Top 14 - Le salary cap maintenu à 10 millions d'euros jusqu'en 2019
Top 14 - Le salary cap maintenu à 10 millions d'euros jusqu'en 2019.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La LNR a statué sur l’évolution des dispositifs Salary Cap et JIFF pour la saison 2016/2017. Le salary cap maintenu à 10 millions d'euros jusqu'en 2019.
A la veille du bureau fédéral de la FFR, auquel est conviée la Ligue nationale de rugby, pour faire le bilan de la Coupe du monde 2015, le rapport du Comité Directeur de la LNR, réuni les 19 et 20 octobre, fait part des décisions prises concernant l’évolution des dispositifs Salary Cap et JIFF pour la saison 2016/2017. En ce qui concerne la limite salariale, actuellement fixée à 10 M€, elle est maintenue au même niveau pour les trois prochaines saisons soit jusqu'en 2018/2019 pour correspondre avec l’échéance des contrats TV conclus par la LNR pour la diffusion du Top 14.

Du côté des JIFF, l’obligation pour les clubs professionnels de disposer dans leur effectif d’un nombre minimum de joueurs issus de la formation française (55%) est inchangée pour la saison prochaine. Cependant, le dispositif financier portant sur le nombre de joueurs en formation et issus des filières de formation inscrits sur la feuille de match va évoluer lors de la saison 2016/2017 :

  • La moyenne de joueurs JIFF/en formation alignés sur la saison, à partir de laquelle les clubs pourront bénéficier du principal volet de ce dispositif, passera de 12 à 14 joueurs.
    Le montant spécifiquement dédié par la LNR à ce dispositif incitatif est maintenu à 7 M€ (4 M€ en TOP 14 et 3 M€ en PRO D2).
  • De plus, un club qui alignera sur la saison 2016/2017 une moyenne inférieure à 12 joueurs JIFF/en formation se verra appliquer une retenue de 10% de sa part fixe des droits TV/Marketing distribués par la LNR (soit 204 000 € pour un club de TOP 14 et 116 000 € pour un club de PRO D2).
    Cette retenue s’appliquera sous réserve du versement au club du montant garanti au titre de l’ensemble des règles de versement de la LNR (3,1 M€ en TOP 14 et 1,55 M€ en PRO D2).

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    93647 points
  • il y a 6 ans

Pourquoi on ne s'inspirerait pas du prochain Super Rugby ? : on supprime le Top 14,l'Aviva Premiership Rugby(Angleterre),le Pro12(Ecosse,Irlande,Pays de Galle,Italie) et on fait un grand tournoi européen
On laisse la place à la Pro D2 et le challenge européen devient un laboratoire pour les nations qui progressent comme la Géorgie par exemple.Ensuite on fait un match entre le vainqueur de ce tournoi européen et du Super Rugby sur un terrain neutre(on alternerait une année en Europe et une année dans l'hémisphère sud)!

@mimi12

*je VEUX pas et *européennes. Désolé pour ces corrections automatiques.

@mimi12

Parce-que c'est ingerable, parce qu'on a assez de clubs en France pour faire un championnat, parce qu'il y a déjà une coupe d'Europe, parce-que je ceux pas du punk à chien ni du blond à la coupe de nazi chez moi (je préfère préciser que c'est une blague , vu que je ne suis pas assez niais pour coller un LOL...)

Ce que ce serait drôle la mise en place d'un truc pareil entre les fédé européens !

  • pepe31
    7005 points
  • il y a 6 ans

204000 euro de penalité , ils doivent bien rire les types.... enleve leurs plutot 5 points au classement final, ils se mettrons vite a la page!

  • tico74
    25476 points
  • il y a 6 ans

"Surtout ne rien changer! l'EDF on s'en fout, nous c'est le pognon qui nous interesse" voila le message envoyé par la LNR

Ok donc apparemment changer ce qui est de l'ordre financier semble à jamais impossible..
Y'a donc qu'une solution:
- Imposer 50 ou 60% de joueurs FRANCAIS sur la feuille de match.
- Essai à 5 points
- Transformation 2 points
- Pénalités 2 points
- Drop 2 points
- Reléguer un seul club
- Un point de Bonus global qui remplace l'offensif et le défensif (point de bonus attribué pour chaque équipe marquant 3essais ou plus)
Pas besoin de changer le nombre d'équipes dans le championnat, les effectifs pléthoriques dont les clubs disposent et les déplacements chez les "😜etits" permettent un roulement, et donc même si on veut nous faire croire l'inverse nos joueurs ne jouent pas plus que les sudistes. (là aussi on nous ment)

@crazyrugby

C'est simplement un joueur Français dans le sens le plus basique du terme. Un joueur de nationalité Française.
Pas un Jiff à la mord moi le noeud.
Et les joueurs éligibles après 3 ans de présence en France n'entreraient pas dans ce pourcentage après leurs 3 ans, sinon ça devient un cercle vicieux comme les jiff..

@crazyrugby

C'est quoi pour toi, un joueur FRANCAIS ? (Simple question, hein)

et si on changeait "jiff" par sélectionnable?
En plus, jiff sur la feuille de match veut pas dire jiff sur le terrain.

@Pizzapanucci

@Fred-eric
Ils DEVIENNENT sélectionnables. Rien ne les empêche de revenir aux sources. Et en plus, ils ne peuvent qu'être "coachés" une fois sélectionnables. Donc quand on voit le potentiel d'un joueur prometteur, qu'on l'attend 2-3 ans patiemment, on ne regarde pas forcément ce qu'on a à disposition : Kockott a à mon avis faussé la donne des 9. On a pas trop entendu parler de Pélissié, pas assez de Machenaud... tout ça pour attendre Kockott et le faire jouer des morceaux de matchs. Pareil pour Atonio. Pareil pour Speeding... On peut attendre mille ans, Armitage ne jouera pas pour la France.

@Pizzapanucci

Si les joueurs étrangers viennent très jeunes, ils deviennent au bout d'un moment aussi sélectionnables, donc ça me parait difficile à appliquer sauf si l'on interdit les joueurs étrangers en EdF ...

@Pizzapanucci

@ pizzap
Bien d'accord avec toi le Jiff ne veut pas dire grand chose!
ce w e Toulon avait 21 jiff sur la feuille : en détallant il y a 2 anglais ( ayant évolué dans le 15 de la rose) un fidjien, un sud af, un géorgien ...
A partir du moment où Jiff permet de faire venir des jeunes des autres pays pour qu'ils intégrent le centre de formation d'un club, cela truque les chiffres.

L'intention d'imposer un nombre croissant de jeunes joueurs français est louable
mais facilement détournée par certains ...

Réunion extraordinaire, situation de crise... tout reste pareil.

  • straits
    19415 points
  • il y a 6 ans

et il est vital de ne rien faire...

C'est ça l'avenir du Top14 ? Où sont les réels changements? La LNR se fout vraiment de la gueule du monde. Le Top 14 est un championnat tenu par des ri-poux. Et ça n'a pas l'air de changer..

10 millions le salary cap? Toulon était à 12 millions l'an passé (chiffres sur le Rugbynistère, avant qu'on me demande ma source)... Donc en fait on s'en fout puisque ça n'a pas empêché le RCT d'être champion d'Europe ou quoi que ce soit.
0,200 millions, quand tu sais que le budget des clubs monte jusqu'à plus de 30 millions sans compter les primes et autres non comprises, tu te dis que ça ne pèse vraiment pas tant que ça. Je suis même pas sur que les contraintes sur les jiffs ne coûtent pas moins cher que d'en entretenir un...

Bref, du blabla, il y a deux jours on nous a dit qu'on voulait faire des choses, et là on vient de nous montrer qu'en fait on s'en fout. Bref, la FFR/LNR savent bien être démago quand tout le monde parle du niveau de l'EdF, mais on voit bien qu'ils s'en contre-foutent...

  • Kad Deb
    33391 points
  • il y a 6 ans

Il ne sert à rien de s'en prendre aux clubs pro et à la LNR : ils défendent tout simplement leurs intérêts et leur raison d'être. Ce sont des sociétés commerciales sportives. Leur but est de vendre un produit. À la limite, si l'EdF se porte mal, ce n'est pas leur problème. Un président de club pense d'abord à son propre club. On ne peut pas reprocher au renard de croquer les poules. Pour l'instant, la LNR joue encore un peu le jeu de l'EdF. En apparence, du moins. Combien de temps cela va-t-il durer ?
Si la FFR veut réellement mettre la formation et l'EdF au centre, elle doit prendre elle-même ses responsabilités et cesser de tout attendre du bon vouloir de la LNR. Les dirigeants de la FFR en ont-ils réellement la volonté ? Telle est la question.

  • vevere
    66061 points
  • il y a 6 ans

204 000 € de pénalité max pour un club de TOP 14....moooouuuuuaaaaahhhhh...ça fait peur!!!

@vevere

-200k€ si t'en alignes moins de 12 mais aussi +300k€ si t'en alignes plus de 14. Ca fait une différence notable de 0.5M€ entre ceux qui ignorent la regle et ceux qui suivent les incitations. Ca commence à faire ! Surtout pour les clubs de Pro D2.

  • PIPIOW
    51116 points
  • il y a 6 ans

sans deconner!!!!
le salary cap de 10 m : que l on peut detourner en creant des stes annexes au club qui remunerent certains joueurs et qui ne prend pas en compte les saiaires verses au joker medical
donc y a pas de salary cap

les jiff : on respecte on a une prime on respecte pas on a pas la prime
si un club mal classe veut respecter le quota des jiff il envoie les juniors Francais a toulon ou a clermont car ce sont des deplacements ou y a de fortes chances de repartir avec 0 points donc on fait baisser la moyenne et en plus on repose certains joueurs
donc pas de jiff

gozio tu es une nulitte cosmique

@PIPIOW

@PIPIOW:

Tout à fait d'accord avec ton analyse, le vrai scandale c'est avant tout les jokers. A supprimer d'urgence, si un joueur se blesse ou part en sélection, les clubs doivent se démerder pour avoir un jeune prêt à être lancé dans le bain.

Si en plus on fait le ménage dans le foutoir du système JIFF ça sera parfait, mais en attendant interdisons déjà les jokers.

le salary cap est contourné par des montages financiers alors vive le TOP CANAL+

Ils ont pas mis trois semaines pour ne rien faire c'est bien !!! 🙁

en fait il est urgent d'attendre

Derniers articles

Sponsorisé Blog
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Transferts