Top 14. 3 choses à savoir sur Zack Henry, le nouvel ouvreur de Pau
Zack Henry évoluera cette saison sous les couleurs de la Section Paloise.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Zack Henry demi d'ouverture anglais évoluera du côté de Pau cette saison. Voici trois choses à savoir sur l'une des nouvelles têtes du championnat, connue cependant dans certains clubs de France.

Maintenu lors de la dernière journée de championnat la saison dernière, la Section Paloise essaiera de se rassurer, et de ne pas revivre une saison aussi stressante. L'an passé pour suppléer un Antoine Hastoy un temps blessé, les dirigeants béarnais avaient misé sur l'ouvreur champion du monde en titre avec l'Afrique du Sud, Elton Jantjies. Ce dernier non conservé, le club s'est mis à la recherche d'un autre numéro 10, surtout si Hastoy est de nouveau rappelé en équipe de France. Et a donc jeté son dévolu sur un visage qui vous est peut-être familier, Zack Henry. Voici trois choses à savoir sur l'un des Anglais les plus français de notre championnat. 

Il a déjà évolué en France

Zack Henry n'arrive pas en France en terre inconnue. L'anglais de 26 ans a en effet par le passé déjà foulé les pelouses de l'Hexagone. C'était aux échelons inférieurs, à Rouen puis Nevers. C'est donc en 2016, après avoir été formé à l'Académie des Harlequins, qu'Henry pose ses valises en Normandie. Rouen est alors en Fédérale 1 mais ne cache pas ses ambitions de montée en Pro D2. C'est son compatriote Richard Hill alors entraîneur du club qui décide de le faire venir. En deux saisons là-bas, il va s'imposer comme le numéro 10 titulaire. Capable également d'évoluer à l'arrière, excellent buteur, il va porter son équipe mais ne connaît les joies d'une accession au niveau supérieur. Il rejoint donc Nevers, à l'aube de la saison 2018/2019 en Pro D2. Dans la Nièvre, il va jouer une quarantaine de matchs, inscrire un peu plus de 300 points et s'affirmer là encore comme l'un des éléments incontournables de l'équipe et l'un des meilleurs ouvreurs du championnat. Xavier Péméja, l'entraîneur de l'USON, regrettait alors son départ l'an dernier dans les colonnes de Rugbyrama pour Leicester : ''C'est un joueur complet, pas fini, mais complet [...] Je suis déçu de le perdre mais je suis content pour lui. C'est un gosse qui est passé de la Fédérale 1 à la Pro D2 et qui rejoint l'élite du rugby anglais. Si Leicester l'a fait signer, c'est qu'il a été bon avec nous''. À 26 ans, après la Fédérale 1 et la Pro D2, Zack Henry connaîtra donc un nouveau championnat, l'élite du rugby français cette fois, le Top 14. Une belle histoire.

Il a joué en Premiership

Après des saisons convaincantes en France, les Leicester Tigers décident donc de le rapatrier à l'été 2020. Il devra suppléer un George Ford souvent absent, convoqué à maintes reprises pour les diverses compétitions en équipe nationale. Outre-Manche, il va disputer 26 rencontres pour un total de 149 points. Mais Henry ne se sent pas bien en Angleterre, au sein d'un rugby qu'il juge trop stéréotypé, calculateur et qui ne laisse pas de place à l'instinct. C'est en tout cas ce qu'il déclarait récemment, pour FranceBleu : ''C'était décidé que dans nos 22 mètres il fallait faire comme ça, dans nos 50 mètres il fallait comme ça, on n'avait jamais de liberté, je n'avais pas vraiment la possibilité de penser par moi-même à quoi faire. Ici (à Pau) bien sûr il y a une structure de jeu, c'est le rugby de haut niveau, mais il y a aussi plus de places pour les initiatives, les choix que je peux faire, je préfère comme ça.'' Et on ne peut lui donner vraiment tort, lorsqu'on se souvient de la finale de Challenge Cup opposant les Tigers à Montpellier remportée par les Cistes, et les innombrables infructueux jeu au pied de George Ford, comme enfermé dans un plan de jeu inoffensif. Henry devrait donc retrouver ce plaisir de jouer à Pau.

[TRANSFERT] Premiership - Leicester veut recruter une pointure de la Pro D2 : Zack Henry[TRANSFERT] Premiership - Leicester veut recruter une pointure de la Pro D2 : Zack Henry

Il a également une carrière à sept

Zack Henry devient donc peu à peu un visage bien connu du microcosme du rugby français. Mais avant cela, il s'est aussi distingué à sept. Alors qu'il étudie à l'Université de Bath, Henry est sélectionné pour disputer le championnat du monde universitaire de rugby à sept avec la Grande-Bretagne. Il y décroche une médaille d'argent, battu en finale par l'Australie. Qu'importe, cela reste une expérience enrichissante pour le jeune joueur. Des qualités offensives qui en font donc un 10 très porté sur l'attaque. Avec Antoine Hastoy et Mike Harris au poste d'ouvreur, on peut supposer voir l'anglais évoluer à l'arrière cette saison sous les couleurs paloises, ses qualités d'attaquants et de relanceur parlant pour lui. Sûrement à n'en pas douter, une bonne pioche pour le club béarnais. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Drôle de zig Zack !

Par quel miracle on peut s'appeler Zack Henry et ne pas atterrir au Racing avec un pull noué autour des épaules ?

  • AKA
    54773 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Trop bonne👍

L'ouvreur de Pau sera surnommé Zack l'éventreur ?

  • Jako33
    18309 points
  • il y a 1 mois
@Amis à Laporte

Ou Zackouille la fripouille !?

@Amis à Laporte

A Pau, c'est le bon roi Zack Henry IV...de Navarre !

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
News