TOP 14. Boosté par son duo magique Le Garrec/Gibert, le Racing peut-il espérer quelque chose à Toulouse ?
Le Garrec et Gibert seront associés. Screenshot : Racing 92
Fessé à Toulouse en début de mois, le Racing se déplacera cette fois avec sa charnière maîtresse. Et si ça changeait tout ?

L’image du dernier essai d’Alexandre Roumat, après un relai digne de Victor Wenbanyama de Thibaud Flament, était forte. Elle marquait la classe d’écart qui séparait les deux équipes en ce jour de début avril : score finale 31 à 7 et surtout 5 essais à 1 pour le Stade Toulousain face au Racing 92 en 8ème de finale de Champions Cup.

Champions Cup. Avec Ahki le magnifique, Toulouse - Racing 92 a soufflé le chaud et le froid sur les réseaux sociauxChampions Cup. Avec Ahki le magnifique, Toulouse - Racing 92 a soufflé le chaud et le froid sur les réseaux sociaux

Trois semaines plus tard, en sera-t-il de même pour ce choc que Canal Plus a décidé de placer samedi à 15h ? Toulouse, en tous cas, est bien décidé à ne pas se lâcher, malgré sa demie européenne dans la foulée : "On veut exister sur les deux tableaux mais l'avance qu'on avait en Top 14 est en train de se réduire fortement. Donc, si on veut être dans de bonnes dispositions pour jouer sur les deux tableaux justement, il faut prendre les points quand ils se présentent," prévient François Cros pour Midi Olympique.

TOP14. Avec Dupont, Ntamack, Mauvaka, Cros… L’armée toulousaine est en mission commando avant le choc face au RacingTOP14. Avec Dupont, Ntamack, Mauvaka, Cros… L’armée toulousaine est en mission commando avant le choc face au Racing

"Et notamment sur les réceptions. A nous nous d'être focalisés là-dessus pour faire une belle performance, ce qui renforcerait notre confiance avant la demi-finale." Malgré l’envie et l’impressionnante force de frappe du Stade Toulousain, il y a de néanmoins de quoi penser que ce match sera une toute autre paire de manche.

"Il est évident que le Racing aura une équipe totalement différente, déjà parce qu'elle a enregistré le retour de certains joueurs importants qui leur manquaient sur le huitième", corrobore François Cros. En effet, le club francilien sera cette fois boosté par son duo Le Garrec/Gibert qui fait la pluie et le beau temps du côté du Plessis-Robinson.


On ne va pas se cacher : on va à Toulouse avec des ambitions. - Nolann Le Garrec pour Rugbyrama

Un renfort très important pour le Racing, que l’on a vu une nouvelle fois vu jouer à sa main sur la pelouse d’Oyonnax le week-end dernier. Et qui n’a d’ailleurs perdu qu’une seule fois lorsque les deux étaient associés d’emblée cette saison en Top 14 (à Toulon, J9).

TOP14. Un accident de jeu sanguinolent et des points : le colosse Joël Merkler bien amoché face à ToulonTOP14. Un accident de jeu sanguinolent et des points : le colosse Joël Merkler bien amoché face à Toulon"Le contexte a changé aussi pour eux. Ils n'ont plus qu'une compétition à jouer, et ils se disent peut-être qu'on peut avoir la tête à ce qui va arriver la semaine suivante," martèle Cros. "Il est certain qu'ils vont venir jouer crânement leur chance, surtout qu'ils auront une semaine de récupération derrière. Ce sont des facteurs qu'il fallait prendre en compte dans notre préparation pour ne pas être surpris de l'intensité qu'ils vont mettre."

Une semaine après la défaite cruelle face à Toulon, nul doute que les Hauts-Garonnais voudront remédier à ça. D’autant qu’avec les retours de Dupont, Ntamack, Ahki, Mauvaka et consorts, difficile de ne pas être ambitieux…

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Manu
    20812 points
  • il y a 3 semaines

Cette rencontre a plusieurs enjeux.

Rester le plus en haut du classement pour les 2 équipes afin d'éviter un barrage où on laisserait beaucoup d'énergie. Le R92 en sait quelque chose après son barrage l'an passé et sa déculottée en demie contre Toulouse. Et le Stade Toulousain est toujours en course en coupe afro-européenne, ce qui va nécessiter beaucoup de phases de roulement dans l'effectif et de régénération. Un barrage serait un handicap.

Pour les Altoséquanais, c'est aussi l'envie de gagner enfin contre sa bête (rouge et) noire, après 4 ou 5 défaites consécutives toutes compétitions confondues contre l'ogre garonnais. Pour Toulouse, c'est de rattraper ce qui aurait dû être une victoire contre Toulon à Marseille.

Puis, effectivement, il y a les duels sur toutes les lignes entre internationaux titulaires et outsiders. Au premier plan, il y a les 2 charnières talentueuses. Mais je pense également à des joueurs comme Woki qui s'est fait prendre sa place en bleu par Flament. Ou à Joseph qui commence à acquérir la maturité qu'on attend de lui depuis qu'il a été désigné meilleur joueur (à 18 ans) de la Coupe du Monde U20 de 2018 que la France avait remporté avec Woki, NTK, Lebel, Barassi ou Tauzin. Dans le lot, quelques uns ont remportés depuis des titres en club ... mais coté toulousain seulement

Enfin, il y a les joueurs passés par le centre de formation du Stade Toulousain (Tedder) ou ayant joué en PRO pour la première fois avec Toulouse (Fickou) qui vont revenir sur une pelouse qu'ils connaissent bien avec l'envie de mieux faire qu'il y a 3 semaines.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News