RUGBY. Romain Ntamack avec le XV de France en tournée cet été ? ''Une question d’intelligence et de gestion''
Romain Ntamack rejoindra-t-il le XV de France en tournée cet été ? Crédit image : Screenshot France 2
Alors que la tournée du XV de France en Amérique du Sud se prépare, William Servat explique les critères de sélection des joueurs et le cas particulier de Romain Ntamack.

Pendant que les clubs encore en lice en Top 14 peaufinent leur groupe pour les phases finales, le staff du XV de France réfléchit ardemment de son côté en vue de la tournée estivale. Galthié et ses adjoints sont en pleine réflexion. Ils se doivent d'envisager tous les cas de figure pour composer le groupe qui affrontera les Pumas et l'Uruguay. William Servat, l’entraîneur des avants tricolores, a levé le voile sur les critères de sélection pour cette tournée en Amérique du Sud, lors d'un entretien avec Midi Olympique. Pour rappel, les Tricolores joueront trois matchs en sept jours.

Une première liste réduite

La première liste pour préparer l'opposition contre la Roumanie sera composée de 23 joueurs. "Puisqu’il ne s’agit pas d’une rencontre officielle, nous n’avons pas besoin de 28 garçons pour pallier d’éventuelles défections au dernier moment", précise Servat. Après les demi-finales, cette liste passera à 42 joueurs. Même si tous ne seront pas du voyage, une grande majorité en fera partie.

Près d'1 milliard sur la table : Le Qatar à deux doigts de conclure un accord historique avec World RugbyPrès d'1 milliard sur la table : Le Qatar à deux doigts de conclure un accord historique avec World RugbyServat explique comment le staff des Bleus va gérer l’enchaînement des matchs. "Nous devons préparer simultanément deux matchs à trois jours d’intervalle", dit-il. Un groupe sera donc dédié au premier test contre l’Argentine, tandis qu'un autre se préparera pour affronter l’Uruguay. L'objectif est de trouver le meilleur équilibre pour ces rencontres intenses. L'encadrement fera ensuite le point en vue du dernier test.

La fatigue, un facteur déterminant

La saison a été longue, et la fatigue des joueurs est un facteur crucial. "Il y a des joueurs qui ont disputé la Coupe du monde mais ont été blessés longtemps cette saison", explique Servat. Pour des joueurs comme Romain Ntamack, qui a beaucoup joué depuis son retour de blessure, la décision de le sélectionner repose sur une gestion intelligente de sa charge de travail. Il n'est pas exclu que le joueur du Stade Toulousain fasse ses valises pour l'Amérique du Sud. 

Les meilleurs cotes avec notre partenaire Winamax

Grenoble gagne de 1 à 7 points face à Montpellier
x5,40
UBB en tête à la pause et à la fin
x1,50
RCT/La Rochelle, 2e période avec le plus de points
x1,86

Pour l'heure, sa participation reste incertaine. La décision de l’emmener en tournée dépendra de son état physique et mental après une saison éprouvante. Le staff devra évaluer s’il est judicieux de le faire jouer ou de le laisser se reposer en vue des prochaines échéances importantes. Bien évidemment, les discussions avec le staff toulousain seront déterminantes.

Des cadres en Argentine ?

Autre joueur évoqué : Grégory Alldritt. Le capitaine des Bleus lors du Tournoi a bénéficié de deux mois de repos après la Coupe du monde, mais a beaucoup joué depuis. "S’il est fatigué physiquement de sa saison, il ne partira pas en tournée avec nous", affirme l'ancien talonneur. L’équilibre mental est aussi un critère important, car la régénération mentale des joueurs est essentielle pour leurs performances.

VIDEO. RUGBY à 7. Un rouge face à la France et une suspension qui menacent les rêves olympiques de l'ArgentineVIDEO. RUGBY à 7. Un rouge face à la France et une suspension qui menacent les rêves olympiques de l'ArgentineServat insiste sur une sélection basée sur l’intelligence et la gestion des joueurs. "Prendre des joueurs qui ne seraient pas frais mentalement serait une erreur", dit-il. Le staff s’efforce de respecter la récupération physique et mentale des joueurs pour éviter des blessures et des contre-performances. L'encadrement tricolore n'exclut pas de sélectionner le Rochelais Reda Wardi

En somme, la tournée d’été du XV de France sera marquée par des choix stratégiques et une gestion méticuleuse des effectifs pour garantir des performances optimales tout en préservant la santé des joueurs. On sait cependant que Fabien Galthié a prévu de convier de nouvelles têtes en Amérique du Sud. De jeunes potentiels qui pourraient bien être le visage des Bleus pour les prochaines coupes du monde.

RUGBY. Quel sera le visage du XV de France en Argentine : Galthié lâche les premiers nomsRUGBY. Quel sera le visage du XV de France en Argentine : Galthié lâche les premiers noms

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Donc Ntamack sur le tarmac ?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News