RUGBY. ''La Coupe d'Europe, c'est quelque chose de monumental pour lui'', confie Alldritt
Gregory Alldritt se confie sur les prochaines échéances avec son club et l'équipe de France.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Invité sur le plateau du Super Moscato Show sur RMC, Gregory Alldritt s’est confié sur les prochaines échéances avec son club et l’équipe de France, mais aussi, sur son avenir chez les Maritimes.

À l’aube du choc franco-français entre La Rochelle et le MHR en quart de finale de Champions Cup, Gregory Alldritt était l’invité, ce mardi, du Super Moscato Show sur RMC. Doubles finalistes l’an passé en championnat et sur la scène européenne, les Rochelais sont encore en lice dans les deux compétitions cette saison. Interrogé au sujet d’une éventuelle priorité au TOP 14 cette année, le Maritime a tenu à confirmer que les finalistes de l’exercice précédent joueront bien à fond les deux compétitions : « On est sur les deux tableaux, il faut savoir gérer et passer de l’un à l’autre. Mais Ronan (O’Gara), culture irlandaise, tu peux imaginer que la Coupe d’Europe c’est quelque chose de monumental pour lui. Mais ce n’est pour autant que l’on va délaisser le TOP 14» Pour atteindre ce Graal, les Rochelais devront batailler pendant 80 minutes avec les Héraultais ce samedi sur la pelouse de Marcel Deflandre, pas une mince affaire d’après l’intéressé : « Quart de finale face à Montpellier, on a la chance de le recevoir, ça va être une ambiance folle et un match très tendu, très dur, comme tout quart de finale. On est focus là-dessus. »

RUGBY. Champions Cup. Grégory Alldritt face à Zach Mercer, duel de feu entre deux 8 d'exceptionRUGBY. Champions Cup. Grégory Alldritt face à Zach Mercer, duel de feu entre deux 8 d'exception

Après l’intersaison et le début de saison prochaine, le numéro 8 maritime rejoindra sans doute le XV de France pour disputer la fameuse tournée de novembre et se préparer à la Coupe du Monde 2023. La France affrontera notamment les champions du monde en titre, l’Afrique du Sud, seule équipe que les Bleus n’ont pas encore jouée et donc battue sous l’ère Galthié. Questionné sur l’importance de ce match en vue de la CDM 2023, le Rochelais n'a manqué de rappeler les ambitions des Tricolores : « Je n’ai pas la recette miracle, je ne sais pas si l’on perd, on gagne la Coupe du Monde ou vice versa, mais ce qui est sûr, c’est qu’on adore les challenges et qu’on n’est pas une équipe à jouer des matchs amicaux. Tous les matchs comptent. »

Mais pour le fer de lance des Bleus, le plus dur pour la suite ne sera pas ce match face aux Springboks : « Le plus dur, ce n’est pas une finalité pour nous (le Grand Chelem), maintenant qu’on a fixé un standard, ça va être de pouvoir continuer au même standard match après match, se remettre en question et faire preuve de beaucoup d’humilité. » Des Bleus qui, après avoir battu les Blacks et remporté le Grand Chelem, seront certainement très attendus au début de cette coupe du Monde, à domicile, qui plus est.

RUGBY. France. La tournée d'automne, ultime juge de paix avant la Coupe du Monde ?RUGBY. France. La tournée d'automne, ultime juge de paix avant la Coupe du Monde ?

En fin de contrat avec le Stade Rochelais au terme de la saison 2022/2023, le troisième ligne maritime, sans langue de bois, s’est livré sur son avenir et un possible départ : « Ce sont pas des décisions qui se font en quelques jours. Il faut peser le pour et le contre. Moi, personnellement, je me sens très bien à La Rochelle. J’adore la ville, j’adore le club, donc pour le moment ce n’est pas d’actualité. »

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les doublons avec la primauté donnée à l'EdF nivellent les niveaux.
Le CO et l'UBB ne jouant plus la Coupe d'Europe so't favorisés. Peut-être bien que le Rugbynistère a vu juste, avec le bouclier partant à Castres

Pour les supporters jaunes et noirs aussi

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
News
Vidéos