RUGBY. Faut-il s'inspirer du football pour garantir plus de spectacle lors de la Coupe du monde ?
Le tirage au sort de la Coupe du monde a réservé son lot de surprises.
Selon le journaliste de l'Irish Examiner Peter Jackson, un tirage au sort plus tardif aurait permis d'avoir une Coupe du monde spectaculaire. Fallait-il attendre ?

RUGBY. ''La France a cimenté son statut de favori'', l'avis tranché de la presse étrangèreRUGBY. ''La France a cimenté son statut de favori'', l'avis tranché de la presse étrangèreAprès son succès sur l'Afrique du Sud, la France a consolidé son statut de favori pour le titre de champion du monde en 2023. C'est du moins ce que pense une partie de la presse. Si les Bleus sont dans une très bonne dynamique, rien ne garantit qu'ils iront jusqu'au bout. Et qu'ils soulèveront le trophée Webb Ellis. Les candidats pour le titre sont nombreux et bien malin celui qui pourra donner le nom de l'équipe victorieuse en finale à ce jour. Ce dont on est certain en revanche, c'est qu'il y aura des déçus. Et que certaines nations majeures ne verront pas le dernier carré. Et pas n'importe lesquelles puisqu'en l'état actuel des choses, les quatre meilleures du classement mondial vont s'affronter lors de la phase de poules puis en quart de finale. En effet, les Bleus et les All Blacks sont dans le même groupe. Tandis que l'Irlande jouera aussi dès le début de la compétition face aux Springboks. Pour le journaliste de l'Irish Examiner Peter Jackson, la Coupe du monde est déjà faussée.

Les quatre premiers de tout événement mondial par équipe sont censés s'éviter jusqu'aux demi-finales. Au lieu de cela, le quatuor actuel s'affronte dès la phase de poule, puis à nouveau en quarts de finale.

On pourrait en effet avoir droit à un nouveau France / Afrique du Sud dans moins d'un an lors des quarts. Tandis que les All Blacks pourraient retrouver les Irlandais pour prendre leur revanche. Bien sûr, personne n'aurait pu prévoir le classement actuel. "Mais un tel scénario a été provoqué par la décision inexplicable de l'organisation de baser ses quatre têtes de série sur la façon dont la dernière Coupe du monde s'est terminée au Japon : 1, Afrique du Sud, 2 Angleterre, 3 Nouvelle-Zélande, 4 Pays de Galles", explique le site irlandais. Selon Jackson, le tirage au sort, effectué en décembre 2020, a été réalisé avec bien trop de hâte. On se retrouve selon lui avec une grande disparité entre les poules et la possibilité pour de grandes nations de sauter dès les premiers tours. "Le gâchis aurait pu facilement être évité en retardant le tirage au sort", à l'image de ce que fait la FIFA. Le tirage au sort de la coupe du monde de football qui débute le 21 novembre a eu lieu début avril. Faudrait-il s'inspirer du football pour les prochaines éditions ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • dan0x
    61440 points
  • il y a 5 mois

Tout à fait d'accord, il ne faut pas s'interdire le droit d'être intelligent !

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
News