sur la pointe des pieds du côté du CO, Arata s'est parfaitement adapté à la mentalité castraise. Et pourtant, rien n'était fait pour celui-ci ! Sans aucune expérience du haut niveau, Arata a dû se démener pour en arriver là où il est aujourd'hui. Recruté sous l'impulsion d'un autre Uruguayen, Capo Ortega, le demi de mêlée représente aujourd'hui l'essence même de la mentalité de Castres. Acharnement, travail et persévérance. Des qualités qui lui ont permis de rentrer rapidement dans la rotation, jusqu'à même passer devant Rory Kockott. Un parcours dingue, qui a commencé avec le Old Christians Club en Uruguay, jusqu'à l'emmener au Stade de France, pour disputer la finale du meilleur championnat du monde. Vous l'aurez compris, Santiago Arata est un exemple de détermination. Et sa performance de vendredi a tout sauf étonné ses coéquipiers ! En témoignent les mots d'Urdapilleta au micro de Canal juste après la rencontre : "J'avais confiance en Arata. Je connais ses qualités. J'essaye de lui donner beaucoup de confiance parce que c'est la première année où il joue quasiment tous les matchs. Il a fait un très grand match". Une performance de haute-voltige, qui permet donc à son équipe de disputer sa quatrième finale en 9 ans, et peut-être même de décrocher son troisième sacre en autant de temps.

Le jaune d'Arnold, Urdapilleta, Arata eclipse Dupont, la demie Castres/Toulouse a fait le bonheur de TwitterLe jaune d'Arnold, Urdapilleta, Arata eclipse Dupont, la demie Castres/Toulouse a fait le bonheur de Twitter

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Meilleur plaqueur avec 6 plaquages! faut relativiser

  • Dupont9A
    11030 points
  • il y a 1 semaine

Allez foncer declarer le meilleur joueur du monde et laissez Toto tranquille.

Si je me souviens bien, je l'avais trouve tres bon sur les quelques matchs de l'Uruguay que j'avais vu durant la dernière CDM

  • ossau64
    892 points
  • il y a 1 semaine

Très content de la performance d'arata, en espérant le voir devenir dans le temps le véritable successeur de rory. Castres en à besoin, la charnière étant en plein remaniement .

C'est la filière sud américaine !!

Quel match ! Et le tout sans jamais gesticuler des bras à des fins "coquinesques"...

@MARCFANXV

C’est joli comme néologisme !

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News