RUGBY. Un Top 12 est-il encore à l'ordre du jour à la LNR ?
Le Top 14 pourrait passer à douze équipes dans les années à venir.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Interrogé sur une possible réduction du nombre d'équipes dans le championnat de France de première division, René Bouscatel a mis les choses au clair.

RUGBY. Pour René Bouscatel, la Coupe d'Europe est décrédibilisée après l'annulation du match de ToulouseRUGBY. Pour René Bouscatel, la Coupe d'Europe est décrédibilisée après l'annulation du match de ToulouseEn ces temps compliqués de matchs reportés et annulé, il est un serpent de mer qui pourrait refaire surface tel Nessy, le monstre du loch Ness. On ne parle de la fusion entre Biarritz et Bayonne, mais du Top 12. Le sujet n'est pas nouveau. Mais avec la crise sanitaire, les limites du système, que ce soit en termes de calendrier que de fonctionnement des clubs, ont été exacerbées. On le sait, World Rugby réfléchit activement avec les différentes fédérations à un nouveau mondial. Beaucoup souhaitent une harmonisation des agendas entre l'hémisphère nord et le sud.Coupe du Monde des Clubs, Nations Cup, un nouveau calendrier mondial se préciseCoupe du Monde des Clubs, Nations Cup, un nouveau calendrier mondial se préciseSi la Ligue des nations semble avoir été abandonnée, le projet de coupe du monde des clubs est bien sur la table. Si ce dernier voit le jour, on se demande quand est-ce que les matchs vont pouvoir avoir lieu entre les matchs internationaux, la Coupe d'Europe ou encore le Tournoi. Aussi, une réduction du nombre de rencontres au niveau domestique n'est pas à l'exclure. Interrogé sur ce sujet par le Midi Olympique, le président de la LNR René Bouscatel a tenu à mettre les choses au clair.

Je vous répète mes engagements : il n’y aura pas de changement avant la Coupe du monde 2023. Sortons de la crise et nous discuterons de l’avenir au moment opportun. Du Top 12 et des autres options, tout est ouvert. J’espère que nous aurons alors sauvé les Coupes d’Europe, que nous aurons pu embrayer sur une Coupe du monde des clubs et qu’avec les nouveaux calendriers internationaux, nous pourrons réfléchir aux évolutions à apporter le cas échéant à nos compétitions domestiques.

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • stef7
    46101 points
  • il y a 3 mois

Et pourtant il y a une solution simple, après le doublon il suffit d'inventer le triplon....
Plus de droits TV plus de sous bref le rugby et la santé des joueurs sortiront vainqueurs.......

  • Pianto
    44793 points
  • il y a 4 mois

une décision qui doit être prise par les clubs pro soit top14 + prod2 et qui donnerait oins de places dans l'élite, ce ne sera jamais voté.

une décision qui donne moins de revenus aux clubs en limitant leur nombre de matchs à domicile, ce ne sera jamais voté.

Il ne faut pas oublier qu'il n'y a que 2 ou 3 clubs qui sont vraiment impactés négativement par les doublons. Les autres ont souvent peu d'internationaux concernés et souvent moins que le cador qu'ils rencontrent ce jour là donc ils l'acceptent.

Le seul moyen de faire accepter la réduction nécessaire du nombre de matchs, c'est de le faire en maintenant le nombre de clubs voire en l'augmentant dans l'élite et de prévoir une compensation financière.
Mon choix favori :
top16 à deux poules avec 1 rencontre contre chaque équipe de l'autre poule -> 22 matchs
4 dates en moins, on en rajoute une pour faire des quarts en aller-retour entre les équipes de poules différentes puis demi et finale en match sec.

3 dates en moins, 12 matchs à domicile garantis pour les 4 premiers des poules au lieu de 13 actuellement. 2 places en plus dans l'élite pour attirer les votes des équipes de prod2.
ça, ça me parait possible.

le calendrier est un peu inégal puisque tu ne joues pas tout le monde à domicile et à l'extérieur mais comme il y a deux qualifiés de plus, ça compense.

@Pianto

Perso pas du tout fan de ta formule. Lacroix avait une vision assez intéressante des choses mais cela doit être organisé aussi avec une harmonisation du calendrier international.
Ainsi ça donnerait:
- septembre a avril compétitions domestiques soit top 12 (24 dates) et coupe d europe (7 dates). Au final 31 dates au lieu de 38
- mai à juillet fenêtre internationale de 12 dates
- sur la même période de mai à juillet coupe de France de l élite regroupant Top 12 et Pro D2 ouverte à 20 clubs. Cette compétition disputée sans les internationaux certes serait un laboratoire intéressant pour les clubs et pourrait être valorise par des primes d appui au développement des clubs (infrastructures, formations etc)
Au niveau des matchs a jouer cela ne changerait rien pour les clubs et au passage des accords pourraient être trouvés avec la fédération pour la prise en charge des internationaux durant cette phase internationale de 3 mois.

@fredo69007

J'aime bien, mais si je comprends, dans cette formule les 6 nations sont l'été ? Les diffuseurs n'accepteront pas. Et je vois pas trop non plus où passent les congés, notamment pour les internationaux

@Cochondanslemais65

Les 6 nations tout comme le 4 nation au sud se retrouvent durant la fenêtre internationale unique Cad entre mai et juillet. Après j ai mis 12 dates internationale mais ça pourrait être 10, a titre perso je suis favorable à une réforme du tournoi en aller-retour. Je comprend pas trop pourquoi les diffuseurs s y opposeraient si tu peux éclairé ma lanterne. Les congés sont maintenus en août puisque la reprise est en septembre.

  • Pianto
    44793 points
  • il y a 3 mois
@fredo69007

pourquoi pas mais ça, c'est une solution que la LNR ne peut pas prendre.

Il faut l'accord de la ligue anglaise, de la ligue celte, de la ligue néozélandaise, de la ligue australienne, de la ligue sudafricaine, de la ligue argentine (non je déconne, pourquoi pas l'accord des georgiens aussi, eux ils s'adapteront), de world rugby ET convaincre les clubs de prod2 et de Top14 de modifier leur calendrier d'une part et de descendre à 12 d'autre part.

Bref, je ne suis pas sûr de voir un pareil accord de mon vivant...

@Pianto

Moi non plus mais ça me semble être une telle évidence en terme de cohérence et de calendrier...

  • tropico
    26551 points
  • il y a 4 mois
@Pianto

Le probleme ce n est pas l accord ou non des clubs mais celui de canal plus car moins de journées donc ils ne voudront pas car on le sait que c est canal qui dirige le top 14

@Pianto

Perso je déteste la solution avec des poules, mais du point de vue de la probabilité de se faire c'est en effet la seule possible. La dernière fois que le Top 12 avait été sérieusement envisagé à la Ligue, il n'y avait eu que Clermont et Toulouse qui étaient ouvertement pour. Il n'est pas impossible ni ridicule mais demande beaucoup de changements (revaloriser la ProD2 pour réduire le fossé sportif et surtout financier avec le Top14, modifier les modèles économiques des clubs, etc.) et surtout ne convaincra jamais les présidents. Encore moins depuis que les gros sont plus nombreux et ont tous un peu goûté aux saisons bien ratées.

  • Pianto
    44793 points
  • il y a 4 mois
@Team Viscères

Moi aussi, pour la qualité de la compétition et la limitation du nombre de matchs, je suis plus favorable à un top12 voire 10 même si ça ferait descendre la section à court terme. C'est la solution la plus simple pour limiter le nombre de matchs et qui ferait que moins d'équipes concentreraient les meilleurs joueurs, pas de doublons donc moins besoin de rotation, moins besoin d'effectifs pléthoriques, davantage d'oppositions relevées.

C'est le modèle élitiste par excellence.

Le défaut, au delà de l'acceptation par les présidents : Y aurait-il la place pour voir émerger les jeunes ? Certainement moins qu'aujourd'hui... Il faudra multiplier les partenariats, genre Colomiers qui deviendrait un ST Bis pour donner du temps de jeu aux espoirs... Et fatalement, il y aurait de moins en moins la capacité à se maintenir des équipes qui monteraient...

Donc sur le long terme, je ne crois pas que ce soit une bonne nouvelle, sauf à faire une ligue fermée qui n'est pas dans notre culture.

@Pianto

Je partage ta lecture sur le Top 12/10 : c'est aussi accélérer la vitesse à laquelle se creuse le fossé avec la ProD2. À moins de tout refondre, de répartir les revenus plus équitablement pour qu'un club qui descende/monte ne soit pas obligé de changer radicalement de braquet à chaque fois (c'est une instabilité financière mais aussi sportive avec des renouvellements d'effectifs pour s'adapter à la ligue d'arrivée), de mettre en avant la Pro D2 pour que les clubs et les supporters n'aient plus l'impression d'être envoyés en exil ou en enfer... enfin bref beaucoup trop de changements pour que ça ait lieu. Donc on reste sur le fossé qui se creuse et qui emmène vers une ligue fermé, que ce soit officiel ou officieux.

C'est une vraie problématique, parce que cela demande une réflexion d'envergure sur ce que l'on veut comme division numéro 1 : une version élitiste où seuls les gros et puissants évoluent dans un cercle fermé pour une recherche d'un niveau plus relevé (ce qui est le but du sport de très haut niveau), ou une version plus ouverte qui sacrifie une partie de la recherche d'excellence en échange d'une ouverture des chances à tous et d'une récompense du mérite (peu importe si tes moyens sont inférieurs, si tu les optimises et réussis à rivaliser alors tu as ta place même si ça ne dure qu'un temps... ce qui est après tout aussi le but de la compétition sportive).
J'avoue ne pas réussir vraiment à trancher ce point. L'évolution du rugby français et le fossé qui se creuse me fait parfois souhaiter une ligue fermée plutôt que des clubs qui explosent à vouloir être plus gros qu'ils ne peuvent être, mais je ne peux pas non plus totalement abandonner la vision romantique du petit qui fait la nique aux gros parce qu'il s'est plus sorti les doigts qu'eux (et parfois c'est bon pour les gros aussi, la 12ème place du Stade qui frôle la relégation c'est ce qui provoque la remise en question qui nous ramène au sommet).

@Team Viscères

Avec 2 poules de 8, matchs aller-retour : ça fait 14 journées pour la première phase.

Deuxième phase : deux poules de 8 encore; une pour le titre avec les 4 premiers de chaque poule, l'autre pour le maintien avec les 5ème à 8ème. Les matchs de la première phase sont pris en compte : chaque équipe ne doit jouer que contre celles qui viennent de l'autre poule, en aller-retour. Ca fait 8 journées, soit 22 au total.

Demi-finales (1 vs 4 et 2 vs 3) et finale : on boucle tout en 24 journées...

J'ai vécu cette formule dans un autre sport (basket) et j'ai trouvé ça intéressant. Tous les matchs sont aller-retour et tu ne peux pas te permettre de balancer des matchs de la première phase parce qu'ils risquent de compter dans la deuxième. Le principal inconvénient, c'est le cut entre la 4ème et la 5ème place qui coute très, très cher, mais là encore ça donne de l'enjeu à chaque match.

@Emilienne t\'arnaque

Ce que je n'aime pas dans ces formules c'est le fait de ne pas rencontrer tout le monde (ou moins dans certains formules où tu fais des rencontres A/R dans ta poule et sèches pour les équipes d'à côté) qui introduit la possibilité d'un parcours plus dur ou plus facile suivant les tirages et l'évolution des formes. J'aime la formule championnat régulier pour les saisons au long cours parce que tout le monde joue tout le monde dans la même phase, les formules plus alambiquées et aléatoires me dérangent moins quand c'est pour les compétitions "one-shot" (JO, Mondial, Euro, etc.).
Le bémol c'est qu'en Top14 la formule championnat est déjà faussée par l'existence des doublons, ce qui minore l'aspect "équitable" de la phase régulière complète. On ne passerait pas d'une formule équitable à une formule moins équitable, mais d'une pas complètement équitable à une pas complètement équitable.

Mais comme le dit Pianto, les décisionnaires sont ceux qui perdraient en cas de Top12 alors qu'une formule à poules offre au contraire plus de places (ou moins de risques de descente) pour les décisionnaires. Du coup s'il y a évolution, je ne les vois pas voter autre chose qu'une formule à poules. Mais vu que la dernière fois qu'ils l'ont tentée la formule à poules n'a pas convaincu grand monde, ce que je vois de plus probable c'est que rien ne va changer et tout le monde va continuer de se plaindre (et nous de trinquer avec des doublons dégueulasses).

  • Pianto
    44793 points
  • il y a 4 mois
@Emilienne t\'arnaque

l'inconvénient c'est qu'une équipe qui monte de prod2 et qui redescend en fin de saison, n'aurait pas rencontré une bonne partie des meilleurs équipes...

Tu es Montauban, tu montes et dans l'année tu ne joues (par exemple) ni le stade Toulousain, ni Toulon, ni Clermont, ni le Stade Français, tu as un goût d'inachevé, je pense...

@Pianto

Oui, c'est un autre inconvénient, et pas négligeable.
Mais si on veut conserver le nombre d'équipes, les match aller-retour, que tout le monde joue tout le monde et pas de doublons, ça coince au niveau arithmétique... à moins de faire le championnat sur 2 ans ! 😲
Mon choix personnel, ce serait de réduire à 12 équipes, mais comme Team Viscères et toi l'avez fait remarquer, les dirigeants qui ne sont ne sont pas raisonnablement certains de se maintenir dans les 12 n'en voudront pas.
Qui sait quel compromis les présidents seront prêts à accepter ? Probablement aucun...

@Pianto

Et tes revenus de jour de match ont le même goût d'inachevé (puis connaissant les rapaces du milieu, pas sûr que tu touches les mêmes droits TV quand tu ne joues pas toutes les affiches).

Top 10 cela serait bien
- 1 descente
- 1 monté (le champion d'office sans match de finale proD2)

Chaque année il y 2 clubs qui servent a rien et 2 qui pataugent comme ca terminus les doublons.

@Dupont9A

Je propose même un top 4 pour les gros budgets du championnat qui monopolisent tous les bons joueurs des qu’ils se révèlent...

@copainscommecochon81

Oui tu as raison ils devraient faire par budget je me suis trompé alors Top 9 c'est mieux vu que ton club c'est le 10eme budget cette année.

@copainscommecochon81

Pourquoi s'embêter avec un Top 4 alors qu'on peut faire un Top 1 et filer le titre au Stade dès le début de saison ?

@Team Viscères

Vous allez trop loin, un top 2 serait mieux...ne serait-ce que pour aller à Paris pour la finale

@Dupont9A

Ca ferait presque 30% de recettes en moins pour les clubs....

@loloetalex

Qui dit que les Clubs ne pourront pas sadapter a cette nouvelle donne ?
quelques pistes👇
- Moins de masse salariale car terminer les doublons.
- Monte les prix droits TV car plus attractif. Ce qui est rare est chers lois d'economie
- Monte le prix des places.
- Monte le sponsoring puisque plus de spectacle c'est plus attractif.
- font un Crédit et ils augmentent la capacité des stades.

- Joueurs mieux protéger moins de matchs
- Monte le niveau de la compétition.
Je ne vois que des avantages.

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos