Top 14 : Bernard Laporte souhaite une limitation du nombre d'étrangers, les clubs sous pression ?
Bernard Laporte veut limiter les étrangers en Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le nouveau président de la FFR souhaite travailler avec la Ligue pour mettre en place un nombre limite d'étrangers en Top 14.

Voilà un mois que Bernard Laporte est à la tête de la Fédération Française de Rugby, et ses projets sont déjà nombreux. Si celui du Grand Stade - définitement abandonné - a occupé l'espace médiatique, un autre pourrait faire grand bruit. Dans les colonnes du Midi Olympique, l'ancien manager du RCT s'exprime sur les joueurs étrangers et la valorisation des joueurs formés en France. Se dirige-t-on vers des quotas d'étrangers au sein des clubs ?

Les choses ont bien avancé, disons-le, mais on n’a pas été assez loin. Aujourd’hui, il y a 41 % de joueurs étrangers en Fédérale 1, grosso modo 50 % en Top 14 et Pro D2. L’horizon est bouché pour nombre de gosses qui partent vers d’autres sports. Ce n’est pas normal. Au niveau du monde professionnel, nous prenons l’exemple de l’Irlande qui a imposé quatre joueurs non sélectionnables sur le terrain, et un sur le banc de touche. Il y a un droit du travail, des joueurs sous contrat, et on ne pourra pas le faire l’année prochaine mais j’espère bien que nous y serons parvenus à la fin du mandat

Laporte l'avoue : avec le droit du travail et les nombreux accords, il est impossible juridiquement d'interdire à un club de recruter à l'étranger. C'est pourquoi un tel projet ne peut voir le jour sans un travail main dans la main avec la Ligue Nationale de Rugby, sans oublier l'accord des clubs : "il vaut mieux qu’ils soient d’accord. Ce n’est pas un rapport de force mais c’est dans l’intérêt de tous."

Prise de conscience et cas Josua Tuisova

Mais alors, d'où lui vient cette "prise de conscience", lui qui aura permis au RCT de soulever trois coupes d'Europe et un Brennus avec une légion d'étrangers au sein de son effectif ? Il se défend : "André Moga me disait : « Un président préside, un entraîneur entraîne et un joueur joue. » J’ai fait ce qu’il fallait pour gagner quand j’étais entraîneur, en m’adaptant à l’effectif que l’on me donnait. Je ne le suis plus. Maintenant, je dirige et je vais diriger." S'il souhaite limiter le nombre d'étrangers et ainsi permettre aux jeunes Français de s'exprimer, c'est parce que la fameuse liste de 74 noms (dont 10 étrangers !) de Philippe Saint-André pour préparer le Mondial 2015 l'a marqué, comme le cas Josua Tuisova :

En début d’année dernière, je demande à Josh Tuisova pourquoi il ne joue pas avec les Fidji ? Sa réponse : « Fin juin, je peux jouer pour la France. » Je l’adore ce gamin et il peut être le meilleur ailier du monde pourtant je lui ai bien dit qu’il ne jouerait pas pour la France avec moi président. « Tu ne vas pas en cours de français, tu ne parles pas un mot de français et tu veux jouer pour la France ! Mais mon père, quand il va te voir à la télé, il va l’éteindre… Va plutôt jouer pour les Fidji, quitte à faire les Tournois de rugby à VII et être absent quinze jours en suivant. » 

Depuis, le Toulonnais est devenu champion olympique avec le pays qui l'a vu naître... Quid de l'équipe de France et du cas des étrangers ? Laporte a déjà statué sur le sujet, arguant qu'un joueur étranger sans passeport français n'aurait plus le droit de porter le maillot frappé du coq.

XV de France : "pas de passeport français, pas d'équipe de France" pour Bernard Laporte

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour ceux qui soutiennent le recrutement à l'étranger ; oui on peut pas interdire conformément à la législation du travail mais la fédé à le droit de limiter le nombre de joueurs étrangers sur la feuilles de match. Exemple : donc les clubs peuvent embaucher 20 étrangers mais devront en aligner que 5 sur la feuille de match.

  • Dodow
    8179 points
  • il y a 3 ans

Je suis d'accord qu'il faut un XV de France de Français, mais ton père il est raciste.

Je ne comprends toujours pas cette valse de circonvolutions autour d'1 Thème où tt le monde s'accorde à dire qu'il faut rendre le Rugby Français à la Jeunesse Française ! Le moyen le plus simple, à effet immédiat, sans conséquence légale fâcheuse de voir évoluer sensiblement les choses consisterait à appliquer le principe de Jiff tel qu'existant, non plus "A la moyenne" mais par Feuille de Match ! Non-respect Obligation Règlementaire = Match Perdu....

Répression, répression, répression...

Sérieusement, il serait temps de s'attaquer à la source de nos problèmes et non à sa conséquence. Aujourd'hui, c'est bien notre formation qui n'est plus adaptée (et je ne connais pas les raisons, je n'ai jamais fait de centre et je n'y mets jamais les pieds). Il faut mener une petite révolution en s'inspirant des autres pays et sports, dont le football où nous sommes une référence à l'échelle mondiale.

La seule règle à mettre en place ? Protéger les moins de 21 ans ! Mal conseillés ou encadrés, ils sont traités comme des marchandises à cause de ce statut JIFF et leurs carrières en souffrent immédiatement. Tout en offrant une évolution plus tranquille aux joueurs, loin des sirènes, cela permettrait aussi de récompenser les clubs formateurs, aujourd'hui pillés par les gros (ASM et ST en tête, suivis par le RCT ou encore l'UBB). Mourad, pourtant l'un des bénéficiaires, a déjà pointé cette faille du système français qui nuit à la rentabilité de la formation pour un club professionnel. Il faudrait la régler au plus vite. Au foot, ils ont mis en place un système d'indemnités élevées et de partenariats, ça semble fonctionner.

Par ailleurs, personnellement, si dans chaque club, nos gamins retrouvent la passion du rugby et le plaisir de jouer, c'est tout ce qui m'importe. Le sport, ça doit être avant tout des sourires, même au niveau pro comme avec les artistes Michalak, Sagan, Ronaldinho ou encore Bolt. L'équipe de France, je veux juste les voir mouiller le maillot, me faire vibrer. Et si depuis petits, les joueurs jouent pour le plaisir, ils voudront nous en donner en bleu, ce sera une conséquence d'une formation "humaine" et notre plus belle récompense.

Et put***, il faut arrêter avec les étrangers. Ils ont toujours été une richesse de la France, il ne faut pas leurs jeter la pierre, surtout que certains le subissent. Certains clubs, dont le Stade Toulousain il y a peu, savaient mélanger intelligemment français et étrangers. Aujourd'hui, ça semble revenir à la mode après la "chute" du RCT et les échecs répétés du MHR. Encourageons les clubs dans cette voie plutôt que de les froisser avec des règles inutiles.

Dans l'équipe de Laporte, il y a un certain Philippe Rouge-Thomas, responsable de la formation du Stade Toulousain, proche de Guy Novès et connaisseur des îles. Est-ce qu'on ne pourrait pas l'entendre sur le sujet ?

Allez, j'arrête, j'avais promis d'être positif en 2017...

@Bitch Bucannon

Quand tu parles de "Sagan" tu parles bien de Françoise Sagan?

Ok je sors...

Ce problème doit être traité en même temps que l'histoire des contrats fédéraux. Car si les clubs perdent leurs internationaux Français pendant 6 mois, ils vont recruter. Si ils ne peuvent pas recruter de l'étranger, ils vont recruter des français dans les "petits" clubs du top 14. Résultat: affaiblissement des "petits" clubs et des effectifs pléthoriques avec un paquet de joueurs français qui ne joueront les bouches trous quand les internationaux seront absents.

  • oZbeck
    26488 points
  • il y a 3 ans

Par étranger il entend juste "les fidjiens", si c'est ça c'est un peu limite quand même

on s'en fout du nombre d'étrangers... C'est eux qui font le top 14, les plus beaux essais toutes les journées sont marqués par des étrangers, quasiment tous les weeks ends les meilleurs joueurs élus sont des étrangers...
On veut limiter pourquoi ? juste parce qu'on croit qu'en laissant jouer + les français, ils seront meilleurs pour les matchs internationaux... de 1 c'est pas vrai et de 2 on s'en fout des matchs internationaux, y'en a 7-8 max dans l'année...

@tropico31

euh sans rentrer dans le debat... je pense quand meme que plus il y a de joueurs francais, plus ils jouent, plus on aura de quoi faire une bonne equipe de France

parce que sinon, autant qu'ils se reposent toute l'annee en regardant la tv et sortent les crampons que pour gagner le Tournoi et la Coupe du Monde, moi ca me va mais chuis pas sur que ca marche

  • Pianto
    36981 points
  • il y a 3 ans

Si en Angleterre il y a eu une limitation du nombre d'étrangers, c'est grâce à l'incitation financière et à un gentleman agreement.

Faire une règle limitant le nombre d'étrangers c'est illégal. C'est une discrimination à l'embauche.

La question de la formation est fondamentale mais dans la mesure où ce sont les clubs qui forment et pas la fédé, il faut organiser des formations d'une part et il faut que les clubs aient intérêt à former techniquement les joueurs.

Pour l'instant ça ne leur a pas sauté aux yeux...

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 3 ans

Il ne doit pas avoir de douleurs testiculaires ce gars pour oser sortir des trucs pareil et justifier sa politique sportive (réussie d'ailleurs) quand il manageait le RCT.

@Zejack

Comme il a dit lui même, quand il était entraineur il utilisait les regles qu'on lui donnait afin d'être le meilleur. Aujourd'hui il es dirigeant, il applique le bon sens pour le rugby francais.

@LeGdu81

ahhh l'autocitation chez les petits intellectuels, cela sent bon comme la bra.....sous la douche !!

  • AKA
    50513 points
  • il y a 3 ans
@Zejack

Je plussoie!

41% d'étrangers en fédérale c'est quand même choquant, surtout quand la seule ambition pour les jeunes ces dernières années était de dire qu'ils prendraient du temps de jeu en ProD2 pendant que les stars de l'hémisphère sud joueraient en Top14...

J'ai envie de réfuter la thèse qui dit que les étrangers garantissent l'excellence du Top14.
Ca me semble faux, les Anglais ont des quotas, nous on a Carter, Nonu, Giteau, et Nadolo, et pourtant tout chauvinisme mis à part, notre championnat ne vaut pas mieux que le leur.

Comme dit précédement, si on met des quotas ça permet de dire que si les clubs ont 5 étrangers ça restera des joueurs parmis les meilleurs joueurs du monde, c'est juste les étrangers "moyens" qui ne seront plus recrutés.

Des jeunes qui jouent pour dépanner lors des doublons et qui éclatent au plus haut niveau à cette occasion il y en a quasiment dans chaque club et chaque année, donc il est indispensable de donner des opportunités de jouer à nos jeunes.

Ca ne dispense pas du débat sur la formation, et là effectivement il faut peut-être s'inspirer des pays qui font de l'excellence avec peu de joueurs (etc: L'Ecosse qui a le niveau qu'on sait avec moins de licenciés que le comité Midi-Pyrénées) et pas seulement des NZ.

@Glas.Wegian

je trouve ça salutaire que pour une fois on ne cite pas seulement la nouvelle-zélande en exemple justement parce que chez eux il y a déjà une différence de culture énorme autour du rugby par rapport à la france.

  • epa
    37016 points
  • il y a 3 ans
@Glas.Wegian

Boh du con!!! autant qu'en Midi-Pyrénées??? Je suis sûr que l'Ecosse finit dans les 3 premiers cette année. Je pense même qu'on devrait présenter une équipe pour le tournoi ( 6 nations plus Midi-Pyrénées, ça pète non?)

  • LeKude
    3316 points
  • il y a 3 ans

Moi Président je supprimerais le 49-3!!! hihihihi

Les anglais avaient baissé le salary cap et tolérer un dépassement pour 2 ou 3 joueurs de renom.
Cela a eu pour effet de faire monter leur jeune, avec le succès que l'on sait maintenant, et à présent que la génération est là ils peuvent se permettre de remonter le salary cap.

Ils ont mieux compris que nous la chose je pense

@fred-eric2

La mesure qui a donné du temps de jeu à leurs jeunes c'était la prime pour la présence de 14 joueurs sélectionnables par feuille de match.

  • AKA
    50513 points
  • il y a 3 ans
@fred-eric2

Et tu penses que juste ces 2 mesures ont suffit?

  • AKA
    50513 points
  • il y a 3 ans

"faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais" Inénarrable le gars, en plus il vas nous faire croire qu' au RCT il ne décidait rien, que les joueurs lui étaient imposés MDR! Pourtant je suis moi même favorable à une limitation mais en refondant en parallèle la détection et la formation. "l' horizon bouché" "se tourner vers d' autres sports" je vois bien un talon niveau Espoirs se mettre au triathlon s' il se voit barré en pro! Son discourt n' est que populiste et quand il parle de Tuisova c' est limite "Tintin au Congo" : toi en y être très gentil mais toi pas parler français donc toi pas aller EDF! Je n' excuse si je choque certains mais ces relents de discourt rance que l' on entends dans certaines bouches de politiques me font bondir....

@AKA

bien d'accord avec toi
laporte c'est un caméléon qui dit ce que chacun veut entendre à des moments successifs
avec une mémoire limitée ( et l'idée que les gens ont la mémoire courte )
et une autocitationsuffisance absolue !

A quel moment avec tuisova il se remet en question si il a un jeune présent au club depuis 2013 qui ne parle toujours pas français ? Il a fait quoi pour que ce joueur parle français ?

@noComment

Les mecs ont 1 cours obligatoire de francais par semaine plus 2 ou 3 en options. Giteau par exemple en 1 an parlait tres bien le fr' JW aussi.
Pour avoir cotoye pas mal de joueurs il y a qqs années, les fidjiens ne tentaient pas trop de s integrer, lovobalavu, pisi, aii, n allaient jamais en cours, alors que des johnny habana ou gits parle un fr impeccable. Voila il va le frapper pour apprendre. ???
Le mec tente des choses pour sauver le rugby et encore l se fait cracher dessus par des mecs qui .... Écrivent sur le net..... Allez faire ce qu il a accomplit dans sa vie, apres vous serez en droit de l ouvrir de la sorte.
Parceque dire que ce mec est une autocitationsuffisance absolue c est de la branlette intelectuel pour faire valoir un francais dans des comm sur un site ..... Qui est autosuffisant la ???? Hein faites sque jdis pas sque jfais ..... Haha c est trop bon putin les mecs toujours un régale ici. Merci pour cette mauvaise foie qui fait bien sourire en ce temps bien froid.

  • AKA
    50513 points
  • il y a 3 ans
@Fafa2a le toulo né corse

Qui est tu toi pour venir me donner des leçons? Tu ne veux pas que l' on critique BL, mais tu t' accordes bien le droit de le faire sur mon humble personne! Allez faire ce qu' il a accomplit pour pouvoir parler: donc si on n' a pas fait partie d' un gouvernement, entraîneur national, avoir des casseroles au cul, Pdt de Fédé (liste non exhaustive) on n' est que des pécores alors circulez il n' y a rien à voir. J' écris sur le net soit, mais si tu penses que c' est plus difficile d' intervenir pendant des années sur une radio à ta botte...

@AKA

Bien oui .... ou toi t as pas du beaucoup jouer a notre sport .... Pour se permettre de l ouvrir et etre legitime il faut prouver des choses dans la vie.
Derriere ton ordi avec ta vie c est facile de critiquer ce que font les autres lorsque soit meme on ne fou pas grand choses .... C est bien francais ça .... Et encore une fois je ne te donne pas de leçon, je te fais remarquer que ce n est pas parceque tu vas sortir 2 mots savants que sayé t es un geni.

  • AKA
    50513 points
  • il y a 3 ans
@Fafa2a le toulo né corse

Si justement tu veux me donner des leçons! "tu n' a pas dû trop jouer à notre sport" "il faut prouver des choses dans la vie" "soit même on ne fout pas grand chose" etc. etc. A ton niveau je te conseille RR là bas tu trouveras à qui parler car moi je ne te répondrai plus au cas où tu ne comprendrai pas certains de mes mots (qui sont bien du français). PS: pour l' orthographe il y a le traitement de texte...

@AKA

[Commentaire modéré]

  • epa
    37016 points
  • il y a 3 ans
@AKA

le gars ne te plait vraiment pas... tu t'enflammes....

@epa

Je confirme.
Je l'attendais ce commentaire là, le tien en particulier qui en plus est porteur d'un discours subjectif et de mauvaise foi trop présent. Donc les "coups de menton" c'est comme pour le créneau du Dimanche AKA argumentes correctement au lieu de juste déverser des mots.
Faites ce que je dis pas ce que je fais encore une phrase choc inutile il entraînait dc avait pas les même objectifs, certes il avait une partie des clés ms pas toutes il entraînait ds un club ac une politique de recrutement axée sur les stars étrangères. Que ça te plaise pas, qu'il ne te plaise pas si tu veux mais s'il prône une mesure que toi même tu soutiens ne dis rien c'est mieux.
Se tourner vers les autres sports ac tn histoire de talon c'est ridicule pas besoin d'aller plus loin...un exemple vous dites? bn ok tn talon va faire du lancer de poids, surtout qu'un jeune talon en centre de formation est plutôt affûté de nos jours. Des centre au hand, à l'aviron que sais-je donc stop.
Son discours sur Tuisova bah il est cohérent non seulement pour l'équipe de France mais en plus pour les Fidjis preuve en est il a été champion olympique. Il faut distinguer justement les joueurs venus faire leur vie dans un pays (comme David Smith pr un exemple d'un mec des îles, Richard Strauss pour prendre un mec qui évolue pas en France), et ceux venus dans le championnat pour faire carrière qu'il faut encourager à jouer pour leur pays d'origine pour que ses fédérations là progressent, si je vois pourquoi ses arguments à propos de son exemple t'ont piqué les oreilles ce qu'il dit est positif.
Donc encore une fois fais comme tout le monde attend avant de critiquer (un mois de mandat) à tout bout de champ et/ou argument correctement.
Cependant je te rejoins sur la détection et la formation, mais je crois que c'est également un volet de son programme et nous verrons bien ce qui est proposé.

  • AKA
    50513 points
  • il y a 3 ans
@epa

Je l' admets, je connais un peu l' oiseau et son bras droit et je n' ai pas la mémoire courte. A part ses coups de menton que propose t il comme solutions? Et ce n' est que le début!

Faites ce que je dit et pas ce que j'ai fait...

  • epa
    37016 points
  • il y a 3 ans
@Serge Bête de Seine

Vouloir changer est une règle et n'est pas incompatible avec le fait de l'utiliser. On peut être contre le fait que les fautes en mêlées donne droit à autre chose qu'un bras cassé et tenter les pénalités en match...

@epa

EPA 1 - rageux 0

  • AKA
    50513 points
  • il y a 3 ans
@Serge Bête de Seine

LOL! tu m as devancé pendant que j' écrivais mon commentaire: c' est çà les vrais finisseurs 😉

je pense pas qu'il faille forcément interdire à recruter étranger, y a dix ans y avait beaucoup moins d'étrangers sur les terrains, pourquoi ? de un peut etre la formation, notamment dans les écoles de rugby, où on y apprend pas forcément ce qui marche au niveau international (un contre un, vitesse, qualité technique de la passe, analyse du jeu etc) et où on préfère se concentrer sur le physique et le combat. De deux la mentalité des équipes du top 14, c'est plus facile de recruter à l'étranger un gamin des iles mineures pas chère et à former entre guillemets (parce qu'il sera considéré comme jiff, même formé un an seulement en France), ça il faut changer, interdiction formel de recruter des mineurs, et réguler les transferts dans les iles (c'est un carnage...). Conséquence, les clubs vont se mettre à former "maison", de plus il faut inciter les clubs à former, en les récompensant financièrement, et LA, la questions des étrangers ne se posera plus

  • pittel
    152 points
  • il y a 3 ans

Plutôt que de constater qu'en F1 il y aurait 41% d'étrangers, pourquoi ne pas LES INTERDIRE tout simplement??, sauf pour la poule Elite......Il y a de très bons gars qui vont jouer en série infèrieure plutôt que de faire banquette..... Ce n'est pas le rugby qui tue l'amateurisme : ce sont les dirigeants. Maintenanttoutes les équipes ont droit de faire jouer en sélèction un étranger sous certaine condition, et Noves ne pourra pas le faire lui.....

@pittel

Tout simplement parceque cela va en l encontre de la constitution ( pas envie d ecrire notre long mot) française, des lois européennes et internationales, le libre echange des marchés Et le droit du travail aussi Apart ça c est bon

  • epa
    37016 points
  • il y a 3 ans

Si la FFR le décide, ça se fera. Je ne vois pas comment la LNR pourrais l'empêcher. Il faut laisser un peu de temps c'est tout.

Je ne comprends pas trop le scepticisme des forumeurs du site. On va y arriver, puisqu'on vit actuellement une ère absolument révolutionnaire, inégalée !!
Tout va bien on vous dit ! Nous sommes en train de retrouver notre rugby, Novès et Laporte se roulent des pelles !
Laporte va désormais proposer un top 12 !

  • vevere
    53748 points
  • il y a 3 ans
@artillon

Aujourd'hui, il serait plutôt partisan d'un Top 16 il me semble 😀 😀 😀

Limiter les étrangers oui, les interdire non.
Déjà légalement ce n'est pas possible mais ce n'est pas désirable pour nos joueurs.
Quand un gamin joue à côté d'un Wilkinson, Giteau, Masoe, Smith et compagnie, il apprend énormément.
Mais trop d'étrangers tue notre formation, qui n'est déjà pas formidable vu que ca fait des années qu'on se concentre sur le physique et La Défense.
On en est arrivé à un niveau où seuls les surdoués du coin s'en sortent mais n'exploiteront sans doute jamais leur potentiel car ils n'ont pas été formé comme il faut.
Il faut donc réformer notre formation, intégrer les meilleurs éléments étrangers pour aider au développement de notre jeu et de nos jeunes.
Je ne suis pas contre un système de rétribution des clubs formateurs comme au foot.
Le rugby est passe pro mais est en train de réinventer la roue alors que le foot est déjà passé par toutes ces étapes. Regardons chez nos copains pousse-citrouilles, prenons le bon et jetons le mauvais. Enfin je ne connais pas trop le système du foot donc je devrais peut-être La fermer la!

@Le Haut Landais

En effet, il faut modifier nos règles pour que l'on continue d'avoir des étrangers d'exception qui tirent le championnat et nos jeunes vers le haut mais que l'on stoppe la profusion de joueurs étrangers "normaux". Si c'est pour avoir un joueur moyen, autant qu'il soit made in France.

@Team Viscères

Probleme complique, si c'est pour avoir des mecs moyens, ca n'apporte rien a l'equipe de France. Et a cause des quotas ou des JIFFs, justement les francais moyens sont plus chers que l'etranger au meme niveau. Donc aucun interet pour les clubs qui payent plus chers et pour l'EDF qui n'a pas besoin de joueurs moyens mais de top niveau.

@Silkerin

C'est bien pour cela que j'ai toujours trouvé le JIFF débile, il ne rend pas nos jeunes meilleurs mais plus chers (sans parler du fait qu'un international français peut ne pas être JIFF mais un international fidjien peut être JIFF). Et c'est pour cela qu'il faut modifier nos règles, à niveau sportif égal le Français devrait être au même prix qu'un étranger voir moins cher.

Sinon pour le joueur moyen et l'Équipe de France, c'est sûr qu'il ne nous arrange pas. Mais dans la comparaison "joueur français moyen" et "joueur étranger moyen" ce qui nous intéresse n'est pas le fait qu'il soit moyen, juste le fait qu'il soit français et joue. Sans cet indicateur au vert, on peut réformer autant qu'on veut le niveau de notre formation cela ne changera rien. Les clubs sont des entreprises, tant qu'un étranger sera moins cher qu'un Français à niveau égal ils recruteront étranger, même si on sort des cracks.

Il y a 14 clubs de Top14. Avec seulement 10 joueurs francais par clubs, on a un reservoir de 140 joueurs pro, plus qu'en Irlande, Galles ou Ecosse par exemple. Alors desole, je ne pense pas que le nombre d'etranger soit un probleme. Il vaut mieux 50 mecs au niveau international que 150 chevres. Et parce que si c'est mis en place, dans 3 ans tous les meilleurs joueurs francais sont dans les 3 clubs les plus riches et le reste devra faire avec le fond du panier. Sans compter que meme un joueur francais moyen deviendra tres cher, puisque necessaire. on voit deja cet effet avec les JIFF surcotes.
Alors que proposes-tu me direz-vous? Une revolution !
1- Contrats federaux. Toutes les grandes nations le font, pourquoi pas nous?
2- Changer la formation. Exemple, il y a quelques annees, en selection departementale, un "selectionneur" devait choisir entre 2 joueurs. Un grand, costaud mais avec deux mains gauches et un surdoue techniquement mais frele. "On prend le gros, on lui apprendra a faire des passes. Le petit, on le fera pas grandir". Il y a du nettoyage a faire de ce cote. A commencer par un championnat espoir catastrophique.
3- Developper les prets. particulierement pour les plus jeunes. Y a pas de honte a jouer en D2 et prendre de l'experience plutot que faire 15 minutes en Roumanie pour la Mickey Cup.
4- Marche des tranferts. Les joueurs ont une valeur marchande, donc les clubs formateurs sont recompenses en cas de depart de leurs pepites et peuvent s'en sortir. les gros clubs doivent s'y mettre s'ils veulent pas raquer non stop. Et cela peut encourager les contrats plus longs, donc le pret devient plus avantageux.
5- 1 seul relegue en contrepartie d'une meilleur exposition de la D2. Pourquoi pas le Top match du week-end le Vendredi soir?
6- le FCG est interdit de relegation a vie et le titre 93 lui est rendu.

@Silkerin

Amen

@Silkerin

"Il y a 14 clubs de Top14. Avec seulement 10 joueurs francais par clubs, on a un reservoir de 140 joueurs pro, plus qu'en Irlande, Galles ou Ecosse par exemple. Alors desole, je ne pense pas que le nombre d'etranger soit un probleme. Il vaut mieux 50 mecs au niveau international que 150 chevres."

Ah, merci!

@Silkerin

1. Je n'ai jamais compris pourquoi ce point revient sans arrêt. Le contrat fédéral n'améliore pas la formation du joueur et ne lui garantit pas plus de temps de jeu. La seule chose qui change, c'est que c'est la Fédé qui paye et donc fait ce qu'elle veut du joueur.

2. Content de voir que de plus en plus de monde parle d'une réforme nécessaire au niveau de la formation. Honnêtement notre formation n'est pas mauvaise, c'est juste qu'elle forme de "bons joueurs de championnat" et en quantité. Quand on voit notre manque de pointures au plus haut niveau et le nombre de joueurs au chômage, il faudrait peut-être réagir et obliquer vers la formation de moins de joueurs mais de plus haut niveau.
Perso je serais pour que chez les jeunes les catégories d'âge laissent place aux catégories taille/poids. Comme ça le gros costaud sans technique ne brillera pas parce qu'il peut renverser des nains comme des quilles, il affrontera des grands costauds et celui qui sortira du lot sera un grand costaud ET technique. Faire jouer des tournois de 7 à nos jeunes pour perfectionner leur technique (la muscu on peut la faire plus tard, la lacune technique que l'on a à 20 ans nous poursuivra). Et réformer en effet ce championnat espoir bidon.

3. Pas mieux. Quand je vois Ramos s'éclater à Colomiers au lieu de lustrer la tribune chez nous, je me dis qu'il a tout compris. Alors peut-être qu'il ne s'imposera pas au Stade pour autant, mais quitte à devoir partir il n'aura pas perdu un an pour rien. Côtoyer les meilleurs à l'entrainement c'est positif, mais ça ne remplacera jamais l'expérience et la pression de vrais matchs.

4. Celle là est complexe. Il faut trouver une façon de valoriser la formation pour garder nos bastions de formation, mais sans faire flamber le prix du jeune formé. Sinon on retombe dans la dérive du JIFF que vous mentionnez.
Perso je commencerais pas imposer un nombre d'années dans le club formateur. On définit que "club formateur d'un joueur" c'est le club où le jeune a passé au moins X années entre tel âge et tel âge. À partir du moment où il a cette étiquette, le joueur doit signer son premier contrat pro dans ce club et y jouer un certain nombre d'années à son club (1, 2 ans?). Le club pourra toujours choisir de libérer un joueur, mais le joueur qui cartonne ne pourra pas être "volé" immédiatement. Dans les clubs "intermédiaires ou petits" e joueur aura du temps de jeu au lieu d'aller s'enterrer dans un grand, et le club pourra profiter un peu du produit de sa formation. Sans toutes ces règles, c'est ce qui se faisait avant (par exemple Fritz ou Jauzion ont joué 2 saisons à Bourgoin et Colomiers avant d'atterrir au Stade).
Derrière il faut réfléchir à l'indemnité de formation. Je verrais bien une indemnité qui se coupe en deux parties :
- une fixe que tu dois débourser pour prendre un jeune dans son club formateur avec une grille pour fixer le montant, en piochant dans les critères utiles (par exemple le nombre d'apparitions en première, le nombre d'années de contrat restant, d'éventuelles sélections, le nombre d'années passées au club formateur, etc). Le club formateur a ainsi encore plus intérêt à faire jouer ses jeunes puisque plus ils jouent, plus ils rapporteront. Et l'indemnité doit être payée même si le joueur est en fin de contrat dans son club formateur, pour éviter que les gros lui promettent un contrat s'il ne prolonge pas pour contourner cette indemnité. Comme pour les années de contrat obligatoire le club formateur pourra libérer un joueur de cette indemnité, pour permettre à un joueur "moyen" non conservé de trouver un club où rebondir sans que ce dernier ne soit refroidi par l'indemnité.
- une proportionnelle au salaire offert. Plus le club acheteur offre de pognon pour faire tourner la tête au gamin, plus il devra raquer auprès du club formateur (de quoi peut-être en freiner certains sur les sommes offertes), Cette indemnité est valable sur l'ensemble de la carrière du joueur, pour que les clubs formateurs bénéficient de retour sur investissement même si le joueur explose tardivement.
Ces deux montants sont à répartir proportionnellement entre les différents clubs formateurs (si on décide par exemple que la période de formation c'est 16-23 ans et que le jeune a joué dans cette période 4 ans pour un club A et 4 ans pour un club B, les clubs A et B reçoivent chacun 50% de l'indemnité fixe et proportionnelle). Ainsi on protège tous les clubs formateurs et non pas juste le dernier étage. Un jeune qui finit sa formation au Stade Toulousain est peut-être passé par Massy avant, donc Massy doit toucher sa part. Mais Massy l'a peut-être pris à Bobigny quand il avait 18 ans, donc Bobigny aussi doit toucher sa part.
Tout ceci doit être réfléchi avec tous les acteurs de la formation, parce qu'il y a forcément des points que je n'ai pas envisagé ainsi que des failles à combler avant que les clubs ne s'engouffrent dedans.

5. Il faut des réformes en profondeur de nos compétitions. Perso avant le Top14 c'est la ProD2 qu'il faut réformer. La rendre plus attractive, accompagner les clubs qui descendent (on voit à quel point les gros noms ont du mal à s'y adapter) et ceux qui montent (qu'on arrête d'envoyer des clubs au casse-pipe en leur faisant miroiter un monde pro qui va les broyer), mieux répartir les richesses entre 1ère et 2ème division, favoriser les prêts venant du Top14 (bim ça aide aussi les jeunes). Avant même de réduire le nombre de clubs qui descendent, si la ProD2 faisait moins peur nos clubs seraient plus libérés en championnat.

6. Pour faire ça il faut un Grenoblois influent à la tête de la Ligue ou de la Fédé. Et vous vous êtes débarrassé de Best, l'homme le plus influent de Grenoble.

@Team Viscères

Quand je serai president de club ne voterai pour toi. ????????????????????????

  • Pianto
    36981 points
  • il y a 3 ans
@Silkerin

relégation... tu parles de celle de prod2 en Fédérale ?
parce que je crois que la moitié de l'effectif a déjà entériné la descente de cette année...

@Silkerin

Tu supportes qui déjà?

@Le Haut Landais

Castres, ca me parait evident 😉

@Silkerin

Il va falloir travailler votre accent aveyronnais pour que cela soit plus convaincant!

@Silkerin

On avait perdu contre vous en 1/4 en crabos cette annee la... depuis je soutiens le CO! 😉

Suite à cette annonce MB aurait à nouveau décider de quitter la présidence du RCT le mois prochain.

  • ratus
    3023 points
  • il y a 3 ans

Si on évolue progressivement vers une réduction du nombre d'étrangers en laissant au club le temps de s'adapter il n'y a pas de raison que ça ne marche pas. Mais plutôt qu'endiguer les symptômes Laporte devrait s'attaquer à la source du problème: la formation en France: tant qu'elle n'est pas attractive et qu'un club de "second rang" ne récupère pas le fruit de son travail quand il se fait piller par les grosses écuries il y aura toujours un manque de joueurs français professionnels puisque les clubs n'auront pas intérêt à investir.

  • vevere
    53748 points
  • il y a 3 ans
@ratus

C'est quelque peu prendre le problème à l'envers : le rugby est devenu professionnel, c'est un sport "économiquement" déficitaire, des mécènes et/ou capitaines d'industrie y investissement (bcp) d'argent et veulent donc des résultats (très) rapides....donc des joueurs formés ET aguerris au niveau international immédiatement.

la formation coûte cher, est peu valorisée (par de "système de transfert comme au foot et c'est tant mieux), aléatoire et produit d'éventuels résultats sur le LONG terme.

Le meilleur exemple de ces dernières années est (en France) le RCT.

@vevere

En gros, les deux dernieres pepites francaises formees au RCT sont Maestri et Fickou. Qu'est-ce que ca a rapporte a Toulon de les former? Donc au contraire, je pense qu'un marche des transferts est indispensable. Au moins, il y aurait la possibilite de vendre les joueurs formes et d'en tirer des benefices, sans empecher les meilleurs de partir pour les meilleurs equipes. Et si ca permet aux clubs de baser leur economie sur la formation, ou en tout cas de pouvoir faire rentrer des liquidites, alors il y aura une dependance moindre aux mecenes.

  • vevere
    53748 points
  • il y a 3 ans
@Silkerin

Ça permettra aux clubs de baser leur économie sur...la spéculation!!! Et aussi à aller déraciner (région/continent) les gamins de plus en plus jeunes pour leur faire intégrer les fameux "centres de formation" où ils seront formatés pour bien coller à la demande de franchises Pro...le rève en fait.

Les pousse-citrouille nous montre parfaitement la voie à suivre...

  • Iyhel
    23101 points
  • il y a 3 ans
@vevere

C'est un peu tard pour avoir peur de ça hélas...

Résultat du sondage assez édifiant.....Tt le monde est d'accord pour limiter, pas grand monde pour penser que c'est réalisable.....

@MARCFANXV

Logique, puisque les internationaux ont besoin de repos, les jeunes de temps de jeu, les clubs de résultats immédiats et canal de fric. Tant que l'équipe de France ne sera pas au centre des priorités et que le rugby restera un business, le système ne se reformera pas en profondeur. Et ça me parait difficile de trouver une vraie solution qui satisfasse tout le monde, y a que des compromis envisageables

  • vevere
    53748 points
  • il y a 3 ans
@Imblairable Connord

C'est plutôt : C+ a besoin d'abonnés pour pouvoir donner bcp de fric à la LNR (pour payer les droits TV en très forte hausse) 😉

@MARCFANXV

Pas tout à fait d'accord avec ta lecture du sondage.
Je dirai plutôt : Tt le monde est d'accord pour limiter, et tout le monde sait que les pdts de clubs, la ligue et les sponsors feront tout pour que ça ne se fasse pas.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Blog
News
Ecrit par vous !
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News