RUGBY. Faut-il vraiment s'inquiéter pour le Pays de Galles ?
Le Pays de Galles n'a pas fait un bon Tournoi cette année, finissant à la cinquième place.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Lors de ce Tournoi 2022, le Pays de Galles nous a offert un visage peu convaincant. De là à s'inquiéter pour les coéquipiers de Dan Biggar, à un an de la Coupe du Monde ?

Avant-dernier de cette édition 2022 avec seulement 7 points (une seule victoire face à l'Écosse), le Pays de Galles a énormément déçu. Les leaders n'ont pas été à la hauteur, et le jeu proposé par les hommes en rouge n'a jamais séduit. En témoigne sa dernière défaite méritée ce week-end, face à une valeureuse équipe d'Italie à Cardiff (21-22). Pourtant, on attendait bien mieux de la part des coéquipiers de Dan Biggar, tenants du titre. Mais voilà, la France, l'Angleterre et l'Irlande semblaient bien au-dessus d'eux cette saison, que ce soit sur le plan défensif et offensif. À un an et demi de la prochaine Coupe du Monde en France, faut-il donc s'inquiéter pour le XV du Poireau, qui fera face en poule à l'Australie, aux Fidji, et à la Géorgie ?

RUGBY. Le monde du rugby salue la victoire avec le coeur de l'Italie au Pays de GallesRUGBY. Le monde du rugby salue la victoire avec le coeur de l'Italie au Pays de GallesUn plan de jeu dépassé ?

Ces derniers temps, nous sommes loin du Pays de Galles du début des années 2010, qui s'appuyait sur un excellent jeu 3/4. Désormais, les hommes de Pivac prennent un minimum de risque, et préfèrent occuper et laisser la possession à l'adversaire. Dis comme ça, ce n'est pas une si mauvaise idée : en effet, le XV de France a, lui aussi, opté pour ce jeu de "dépossession". Oui, mais voilà, le XV du Poireau ne possède pas les atouts offensifs des Bleus. Pire, son plan de jeu, basé essentiellement sur des passes devant la défense, commence à montrer ses limites. Notamment face à des défenses agressives, qui montent très rapidement sur l'homme. Antoine Dupont, mais aussi Ringrose et Brex ont énormément dérangé les Gallois. Ces derniers ont donc dû s'en remettre au pied de Dan Biggar, qui s'il a été bon dans ce domaine, laisse à désirer dans l'animation offensive. En témoigne le bilan de ce Tournoi : en 5 rencontres, les Gallois ont inscrit seulement 8 essais (dont 3 face à l'Italie), et 76 points. Soit, l'avant-dernière attaque de cette compétition. À titre de comparaison, les Bleus ont marqué 141 points, et l'Irlande 168. Un constat amer pour les coéquipiers d'Alun Wyn Jones, d'autant qu'ils peuvent nourrir des regrets quand on voit la fin de match face au XV de la Rose. Obligés de jouer pour l'emporter, les Gallois avaient (enfin) réussi à retrouver des couleurs offensivement. Ce sera d'ailleurs la seule fois de ce Tournoi 2022.

RUGBY. 6 Nations. Pourquoi Pivac s'obstine à titulariser Dan Biggar aux dépens de l'excellent Sheedy ?RUGBY. 6 Nations. Pourquoi Pivac s'obstine à titulariser Dan Biggar aux dépens de l'excellent Sheedy ?Un échec à nuancer

Comment le Pays de Galles est donc passé de vainqueur du Tournoi, à avant-dernier en moins d'un an ? D'autant que la tournée de novembre, bien que perfectible sur énormément de points, s'était soldée par un bilan neutre : deux défaites (face à la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud) et deux victoires (face à l'Australie et aux Fidji). Si des équipes comme la France et l'Irlande ont énormément progressé depuis un an, le Pays de Galles, lui, a dû faire face à de nombreuses blessures juste avant et pendant le Tournoi : Alun Wyn Jones, Navidi, Faletau, Rees-Zammit, North, Halpenny, Tipuric, Owens ou encore Tomos Williams, tous ont été indisponibles pendant un voire plusieurs rencontres de ce Tournoi. Certains d'entre eux n'ont même pas pu y participer. Des absences qui ont coûté cher au XV du Poireau, en particulier lors des matchs couperets face à l'Angleterre ou la France. L'échec cuisant du Pays de Galles cette année est donc à nuancer, et il sera bien plus pertinent de les juger avec leur effectif au complet. Néanmoins, ceci peut nous questionner sur la profondeur d'effectif des Dragons, qui est bien loin de celle des meilleures Nations au Monde.

VIDÉO. ''C'était le match le plus dur de ce Tournoi'', les Bleus profitent après leur victoire face au Pays de GallesVIDÉO. ''C'était le match le plus dur de ce Tournoi'', les Bleus profitent après leur victoire face au Pays de GallesPour ce qui est du Mondial en France, il est encore (bien) trop tôt pour se projeter sur un éventuel échec du Pays de Galles. Beaucoup de choses peuvent se passer en un an et demi, le XV de France étant le principal exemple. Restons donc prudents sur ce sujet, même si les performances du Pays de Galles cet automne, ainsi que lors du prochain Tournoi, pourraient nous donner plus d'indications quant aux chances du XV du Poireau pour la prochaine Coupe du Monde.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • alan75
    1145 points
  • il y a 1 mois

150 pour l'un, 100 pour l'autre... c'est dire qu'il n'y a pas de relève... Et le changement de mentalité de Biggar est sans doute le plus révélateur du manque de perspective.

Par contre il faut avouer que le geste d'avoir donner son trophée de meilleur joueur du match a Ange la sur le coups le Gallois respect 🙏

  • alan75
    1145 points
  • il y a 1 mois
@Dupont9A

Si ce n'est pas par dépit...qui sait?

J’ai toujours été assez pessimiste quant à la situation des Gallois avec une génération dorée vieillissante et un nouveau staff.

Il ne faut pas oublier qu’ils ont bénéficié l’an dernier de circonstances très particulières et sûrement jamais vues dans le Tournoi :
- Un carton rouge contre l’Irlande pour un déblayage idiot de POM.
- Un carton rouge contre l’Ecosse
- 2 essais discutables accordés par P. Gauzere contre l’Angleterre

Ils sont plutôt sur la pente descendante depuis 3 ans déjà.
J’espère qu’ils me feront mentir l’an prochain, mais quelques blessés et un faible réservoir peuvent entraîner des années de vache maigre pour eux.

  • alan75
    1145 points
  • il y a 1 mois
@Maraud en Toge

Depuis 1977 ils n'ont plus de grande équipe.

Le problème, comme pour l'Écosse, c'est plutôt la relève (et donc la profondeur du banc). On le voit sur le tournoi U20 ou la France et l'Irlande ont fait compet' à part... avec les Italiens qui finissent 3e.

D'ailleurs je me demande ce qui se passe en Angleterre. Est-ce que cette contre-performance des jeunes est l'indice de quelque chose, un encadrement à la ramasse comme en France dans les années 2010 ?

Sinon comme d'autres l'ont dit, l'équipe actuelle du Pays de Galles est plombée par une absence de plan de jeu en attaque et les blessures. C'est certain que l'année dernière leur titre devait beaucoup au fait qu'ils avaient joué à 15 contre 14 la quasi totalité de leurs matchs... sauf contre la France qui du coup les avait privés du grand chelem (de justesse). Cette année c'est la tuile mais leur seule grosse contre-performance a lieu contre l'Italie qui, elle, a fait son seul bon match dans tout le tournoi (plus une mi-temps contre la France) mais doit sa victoire finale sur l'exploit personnel de Capuozzo (parce qu'ils étaient cuits comme des raves sinon).

Bref, comme l'Écosse, c'est une équipe qui reste compétitive mais à la merci de son réservoir et donc des blessures. Les deux équipes me semblent capables de remonter la pente. L'Angleterre, elle, je ne sais pas... et elle n'a pas l'excuse du réservoir et pourtant va de contre performances en victoires décourageantes (oui, même pas encourageantes).

  • gjc
    10524 points
  • il y a 2 mois

En 2020 Pivac introduit un système de jeu très différent de l'ère Gatland/Edwards, et les joueurs ont du mal à s'adapter. 5e
En 2021 les Gallois reviennent à une défense plus classique tout en gardant les points positifs de l'attaque façon Pivac. Ils ont la chance incroyable de jouer à 15 contre 14 pendant une partie de chaque match. Classement : 1er
En 2022 les Gallois sont très malchanceux sur les blessures et expérimentent avec de nouveaux joueurs. A la fin ils perdent chaque match de pas grand chose, sauf contre l'Irlande où leur pari de jouer Adams en 13 échoue lamentablement. Classement : 5e

Leur vrai niveau est entre ces 2 extrêmes...

Ah eux de trouver des solutions !

Oui, cette année les Italiens se sont aperçus qu'un minestrone aux poireaux, c'est très bon aussi !

@Amis à Laporte

Franchement je prefere un Osso buco avec une bonne gremolata et sans poireaux 😁

  • Luern63
    8178 points
  • il y a 2 mois

Je trouve les analystes sportifs assez peu objectifs dans leurs analyses.
Je n'ai pas eu la sensation qu'on avait écrasé les Gallois pourtant on nous porte aux nues et on les mets plus bas que terre.
Il y a tellement de paramètres qui entrent en ligne de compte dans une rencontre sportive que tirer des conclusions sur le long terme à partir d'une compétition me semble très imprudent.

  • dusqual
    35069 points
  • il y a 2 mois
@Luern63

c'est pas faux, les gallois ont su nous résister mieux que quiconque, en tous cas, c'est ce que dit le score. mais le contexte n'a t il pas apporté plus de tension aux bleus que prévu? n'est ce pas nous qui n'avons pas su trouver des solutions face à un adversaire qui n'a trouvé de manière de s'exprimer que par la touche, l'avancée au sol de faletau (notamment en 1e) et la botte de biggar?
pour moi c'est surtout nous qui avons été timorés et sans rampe de lancement fiable en touche, nous avons laissé des occasions en route. quand on voit les autres matches des gallois, ils ne proposent pas mieux au final.
non on a pas écrasé les gallois et on peut le dire, leur caractère leur a permis de pas être trop ridicules dans l'ensemble.
mais le jeu proposé lié à des cadres vieillissants et une relève pas encore au niveau laisse présager des années compliquées pour eux...

@Luern63

les medias britanniques ont aussi tire a boulets rouges sur le staff Gallois. Pourtant, c'est l'équipe contre laquelle on a marque le moins de points et ils sont restes dans le match jusqu'au bout.
l'experience Josh Adams au centre a été malheureuse mais c'est le seul match ou ils ont pris une rouste

@Luern63

On tire des conclusions à la fin du tournoi, pas sur du long terme...

Je vous conseille le documentaire en 3 parties "slammed" de la BBC sur le rugby gallois

Je ne me fais aucun souci sur le fait qu'on les retrouvera meilleurs l'année prochaine

Ps : N'oubliez pas que nous avons joué les gallois avec beaucoup de joueurs qui avait été grippé la semaine précédent le match

@Luern63

Je suis daccord avec toi le nombre de titre qui accredite tes dires cest 😳🤔
Maintenant quand tu gagnes de 4 pts tu les a Toler les gars en face javais aussi remarqué cela

  • Sedulos
    1307 points
  • il y a 2 mois
@Luern63

Oui !
Tu as bien compris qu'il n'y a pas beaucoup de place pour une objectivité dans ce concert à voix unique.
Contre Galles, on a eu une seule occasion conclue par Jelonch, puis, on a défendu et plaqué tout le match.

@Sedulos

Les gallois ont joué 3 bons matchs contre les écossais ,les anglais et les français...malheureusement pour eux, la faiblesse de leur attaque a fait qu'ils en ont perdu deux de peu de points...
Leur match contre l'Irlande avec beaucoup d'absents a été une cuisante défaite à contrario de leur match face aux italiens où ils ont pris ce match comme une évidence de victoire et où ils ont tout raté malgré 3 essais pour finir par perdre un match qu'ils auraient du gagner avec un peu moins de suffisance de leur part...ce qui n'enlève rien à la victoire italienne
Je leur fais confiance pour revenir plus fort l'année prochaine, s'ils sont épargnés par les blessures vu qu'ils n'ont pas tant que ça de profondeur de banc

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News