RUGBY. Top 14. Maturité, force collective, visibilité… Comment La Rochelle a ressuscité Danty
RUGBY. Top 14. Jonathan Danty peut-il continuer sur la lancée de sa première saison de rêve à La Rochelle ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Depuis son arrivée sur les bords de l’Atlantique, Jonathan Danty rayonne. Plusieurs facteurs pourraient expliquer le retour au premier plan du centre français.

Nombreuses sont les personnes qui louent les bienfaits de l’air marin. Jonathan Danty pourrait bien en faire partie. Arrivé à La Rochelle à l’entame de la saison dernière, après une décennie dans la capitale. Sa première saison avec La Rochelle fut remarquable : 19 matchs, 3 essais, une Champions Cup et une présence omniprésente dans le jeu. Des performances qui lui ont permis de s’installer au centre du XV de France et de participer pleinement (4 rencontres et un essai) à la conquête du Grand Chelem. Puissant des deux côtés du terrain, l’ancien parisien s’est d’ailleurs amusé de ce retour chez les Bleus dans une interview donnée à RMC : J’ai eu plus de sélections en un an et demi que lors de mes 10 ans de carrière”. En effet, durant ses années dans la capitale (2011-2021) Danty a connu 6 sélections contre 9 depuis l'été 2021. Preuve que ce changement de club fut bénéfique pour le natif de Paris qui est entré dans une nouvelle dimension. Évidemment, ses années parisiennes furent belles avec un Top 14 (2015) et une Challenge Cup (2017) à la clef. Sa dernière saison avec le Stade Français était aussi de très bonne facture sur le plan personnel (20 rencontres, 4 essais). Mais à La Rochelle, Danty a visiblement trouvé ce second souffle qui lui permet de s’épanouir.

XV de France. Avec la multitude de forfaits, quels centres pour les Bleus cet automne ?XV de France. Avec la multitude de forfaits, quels centres pour les Bleus cet automne ?Mieux entouré et encadré ?

Ce renouveau de Danty peut tout d’abord s’expliquer par la qualité de l’effectif rochelais. Tant sur la base arrière qu’au niveau du pack, la Rochelle possède des joueurs de classe mondiale. Forcément, il est donc plus aisé de se mettre en avant. Mais il y a également moins de poids sur les épaules de Danty qui devait parfois tenir la baraque à bout de bras au Stade Français. Cette force collective est sans doute l’un des facteurs du retour au premier plan de Danty. De plus, en faisant partie du squad champion d’Europe, le solide numéro 12 (1,81 m, 105 kg) a par ailleurs davantage de visibilité au sein d’une écurie qui joue sur les tableaux les plus prestigieux chaque saison. Autre explication possible, la maturité du joueur. Alors qu’il soufflera trente bougies le 7 octobre prochain, Jonathan Danty n’est plus un jeune joueur insouciant. Sur le terrain, il connaît son rôle et cherche à l’accomplir du mieux possible, comme il l’a révélé à RMC : “jouer sa carte perso, c'est toujours bien, mais ce n’est pas mon profil. Moi, je ne traverse pas le terrain, mais j’essaie de faire tout ce qui peut mettre mon équipe dans le confort, trier les ballons et bien défendre. Je veux être une valeur sûre. Ronan m’a dit : Toi, on n’a pas besoin que tu aies 10/10 sur un match, mais 6/10 tous les week-ends.” Pas de fioritures donc ni de gestes superflus, Danty s’attache à faire son job pour mettre son équipe dans l’avancée et performer. Pour l’instant, le bulldozer de La Rochelle est lancé sur les mêmes bases que lors de l’exercice dernier. Même si cette année, une pression supplémentaire existe :“Moi, c'est la première année que je suis potentiellement concerné pour jouer une Coupe du monde. Les saisons précédentes, j’en étais loin. Je le vis bien, c’est une source de motivation pour progresser. C’est excitant aussi parce qu’on sent que tous les week-ends, on est épié.” Pas de doutes, s’il continue comme ça, Jonathan Danty sera de la partie.

Top 14. Blessures, contenu insuffisant... Doit-on (déjà) s'inquiéter pour l'UBB ?Top 14. Blessures, contenu insuffisant... Doit-on (déjà) s'inquiéter pour l'UBB ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Forfac
    2371 points
  • il y a 1 mois

"Ressuscité Danty" me paraît un peu fort. A Paris, il tenait son club, en plein naufrage chaque saison, à bout de bras. Alors OK, il n'était pas toujours excellent mais il faisait aussi avec ce qu'il avait autour de lui.
Il est toujours à un bon niveau, c'est juste que désormais, il a une équipe excellente autour de lui, ça aide quand même !

  • AKA
    60691 points
  • il y a 1 mois

Le jeu direct et frontal pratiqué par LR lui va comme un gant.

Fruits de mer, pineau des Charentes et les filles de La Rochelle et surtout des supporters fidèles qui donnent des ailes aux joueurs.

  • Mat RCK
    14522 points
  • il y a 1 mois
@Yellowblack

D'après HFT, les filles de La Rochelle ont attrapé le scorbut.

@Mat RCK

Alors il n’est pas d’accord avec Dutronc

  • Mat RCK
    14522 points
  • il y a 1 mois
@Yellowblack

Époque différente. On connaît les PB de contamination

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
Transferts
Transferts
Vidéos
News
Vidéos