TOP 14. 10 ans après, que deviens-tu Christian Loamanu, l'ancien ''Lomu japonais'' du RCT ?
Christian Loamanu marquant face au Munster sous les couleurs toulonnaises.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Entre 2009 et 2012, Chris Loamanu fit les beaux jours du RCT, où sa puissance faisait des ravages. Malgré les blessures, il était l'un des chouchous de Mayol.

Durant les premières années de sa remontée, le RCT en a eu des coqueluches improbables. Sans compter évidemment les vedettes qu'était Wilkinson, SBW ou Umaga, Toulon avait aussi eu le don de dégôter bon nombre de phénomènes athlétiques qui faisaient chavirer Mayol. L'on pense à Orene Ai'i, Fotu Auelua, Sinoti Sinoti ou encore Mafileo Kefu. Dans la catégorie "îlienne", sortait également du lot celui que l'on appelait le "Lomu japonais" : Christian Loamanu. Avec son physique de buffle (1m88 pour 110kg), cet ailier tongien de naissance mais naturalisé japonais avait l'habitude de renverser tout le monde dans son couloir. Si son adaptation mis quelque temps et fut notamment freinée par une grave blessure, l'international nippon (16 sélections) laissa une (très) bonne impression sur la Rade. En souvenir d'une époque pas la plus talentueuse du club, mais peut-être l'une des plus "fada". 

VIDEO. Pro Rugby USA. L'ancien Toulonnais Orene Ai'i feinte la défense de Denver en mode NBAVIDEO. Pro Rugby USA. L'ancien Toulonnais Orene Ai'i feinte la défense de Denver en mode NBA

Mais alors 10 ans après son départ, qu'est devenu Loamanu ? Eh bien à 35 ans bien tassés, sachez qu'il joue toujours au rugby. Mais pas n'importe où ! En effet, celui qui participa notamment au Mondial 2007 a décidé de s’engager avec une équipe de... 5ème division japonaise, à savoir les Clean Fighters Yamanashi. Et ce n'est pas la première destination exotique pour l'ancien toulonnais, qui jouait depuis son départ d'Aix pour le club taïwanais des Five Woods, comme nous l'apprend BlogRCT. Aix-en-Provence ? Eh oui, car si le japonais quitta Toulon pour Trévise en 2012, il garda visiblement une certaine affection pour le sud-est de la France, où il revint en 2017 pour disputer une saison de Fédérale 1 avec Provence Rugby.

Juste avant quoi, pour ceux qui s'en souviennent, il était brièvement passé par Leicester, traditionnellement habitué à recruter des 3/4 dans ce style très physique. Mais là, la mayonnaise ne prit pas entre les Tigers et le plus jeune international japonais de l’histoire, ce dernier ayant été très gêné par de nouvelles blessures répétitives. En tout, Loamanu a donc connu 6 pays et autant de clubs. Et s'il n'a pas encore raccroché, nul doute que son aventure la plus mémorable restera celle sur les bords de La Méditerrannée, où il inscrivit tout de même 16 essais, en une cinquantaine de rencontres.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Transferts