SECTION PALOISE. La lettre émouvante de Julien Fumat aux supporters pour annoncer sa retraite
SECTION PALOISE. La lettre émouvante de Julien Fumat aux supporters pour annoncer sa retraite.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le 3/4 polyvalent de la Section Paloise a décidé de raccrocher les crampons. Il l'annonce aux supporters dans une superbe lettre.

Arrivé en cadets sous le maillot de la Section Paloise, Julien Fumat sera donc resté fidèle à la formation béarnaise, tout au long de sa carrière professionnelle. Dans un message adressé aux supporters paloissur le site du club, le 3/4 polyvalent vient d'annoncer sa retraite. De ses débuts en 2005 dans ce qu'on appelait alors le Challenge Européen jusqu'à cette saison, Fumat aura porté à 308 reprises le maillot de l'équipe fanion, inscrivant 39 essais.

Fumat aura évidemment participé à la remontée de Pau dans l'élite, au terme de la saison 2014/2015.

Pourra-t-il laisser les Vert et Blanc en Top 14 ? A deux journées de la fin, Pau occupe la 13e place du classement, synonyme de barrage.

Voici la lettre :

Il est temps pour moi de vous annoncer que je ne serai plus un joueur de la Section Paloise l’année prochaine. Cela signifie que je prends ma retraite de joueur de rugby professionnel et que ce maillot aura été mon seul et unique à ce niveau.

Je tiens à adresser un immense merci à toutes les personnes que j’ai eu le plaisir de croiser, de rencontrer, d’affronter. Toutes celles avec qui j’ai eu la chance de jouer, de travailler, de partager des moments sur et en dehors du terrain. Tout celles et ceux qui m’ont soutenu de prêt ou de loin et qui m’ont permis d’évoluer aussi bien en tant que joueur et que personne. J’ai essayé de me servir et de me nourrir de tout ce que vous m’avez donné, dans les bons moments mais aussi dans les plus compliqués. Famille, amis, proches, coéquipiers, coachs, collègues, présidents mais également adversaires, partenaires, bénévoles et supporters du club, sachez que vous m’avez beaucoup apporté et que j’en ai toujours été conscient.

Durant toute ma carrière, j’ai fait le choix de rester ici pensant que l’herbe n’était pas forcément plus verte ailleurs. Aujourd’hui, j’en suis toujours convaincu. Nous avons tout ce qu’il faut pour faire pousser l’une des plus vertes de France

Notre territoire, notre identité, nos valeurs, notre passion et notre amour pour ce club me font fermement croire que les années à venir seront verdoyantes.

Tots amassa, qu’i podem créder !
Deu hons deu còr, mercés a totas e a tots !

Adishatz

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • oc
    34428 points
  • il y a 1 an

Je dits rien PIANTO va se foutre de mon more ;
Ah si qd même Adishatz e ua longa vita jol ceu de PAU

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
News
News
News