RUGBY. ''La pourriture s'est finalement propagée à l'équipe nationale'', le rugby gallois dans la tourmente
Le Pays de Galles est dans une situation compliquée.
La fédération galloise de rugby réfléchit à supprimer une équipe professionnelle. Le rugby au Pays de Galles serait dans une situation critique.

Révolution, fusion ou sacrifice : mais que se passe-t-il au Pays de Galles ?Révolution, fusion ou sacrifice : mais que se passe-t-il au Pays de Galles ?Le rugby gallois n'est visiblement pas au mieux. Déjà au bord de l'implosion en 2019, il avait réussi à survivre en maintenant quatre équipes. Or, selon The Times, la fédération galloise de rugby pense à supprimer un club d'ici à deux ans. Cardiff, les Dragons, Ospreys et Scarlets peinent à performer aussi bien sur la scène locale qu'européenne. Les quatre parties ont enregistré des pertes importantes, notamment en raison du manque de spectateurs dans les stades. Des pertes qui ont été exacerbées par la pandémie de Covid. Le site anglais nous apprend alors qu'elles ont d'ailleurs contracté un prêt bancaire collectif de 20 millions de livres sterling (23 millions d'euros) qui devra être remboursé sur 20 ans. 

Dans ce contexte, l'idée d'une fusion refaire surface comme en 2019 avec la disparition des Ospreys et des Scarlets pour ne former qu'un seul club. Une solution qui pourrait éviter aux Ospreys ou bien aux Dragons de Newport d'être écartés. Et ce, en raison notamment d'un nouveau plan pour le rugby gallois basé sur le soutien de trois équipes. Les équipes professionnelles ne devraient recevoir entre elles que 18 millions de livres sterling au cours de la saison 2023-24 contre 23,5 millions de livres sterling. A titre informatif, The Times précise que l'Irlande investit entre 50 et 60 millions dans ces franchises. Tandis que l'Écosse soutient ces deux formations à hauteur de 20 millions. "Les propositions créent un environnement toxique au sein du rugby gallois, chaque équipe professionnelle voulant survivre". 

Cependant, on admet également que les choses doivent changer. La défaite historique du Pays de Galles contre l'Italie à domicile pour la première fois de son histoire dans le Tournoi des 6 Nations a été un électrochoc pour beaucoup. "Le rugby dans ce pays est à la croisée des chemins après ce qui a été une terrible campagne des Six Nations. Pendant trop longtemps, Warren Gatland a dissimulé les fissures dans le rugby au Pays de Galles avec des succès au niveau international, mais la pourriture s'est finalement propagée à l'équipe nationale, ce qui est la seule raison pour laquelle le WRU prévoit de faire quelque chose de drastique", a commenté une figure importante du rugby gallois qui souhaite rester anonyme. Une situation qui nous rappelle celle de l'équipe de France et de la finale de la Coupe du monde 2011. Depuis, la FFR a pris des mesures et trouvé un terrain d'accord avec les clubs pour faire des Bleus une priorité. Et les résultats sont là.


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Cela ne serait pas si dramatique, nous aurions pu oser des blagues (même lourde), sur le poireau et la pourriture de la tige, mais là, non !!!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News