RUGBY. Les clubs de Top 14 et Pro D2 décident de la baisse du Salary Cap !
La LNR a acté la baisse du Salary Cap à partir de 2024.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Réunis ce mercredi 15 décembre à Nice en Assemblée Générale annuelle, les présidents des clubs professionnels ont décidé de réduire la masse salariale.

Ce mercredi 15 décembre se tenait à Nice l'Assemblée Générale annuelle de la Ligue Nationale de Rugby, présidée par René Bouscatel. Les présidents de Top 14 et Pro D2, ont décidé de faire baisser la masse salariale autorisée par saison, la faisant passer de 11,3 millions d'euros à 10 par saison à compter de 2024. Cette décision fait suite à la crise du covid qui a énormément impacté les finances des clubs. C'est la première fois que le Salary Cap connaitra de fait, une baisse.

La Premiership inquiète

Pour autant, cette baisse n'est pas en mesure de permettre au championnat d'Angleterre, principal concurrent financier en Europe, d'être à hauteur du Top 14. Avec un niveau de Salary Cap de 5,9 millions d'euros (avec autorisé dans chaque effectif, la présence de deux joueurs sortant de la masse salariale), cette situation inquiète les entraineurs de Premiership, qui ont de plus en plus de mal à garder leurs joueurs. Rob Baxter, Directeur du Rugby d'Exeter, explique très bien la situation :

Ce que je constate principalement pour le moment, c’est que la majorité des attentes salariales (des joueurs sur le marché) approximatives sont encore des salaires que vous vous attendriez à payer si c’était un marché de 6,4 millions de livres. À l’heure actuelle, cela rend le championnat beaucoup moins concurrentiel lorsqu’il s’agit de l’hémisphère sud, par exemple. Ainsi, certains niveaux de salaire de base en Nouvelle-Zélande et en Australie sont en fait comparables à ce que nous pouvions offrir, alors qu’auparavant, les 6,4 millions de livres sterling pouvaient être très concurrentiels. Pour ce qui est des contrats de base, ce n’est pas vraiment le cas actuellement et ce n’était certainement pas ce à quoi on s’attendait pour le moment. Quant à savoir si cela changera au cours des deux prochaines années, je n’en suis pas certain, mais je pense que cela imposera un fardeau au développement des acteurs (locaux) pour ainsi dire.

Avec le Top 14 et la Top League japonaise, des exemples d'exils de joueurs se font de plus en plus récurrents. Le symbole de ces derniers jours était notamment le départ du seconde ligne des Saracens Joel Kpoku pour Lyon. Les triples champions d'Europe n'ont pu rivaliser dans la table des négociations et cette situation pourrait se répéter dans les années à venir. En plus de laisser de plus en plus de chances aux joueurs français, les clubs de Top 14 disposent également d'un avantage financier qui leur permet d'attirer des pointures internationales, faisant ainsi monter le niveau de notre championnat.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La baisse du salary Cap est probablement bénéfique pour limiter les disparités de niveau en Top 14. Mais y a t-il eu des avancé sur la question des marquees players que certains présidents souhaitaient mettre en place ?

Le salary cap à 100 000 € mais avec un totem d'immunité en cas de dépassement !!!

J’espere que les 4 ou 5 grosses écuries qui s’accaparent toutes les pépites du rugby français ou international vont un peu se calmer et que cela rééquilibre un peu plus les forces en présence et que cela rende le top 14 encore plus disputé et palpitant .....

  • AKA
    56226 points
  • il y a 1 mois
@copainscommecochon81

Il ne faudrait pas oublier que certaines des "grosses écuries" forment beaucoup de jeunes dont la plus grande partie vont se retrouvent dans d' autres clubs moins huppés ou dans des niveaux inférieurs!

  • Yonolan
    129859 points
  • il y a 1 mois

Article étonnant
En effet en aout 2020 la LNR avait entériné l’évolution du SC
2020-2021, le salary cap était inchangé à 11,3 millions d'euros.
2021-2022, 11ME
2022-2023 10,7 ME
2023-2024 10.4 ME
2024-2025 10.00 ME
Donc pour moi il s’agit juste d’une confirmation de ce qui était acté depuis l’an dernier ,sauf si les paliers ont changé, ce qui n'est pas dit ici

Mais au delà d'un montant quel qu’il soit, ce qui est important c'est qu'il soit respecté et que les clubs qui le détournent subissent une sanction significative ( style outre-Manche) et pas une simple contribution aux financement de la LNR
Sans ça ça ne sert pas à grand chose

  • RNP
    6831 points
  • il y a 1 mois
@Yonolan

A minima, ça va, peut-être, calmer les ambitions salariales des "stars". La où ça va être compliqué, c'est pour les clubs avec des salaires élevés et des contrats longs (je pense au Racing qui voit quand même pas mal de joueurs partir probablement parce qu'il n'a pas pu ajuster les salaires à la hausse => cas de Tanga en particulier).

  • Yonolan
    129859 points
  • il y a 1 mois
@RNP

Oui mais ça risque de poser desl problèmes sur les autres salaires
Si on maintient les très hauts salaires des stars actuels , ceux qui devront être rognés seront les suivants ; quid des jeunes qui franchissent un cap ou de ceux qui ont confirmés en ayant eu des salaires relativement modestes ?
C'est là qu'on risque d'avoir un turn-over

Mais encore une fois j'ai des doutes sur la volonté de tous les présidents de ne pas le détourner et de la LNR de le faire respecter scrupuleusement

Nous verrons bien

  • RNP
    6831 points
  • il y a 1 mois
@Yonolan

Le pb pour les clubs est la durée des contrats existants tant qu'ils ne sont pas à termes pas possible de s'en défaire (de mémoire, suite à l'épisode grande lessive au SF, les ruptures de contrat rentrent dans le calcul du salary cap).

  • Yonolan
    129859 points
  • il y a 1 mois
@RNP

effectivement sont rattachés au SC Les indemnités judiciaires, conventionnelles ou transactionnelles résultant de la cessation du contrat de travail d’un Joueur avant son terme normal, qui seront rattachées à la dernière saison d’exécution du contrat.

@Yonolan

Le president de l'ASM a parfaitement repondu à ce problème des gros salaires signés sur le long terme et l impossibilité de garder les jeunes en respectant le salary cap. Ce qu'il se passe dans la maison jaune est l equivalent de se qu il se passe au Racing.

Un titre qui parle de la baisse du Salary cap du top 14 et pro d2 mais dont l'article parle de la baisse de celui du championship et des difficultés des clubs anglais... Est-ce qu'au Nistére il y a des mecs qui contrôlent le boulot du copain ou est-ce que chacun fait son truc de son côté et envoi sur le site?

@beberarverne

c'est parce que l'article est issu d'un journal anglais qui logiquement parle de "bonne nouvelle" pour les clubs anglais vu qu'ils ont un salary cap plus bas.

  • vevere
    66089 points
  • il y a 1 mois

Un bon article nous dirait quelle devrait être la masse salariale max d'un club Pro de milieu de tableau non propriétaire de son stade et non "propriété" d'un (trop) généreux mécène 😉

Tout le reste n'est qu'une vaste fumisterie🙄🙄🙄

  • dan0x
    14872 points
  • il y a 1 mois

Kolbe va devoir se trouver un HLM.

Un mauvais esprit sale a ri sous cape !

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé Blog
News
News
News
Vidéos
News
News
News