RUGBY. Top 14. Première historique pour Castres, éternel outsider
Le Castres Olympique, favori malgré lui pour la quête du Brennus ?
Le Castres Olympique a terminé pour la première fois de son histoire en-tête du classement de la phase régulière. Les Tarnais assumeront-t-ils ce statut ?

C'est un évènement historique dans le rugby français qui vient de se passer. Pour la toute première fois, le Castres Olympique a terminé la phase régulière du championnat en tête. Oubliez les Bordeaux-Bègles, Montpellier ou Toulouse qui comptaient à un moment ou un autre de la saison terminer à une pareille place. Ce sont les hommes de Pierre-Henry Broncan qui ont gagné cette position à la toute dernière journée du championnat. Malgré une dixième attaque et sixième défense, les Tarnais ont été les plus réguliers de la saison et sont plus que jamais capables de ramener le Bouclier de Brennus à Pierre Fabre.

RUGBY. Ne cherchez pas : c'est Castres qui sera champion de FranceRUGBY. Ne cherchez pas : c'est Castres qui sera champion de France

Un éternel outsider

Le propre du Castres Olympique, était d'avoir la peau de l'éternel outsider. Ce club qui ne faisait jamais de bruit, ne faisait jamais parler de lui, surgissait au meilleur des moments pour surprendre son monde et rafler le bout de bois au Stade de France. En 2013, les coéquipiers de Rory Kockott avaient terminé à la quatrième place de la saison régulière. Vainqueurs de Montpellier en barrage, puis de Clermont en demi-finale à Nantes, le CO avait réalisé la surprise en s'imposant en finale face à Toulon 19 à 14. En 2018, malgré sa sixième place au classement arrachée dans les dernières journées, Castres était allé s'imposer à Ernest-Wallon face au Stade Toulousain en barrage, avant de résister aux assauts du Racing 92 en demi-finale à Lyon, et de faire complètement déjouer Montpellier en finale à Saint-Denis. 

À chaque fois, Castres avait surpris son monde, alors que des équipes comme Toulon, Clermont, Toulouse, le Racing ou Montpellier, étaient attendues. Mais cette fois-ci, en terminant premier, impossible de se cacher. Même si une demi-finale face à La Rochelle ou Toulouse, ferait du CO dans l'imaginaire collectif, l'outsider de la rencontre, les Tarnais assument leur statut. "On ne se cache pas mais c'est nouveau pour le club", déclarait l'arrière Julien Dumora à l'issue de la victoire de son équipe face à Pau ce dimanche. Son entraineur, Broncan, ajoutait ceci :

Après 26 journées, je pense qu'on a été constants. Jamais premiers de la saison avant ce soir mais constamment dans les six. On a fait peu de matches non aboutis.

Premier, ça nous amène en demi-finale directement, mais pas plus que ça. Je suis satisfait mais on a manqué de rythme ce soir, on n'a pas fait un grand match. Si on va à Nice en jouant comme ça, on va se ramasser. 

RUGBY. Toulouse, Bordeaux, Castres, etc. Les affiches des phases finales de Top 14RUGBY. Toulouse, Bordeaux, Castres, etc. Les affiches des phases finales de Top 14

Si les Castrais s'entraineront dur pour compenser l'absence de barrage, ils possèdent un atout majeur par rapport aux autres concurrents : la fraicheur physique. Contrairement à Toulouse et La Rochelle, Castres n'a pas joué de phases finales de Coupe d'Europe, et n'a pas envoyé d'internationaux en équipe de France lors du Tournoi des Six Nations. Un argument qui plaide en leur faveur pour en faire un favori, même si le Stade Toulousain ou le Stade Rochelais, restent de belles machines.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • stef7
    122242 points
  • il y a 2 ans

@jm-le-rugby
le révélateur étant quand même le niveau du dessus c'est à dire la coupe d'europe, où est le CO,
le terme équipe chiante à jouer n'est ni méchant, ni péjoratif, force est de reconnaitre que rencontrer en top 14 des équipes affaiblies ou diminuées n'est pas révélateur d'un vrai niveau.
Ne pas reconnaitre que ce top 14 n'est pas équitable est de l'hérésie, grâce à ou à cause de l'équipe de france, les équipes impactées ont toutes eu des trous d'air, le Stade, Montpelleir, l' UBB et aussi La Rochelle. Enlevons 6 ou 7 titulaires habituels ( Urdapilleta, Dumora etc....) du CO et que diraient leurs supporters, que c'est juste et normal ??????

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News