RUGBY. RCT. Christopher Tolofua évoque son retour prochain après sa grave blessure
Dans un entretien diffusé par le RCT sur son site, le talonneur s’exprime sur son retour à la compétition et sur sa guérison.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dans un entretien diffusé par le RCT sur son site, le talonneur s’exprime sur son retour à la compétition et sur sa guérison.

C’était le 8 mai 2021. Lors d’un match opposant le RC Toulon au Stade Toulousain, Christopher Tolofua était victime d'une rupture des ligaments croisés du genou gauche. Face à son ancien club, le talonneur international se préparait alors à affronter la dure réalité : il ne jouerait pas pendant de long mois. Dans un entretien publié sur le site du RCT, le numéro 2 appelé à 7 occasions en Bleu évoque un retour difficile à l'entraînement. Il dit : “Les blessures longues durées comme ça ne sont pas évidentes. Ça peut remettre en question sa carrière et sa forme physique. Mais j’ai eu de la chance d’être bien épaulé par le staff médical et par celui de la prépa physique. Ils ne m’ont pas lâché, que ça soit sur la remise en forme ou la ré-athlétisation. Ça a été quelque chose de dur.”

Motivé à revenir sur les pelouses du Top 14, l’ancien joueur des Saracens évoque un possible retour face à Newcastle le 22 janvier prochain. Pour se remettre dans le bain, il évoque les habitudes à reprendre lors d’un retour aux affaires. Il précise : “Il a fallu casser les appréhensions au quotidien. De toute façon, c’est comme les performances sportives. Il y a des hauts et il y a des bas. Il faut se remettre en question quand c’est nécessaire et ça a été le cas.” Le champion d’Europe 2019 avec les Saracens met en avant le soutien reçu de la part des membres de son équipe : “J’ai vraiment eu de la chance d’être également épaulé par mes coéquipiers sur toute cette période en dehors du terrain. J’ai eu la chance d’être bien entouré.”Faut-il craindre une explosion des blessures aux ligaments et tendons à la reprise ?Faut-il craindre une explosion des blessures aux ligaments et tendons à la reprise ?

Ensuite, il évoque un point intéressant, celui de la vision du rugby après une longue indisponibilité. Jouant à un poste rugueux et particulièrement physique, comment revenir au rugby sans avoir peur de la rechute ? Mais aussi comment conserver l’envie de revenir chaque jour aux entraînements ? À ces questions, il répond : “On joue un sport de contact. Donc tout ce qui va concerner les appréhensions liées aux plaquages ou au jeu au sol, c’est quelque chose qu’il va falloir casser très rapidement. Si on ne le fait pas, on peut le garder derrière la tête à chaque entraînement ou séance de contact. C’est vrai que ce n’est pas évident. Mais quand on nous pousse derrière au quotidien pour nous motiver, ça aide. Ça fait du bien.” Dans cet élan, il évoque aussi l’avantage d’avoir connu un centre de rééducation, celui de Saint-Raphaël. Au sein de ce dernier, il raconte qu’être sorti de l’environnement sportif l’a aussi aidé. Il met en avant le contact avec “ceux qui ne sont pas forcément des sportifs de haut-niveau, mais qui sont des accidentés de la route” par exemple. Il détaille : “Ça fait relativiser sur mon sport et sur le quotidien aussi.” TOP 14. Le verdict d'une très grave blessure confirmé pour Mathieu BastareaudTOP 14. Le verdict d'une très grave blessure confirmé pour Mathieu Bastareaud

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos