EN PLEINE EXPANSION, le Top 14 va-t-il quitter Canal + pour de nouveaux horizons ?
La LNR a lancé son appel d'offres pour la diffusion du Top 14 et de la Pro D2. Crédit photo (
Le Top 14 et la Pro D2 ne seront plus sur Canal + ? Ce mardi, la Ligue Nationale de Rugby a lancé son appel d’offres pour les droits TV des deux championnats, pour les quatre saisons entre 2027 et 2031.

"Le rugby ressort ainsi aujourd'hui comme le deuxième sport le plus suivi en France"

À l'heure où le rugby est l'un des sports les plus suivis et médiatisés en France, les enjeux financiers à son encontre sont de plus en plus conséquents. Cette saison encore, le groupe Canal + détient 100% des droits TV pour le Top 14 et la Pro D2, et permet au sport d'avoir une belle exposition médiatique, notamment les week-ends en prime Time. 

Néanmoins, comme l'herbe semble toujours plus verte ailleurs, et que les candidats se bousculent au portillon, le comité directeur de la LNR a lancé son propre appel d'offres ce mardi 2 avril. Cette dernière vise une période de quatre ans entre la saison 2027-2028 et 2030-2031.

Ces offres seraient, selon les dires de la LNR, attendu le 22 mai prochain. En attendant, le président de la Ligue, René Bouscatel, a tenu à louer la croissance du rugby en France : "Le lancement de l'appel d'offres intervient dans le contexte d'une dynamique très positive pour le rugby français: les championnats n'ont jamais été aussi intenses et attractifs, l'engouement du public progresse chaque saison, les clubs français et l'équipe de France performent sur la scène européenne et internationale".

Il renchérit : "Cette dynamique a encore été renforcée par la Coupe du monde 2023 en France. Le rugby ressort ainsi aujourd'hui comme le deuxième sport le plus suivi en France. En lançant cet appel d'offres, nous souhaitons, comme la LNR l'a fait lors des précédents cycles, disposer d'une visibilité à moyen terme sur l’exposition médiatique des championnats et sur les ressources futures liées aux droits audiovisuels."

RUGBY. Pris par la patrouille, Leicester paye les pots cassés des saisons précédentesRUGBY. Pris par la patrouille, Leicester paye les pots cassés des saisons précédentes

Quatre packs proposés 

Dans son appel d'offres, la LNR a divisé les diffusions du Top 14 et de la Pro D2 en quatre packs distincts. Le premier pack se concentrerait sur la diffusion du choix numéro 1 et 4 de chaque journée de Top 14, ainsi que tous les matchs de la phase finale. Un magazine sur le Top 14 serait aussi envisageable. 

Le second porterait lui sur les choix 2 et 5 de chaque journée, d'un magazine sur le Top 14 également, mais aussi la co-diffusion avec le premier pack du meilleur choix des demi-finales. 

Le troisième pack est quant à lui une formule plus hybride, pour diversifier ses préférences et plaire à tout le monde. Il inclut les troisièmes et quatrièmes choix de chaque journée de Top 14 et le deuxième choix des barrages et demi-finales (en co-diffusion avec le détenteur du premier pack). Il prend aussi en compte deux matchs par week-end de Pro D2 (choix 2 et 3), le magazine Soir de rugby des deux divisions et un match des barrages et des demi-finales de Pro D2 (en co-diffusion).

Le quatrième pack se concentre uniquement sur la Pro D2, avec la diffusion de la totalité des rencontres de la phase régulière, mais aussi de la phase finale. 

Un budget pour les diffuseurs 

Lors du dernier deal de Canal + avec la LNR, qui assurait à la chaine la diffusion des deux championnats jusqu'à la saison 2026-2027, une somme de 121,6 millions d'euros avait été versée, dont 113 millions exclusivement pour le Top 14. 

Cette fois, la LNR a augmenté ses prix en raison de l'attractivité exponentielle du Top 14 auprès du grand public. Il faudra donc débourser pas moins de 130 millions d'euros pour acquérir ces droits, et si cela n'est pas atteint, des négociations seront alors effectuées entre le diffuseur et la Ligue. 

RMC Sport indique toutefois que l'aspect financier n'est pas le seul élément à prendre en compte dans cet appel d'offres, et que la LNR reste vigilante à l'exposition médiatique que chaque diffuseur peut apporter au sport. Ainsi, un coefficient sera mis en place pour chaque dossier des candidats afin de définir quel est le meilleur compromis. 

RUGBY. Top 14. L'invasion des supporters de l'USAP pousse Montpellier à une action drastique !RUGBY. Top 14. L'invasion des supporters de l'USAP pousse Montpellier à une action drastique !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • gjc
    13541 points
  • il y a 1 semaine

Je pense que la LNR ne souhaite pas avoir plusieurs diffuseurs en France. La petite phrase sur "la LNR reste vigilante sur l'exposition médiatique" signifie que si Canal+ fait une offre exclusive pour la France (les 4 paquets ensemble) sérieuse, la LNR accepterait un prix inférieur à la somme de 4 paquets vendus séparément.

Les 4 paquets sont une façon de pousser Canal+ à faire une offre concurrentielle (on voit mal BeIn reprendre tout le championnat, mais un paquet pourquoi pas?). Ils peuvent aussi servir pour des chaînes étrangères, qui auront de l'appétit pour certains matches mais pas tous.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
Vidéos
News
News
News
Transferts
Transferts
News