RUGBY. Finn Russell plus décisif que Dupont mais pas sélectionné, ça fait jaser
Finn Russell apporter beaucoup à l'Ecosse mais ce n'est pas suffisant.
L'ouvreur du Racing 92 Finn Russell n'a pas été sélectionné avec l'Écosse. Et ce alors qu'il fait partie des meilleurs joueurs internationaux... selon les chiffres.

TOP 14. Et si LE prochain grand ouvreur du Racing était finalement Finn Russell ?TOP 14. Et si LE prochain grand ouvreur du Racing était finalement Finn Russell ?L'une des informations de la semaine, c'est la non-sélection de Finn Russell avec l'Ecosse pour la tournée de novembre. Y a-t-il eu un accord avec le Racing 92 ? Ou bien l'ouvreur n'est-il pas suffisamment au niveau pour le sélectionneur du XV du Chardon ? "Mis à part une contribution importante dans la victoire contre l'Angleterre, Russell a connu un piètre Six Nations. Avec comme point d'orgue, sa non-sélection pour le dernier match contre l'Irlande après avoir été impliqué dans un voyage non autorisé dans un bar d'Édimbourg", peut-lire sur le site de la BBC. Townsend a exhorté Russell à trouver la forme et la cohérence pour revenir en force.

Mais pour l'heure, le Racingman n'est pas mieux que quatrième choix à l'ouverture, derrière Blair Kinghorn, ancien arrière reconverti, Adam Hastings et Ross Thompson, qui a été blessé pendant la majeure partie de cette saison. "Il semble que l'entraîneur ait décidé qu'il n'était pas prêt à mettre tous ses jetons sur un joueur qui n'est plus sur la même longueur d'onde, tactiquement ou personnellement." Voilà qui a de quoi décontenancer les supporters du XV du Chardon. Lesquels n'ont pas manqué de manifester leur questionnement ainsi que leur désapprobation sur les réseaux sociaux. Parfois avec un certain humour.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par The Rugby Guy (@therugbyguy)

Et pourtant, si on en croit les statistiques, l'Écossais est un des meilleurs joueurs des nations du Tiers 1. Selon Opta, il a réalisé en moyenne 0,6 passe décisive pour l'essai et 1,1 passe décisive pour les franchissements toutes les 80 minutes pour l'Écosse dans ce cycle actuel de Coupe du monde. Il est placé devant les Tricolores Antoine Dupont et Rom...euh Matthieu Jalibert. Néanmoins, c'est aussi celui qui concède le plus de turnovers en moyenne. Ce qui a pu pencher dans la balance du côté de Townsend au moment de faire son choix. Il estime sans doute qu'il représente plus un point faible qu'un atout à l'heure actuelle. A lui de le faire changer d'avis à moins d'un an de la Coupe du monde en France.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il faut croire que Townsend n'aime pas les surprises ...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Transferts