Top 14 - RCT. Andrew Sheridan s'est vu interdire la pratique du rugby
Top 14 RCT. Andrew Sheridan s'est vu interdire la pratique du rugby.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La carrière du pilier anglais Andrew Sheridan est belle est bien terminée. Ce dernier s'est en effet vu interdire la pratique du rugby après une série de tests.
La carrière du pilier anglais Andrew Sheridan est bel est bien terminée. Ce dernier s'est en effet vu interdire la pratique du rugby après une ultime série de tests médicaux. Victime de plusieurs blessures au cou, qui occasionnaient des blocages, il n'avait jamais été en mesure de reprendre sa place dans la mêlée de Toulon en dépit de plusieurs semaines de repos fin 2013. Il avait d'ailleurs préféré rompre son contrat avec le RCT quelques mois plus tard. Il devrait aujourd'hui se lancer dans l'industrie du vin.

De Bristol à Toulon en passant par Sale

34 ans, un âge honorable pour un joueur qui a beaucoup donné à gauche de la mêlée de Sale durant neuf saisons. Joueur puissant (1m95, 128 kilos) et surtout technique, Sheridan est devenu au fil des années, un des meilleurs piliers du monde. Néanmoins, c'est à Bristol qu'il a trouvé sa voie. À ses débuts, il était en effet top petit et trop lourd pour être deuxième ligne, mais pas assez mobile pour jouer un cran derrière. Il a donc été positionné à gauche de la première ligne malgré sa taille. Avec les Sharks, qu'il a rejoints après la descente de Bristol entre 2003, il a remporté le Challenge européen en 2005 face à Pau, et participé au titre en Premiership en 2006, sans pour autant jouer la finale. En 2012, il a signé à Toulon et décroché la Coupe d'Europe la même année. Titulaire à 23 reprises, il a été une des pierres angulaires des succès toulonnais. L'année suivante, il n'a joué que 11 matchs.

40 sélections avec l'Angleterre, deux tournées avec les Lions

Ses performances en club lui ont logiquement permis de rejoindre le XV de la Rose dès l'an 2000. Il sera d'ailleurs sélectionné à 40 reprises. Il a joué son dernier match international lors de la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande face à l'Argentine. Une blessure à l'épaule gauche l'a en effet privé du reste du mondial. Touché à ce même endroit en octobre 2009, il avait dû subir deux opérations et avait été écarté des terrains durant presque un an. Il avait auparavant participé à une tournée avec les Lions en 2005 ainsi qu'au mondial 2007 en France. Il y avait atteint les quarts de finale de la compétition face à l'Afrique du Sud. Il sera de nouveau retenu avec les Lions deux ans plus tard. En plus d'être un amateur de bons vins, Andrew Sheridan est également un musicien averti. En 2010, il avait sorti un album intitulé « Where We Go From Here », dont voici un extrait.

Crédit vidéo : sportsvibeTV

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Tryphon
    33621 points
  • il y a 6 ans

J'espère pour lui qu'il aura autant de succès dans l'industrie du vin que sur les terrains.

Moi je connais des piliers droits qui se réjouissent quand même un peu de cette nouvelle...

De toute façon le rugby, c'est pas toi qui l'arrête, c'est ton corps qui dit stop...

Le rugby est un sport qui laisse des traces. On a de plus en plus de joueurs qui doivent arrêter leur carrière a cause de problème physique.
On peu saluer le suivi médical qui permet d'éviter qu'il y ait le match de trop.

Là un grand pilier quitte le devant de la scène bonne continuation a lui.

  • TPhib
    49367 points
  • il y a 6 ans

ahah merci. Poutant, je l'utilise souvent celle-là. Dure la reprise 😊

En mode chieur, je signale à l'auteur de l'article que la carrière de Sheridan est belle et qu'elle est bel et bien terminée. Bel est invariable dans cette locution. 8-) Sinon beaucoup de tristesse pour ce joueur qui non seulement était performant mais très sympathique!

  • Kyb
    10854 points
  • il y a 6 ans

Bien farci le cou, pour le coup... Bustos était jaloux, il a voulu l'imiter.
Ca devient quand même intéressant, les mêlées : but du jeu, enfoncer le gros d'en face, mais à ce point-là, ça relève de la science.
A la guerre comme à la guerre !

Bonne chance a lui pour sa nouvelle vie. C'était un super joueur, toujours dispo pour les supporters et pourtant tres timide.

Ced, t'as rien compris. Il a pris un cou(p).

  • ced
    100335 points
  • il y a 6 ans

j'avais pas remarqué qu'il avait un cou

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Transferts
News