TOP 14. Azéma envoie une petite pique et cible le boycott des supporters toulonnais contre Toulouse
Entourées d’une volonté de boycott des supporters toulonnais, les tribunes du Vélodrome ne se sont pas remplies lors du match entre Toulon et Toulouse.
Entourées d’une volonté de boycott des supporters toulonnais, les tribunes du Vélodrome ne se sont pas remplies lors du match entre Toulon et Toulouse.

Tant pis pour ceux qui ne sont pas venus.” En conférence de presse, Franck Azéma n’a pu s’empêcher de réagir aux manifestations d’agacement des supporters Toulonnais, entendues ces dernières semaines. Après une victoire face au leader du Top 14 ce samedi 18 février à Marseille, le manager a marqué une certaine déception face aux tribunes clairsemées du Vélodrome. Face aux médias, il déclare : “C’était bon de partager cette victoire avec toutes les personnes présentes au stade, tant pis pour ceux qui ne sont pas venus. C’est comme ça. J’ai entendu pas mal de choses dans la semaine et quand je vois la communion qu’il y avait ce soir, je me dis que c’est dommage de se priver d’une ou deux rencontres comme ça dans la saison.

RUGBY. Top 14. Toulouse envoie-t-il toujours une ‘’équipe B’’ à Toulon ?RUGBY. Top 14. Toulouse envoie-t-il toujours une ‘’équipe B’’ à Toulon ?

Dans la semaine, les supporters du Rugby Club Toulonnais avaient signifié leur énervement au sujet des délocalisations, notamment du côté du Vélodrome à Marseille. Une banderole “Le RCT c’est Mayol, stop aux délocs” était visible à l’entrée de l’enceinte varoise. Sur son compte twitter, le maire de Toulon Hubert Falco avait également apporté un soutien public à ce boycott et affirmait : “Vous connaissez mon fidèle attachement à notre RCT mais il n’y a rien de plus beau que Mayol qui chante ! Je ne serai donc pas à Marseille ce soir mais, à regret, devant ma télé.” Pour la chaîne de télévision locale BFM Toulon, le président du groupe de supporters Les Fils de Besagne, Julien Perpère, s'est exprimé à ce sujet. Il déclarait ceci à quelques jours du match : 

Cette délocalisation, on a du mal à la comprendre, parce qu’elle est en février, un samedi soir à 21h et aussi, car il y a un contexte. Aujourd’hui, on n'arrive plus à remplir Mayol et un match entre Toulon et Toulouse là-bas, ça aurait eu de la gueule. Alors qu’au Vélodrome, on sera dans un stade qui sera loin d’être plein et ça pourrait même pénaliser l’équipe sur le plan sportif. Sur ce match-là, le club a fait le choix de privilégier le business au sportif. Marseille, ce n’est pas chez nous et ça ne le sera jamais.

Finalement, la victoire de Toulon semble montrer que le pari sportif a bel et bien été réussi par le RCT. En revanche, les tribunes de l’habituel stade de l’Olympique de Marseille ont paru bien vides. Sur la retransmission du match, on pouvait notamment voir les parties les plus hautes des travées latérales être totalement désertes. À l’opposée, les places en bord de pelouse n’ont pas trouvé preneur non plus. En novembre 2019, l'ancien président du RCT Mourad Boudjellal avait expliqué l'importance des délocalisations pour le club. En conférence de presse, l'ancien dirigeant varois justifiait la démarche ainsi :

On a une identité régionale : on est le club d’une ville, mais aussi d’une région. On a des supporters dans toute la France et dans toute la région. On a envie d’avoir ce stade emblématique et d’en faire le point de rassemblement du sud de la France en matière de rugby.[...] Puis, je sais qu’il y a un côté magique pour les joueurs. À chaque fois que l’on va au Vélodrome, tous les joueurs veulent jouer. Il y a un côté curatif, car d’un seul coup, on a un peu moins de blessés. Certains vont beaucoup mieux la semaine du match au Vélodrome, ils ont moins mal, parce qu'ils ont envie de participer. Les joueurs aiment cette ambiance et ce grand stade. Puis, il y a aussi le côté économique. C’est un plus pour le budget du club. Mais avant tout, c’est l’identité régionale du RCT qui fait partie des deux ou trois plus grands clubs de la région sud."

VIDÉO. Top 14. Parisse et Elstadt voient rouge lors du choc entre Toulon et ToulouseVIDÉO. Top 14. Parisse et Elstadt voient rouge lors du choc entre Toulon et Toulouse

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

A quand une déloc' à Perpignan, chez Azéma? Les merles siffleurs y sont de la même variété indigeste...

Derniers articles

Transferts
News
Transferts
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News
News