RUGBY. Top 14. Teddy Thomas, les débuts convaincants d’une nouvelle ère à La Rochelle ?
RUGBY. Top 14. Pour l'instant, le sourire est de mise pour Teddy Thomas à La Rochelle.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Face à l'USAP, Teddy Thomas a commencé un nouveau chapitre de sa carrière. Un premier match avec La Rochelle plutôt réussi qui en appelle sûrement d’autres…

On ne le présente plus, Teddy Thomas (29 ans) est un des ailiers les plus fantasques de l’Hexagone. Redoutable finisseur, il est capable de faire tomber la foudre à n’importe quel moment d’une rencontre. Et c’est bien pour ça que les maritimes ont attiré dans leurs filets l’international tricolore (28 sélections). Pour sa première bataille avec les Rochelais, Teddy Thomas n’a pas déçu et il s’est même montré bien en jambe. En 78 minutes de jeu, l’ailier a fait des misères à une défense catalane en souffrance. Des relances bien senties, des courses incisives et une avancée constante pour l’ancien francilien qui a parcouru 70 mètres avec le ballon durant la rencontre. Le numéro 14 est aussi à l'initiative de l’action de la rencontre. Peu avant la 75e minute, Teddy Thomas est trouvé en bout de ligne, depuis ses propres 22 mètres, il se lance alors dans un slalom géant qui se terminera dans le camp de l’USAP après de nombreux défenseurs battus et déposés. Une action qui propulsera Romain Sazy en Terre promise quelque temps de jeu plus tard.

L’air maritime comme second souffle ?

En plus de cette action phénoménale, Thomas est aussi à l’initiative de percées mettant son équipe dans l’avancée (60e, 70e). Mais en plus d’une menace offensive constante, il a aussi été vigilant en défense, à l’image de sa couverture efficace sur un jeu au pied catalan dangereux (67e). Un secteur souvent pointé comme le point faible du natif de Biarritz. Reste à voir si Teddy Thomas pourra garder cette constance lorsque l’adversité sera plus relevée. Efficace des deux côtés du terrain, la rencontre de l'ex-Racingmen aurait pu être auréolée de deux essais. En effet, dès la 15e minute, un sauvetage de l’ailier catalan, Théo Forner, vient priver Thomas de sa première réalisation chez les Maritimes. Même constat dix minutes plus tard où cette fois le Rochelais est battu à la course, et ne parvient pas à aplatir dans l’en-but après un coup de pied astucieux de Dillyn Leyds. Il lui aura donc manqué un brin de chance pour que sa première tourne au rêve. Avec un public acquis à sa cause, une ligne arrière dantesque (Seuteni, Danty…) et un Ronan O’Gara qui croit en lui, Teddy Thomas pourrait bien avoir trouvé un environnement parfait pour rebondir. Reste à voir de quoi seront faites les prochaines semaines pour le tricolore. Prochaine étape, une confrontation avec Clermont, l'occasion de retrouver Alivereti Raka, un autre ailier en forme depuis le début de la saison. Un duel plutôt alléchant à retrouver dimanche soir (21h05) sur la pelouse de Marcel Michelin.

RUGBY. Tuisova, Teddy Thomas... Qui sont les 5 meilleurs marqueurs en activité du Top 14 ?RUGBY. Tuisova, Teddy Thomas... Qui sont les 5 meilleurs marqueurs en activité du Top 14 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Après Raka voilà Thomas. La constante avec ces 2 joueurs c est la constance et les blessures. S ils solutionne "enfin" ce problème ils sont indiscutables dans le groupe France. Pour Thomas et sa défense je me souviens d un match face à l Ecosse où il avait fait un 100% face à l autobus VanderMerwe mais je sais pas pourquoi les gens attendent de le voir mettre des bouchons. Défensivement son problème était plus la concentration et le placement, il me semble avoir progressé sur ces 2 aspects...

@fredo69007

Thomas et Raka ce n'est pas vraiment le même cas de figure je trouve : avec Raka on a un joueur qui a connu une grosse blessure (les croisés) et qui, quoi qu'on dise, même s'il est revenu à un niveau plus que correct, n'est plus vraiment le même depuis (niveau appuis le Raka d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celui de 2017 malheureusement), tandis qu'avec TT on est plutôt sur un enchaînement de petits pépins musculaires qui l'empêche de trouver de la régularité, et c'est ce qui fait qu'il n'est pas titu indiscutable selon moi. Ceci dit, même s'il continue à progresser en défense (chose qu'il a déjà commencé à faire au Racing, et que je le vois continuer à faire à LR), j'ai du mal à le voir repasser devant Penaud (le taulier du poste, finisseur en chef), et même Villière, qui me semble avoir pris énormément de crédit auprès du staff (on loue à juste titre son état d'esprit de guerrier infatigable, mais je trouve qu'on sous-estime terriblement son QI rugby et ses qualités offensives des fois).

S'il se relance comme Dulin et que les blessures le laissent tranquille, il est indispensable en bleus, sur un poste où c'est un peu le néant derrière Villière et Penaud

On sens depuis les tribunes qu’il a des fourmis dans les jambes. Son slalom est superbe. A voir pour la suite

Si les blessures l'épargnent, j'espère le voir réussir une belle année...il n' a pas perdu sa place en Bleu pour moi
Il est derrière les 2 titulaires que sont Villière et Penaud...

Derniers articles

News
Transferts
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
Transferts
News
News