RUGBY. Rentré directement aux vestiaires, Romain Ntamack a choqué les supporters
Romain Ntamack a eu du mal à digérer la défaite face à Castres en demi-finale du Top 14.
Après le coup de sifflet final qui a vu Castres se qualifier pour la finale aux dépens de Toulouse, Romain Ntamack a directement rejoint les vestiaires. Les supporters n'ont pas apprécié.

VIDEO. Top 14. ''Pas toujours attendre qu'Antoine Dupont traverse le terrain'', Mola réalisteVIDEO. Top 14. ''Pas toujours attendre qu'Antoine Dupont traverse le terrain'', Mola réalisteÉnorme déception pour les Toulousains ce vendredi soir après la défaite concédée en demi-finale face à Castres. Les champions en titre n'ont pas su trouver la solution face à des Castrais accrocheurs et sûrs de leur force. Au coup de sifflet final, alors que les joueurs du CO ont laissé éclater leur joie et que ses coéquipiers congratulaient les vainqueurs, Romain Ntamack a rejoint le vestiaire. Sans doute désabusé par le résultat de ce match. Les attentes étaient grandes à la suite de l'élimination en demi-finale de la Champions Cup.


La déception est la hauteur des efforts fournis depuis de longs mois pour en arriver là. Si on peut la comprendre, certains supporters n'ont pas apprécié son attitude et l'ont fait savoir sur les réseaux sociaux. Ils regrettent en effet qu'il ne soit pas resté sur le pré pour saluer ses adversaires. Il serait par la suite revenu sur le pré pour saluer les supporters notamment. Ce qu'une très grande partie des téléspectateurs n'a pas vu voir. Ce qui peut expliquer leurs réactions.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Que des maîtres ès fairplay de la cage d'escalier ! ... Le mec a le droit d'être dègue... Surtout qu'avec un Dupont rincé et ventousé par des paires ou trios de Castrais au régime, il a relevé le gant et donné ce qu'il a pu, même avec 2,3 ballons un peu trop facilement rendus au pied, mais bon...
Et puis il n'y a pas moins fairplay que le CO, toujours à pourrir les rucks, à chambrer sur les mêlées et les en-avants, à couiner en permanence auprès de l'arbitre... Babillot, 3 heures après que l'essai de Palisse ait été refusé : "Y a pas une toute petite image qui montre qu'il y a essai?", infatigable... Et puis on ne sait pas ce qu'il s'est dit avant et pendant, donc, NTK fait comme il le sent et basta...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News