RUGBY. Equipe de France. Ces joueurs à qui le staff a demandé de perdre beaucoup de poids
Les joueurs de l'équipe de France s'entraînent dur avant le Tournoi des 6 Nations. Crédit photo : FFR

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Thibaud Giroud, préparateur physique de l'équipe de France, nous apprend que le staff des Bleus a demandé à plusieurs joueurs de perdre du poids.

VIDEO. RUGBY. Equipe de France. Début de la préparation en mode légionnaire pour les BleusVIDEO. RUGBY. Equipe de France. Début de la préparation en mode légionnaire pour les BleusLes Bleus sont sur le pont dans le sud de la France pour préparer le Tournoi des 6 Nations. Un stage de préparation qui se veut particulièrement intense. "On s’est rendu compte qu’en fin de Tournoi, nous étions un peu justes parfois", explique Thibaud Giroud, préparateur physique de l'équipe de France au Midi Olympique. Aussi, les Bleus vont devoir redoubler d'efforts pour être au niveau auquel on les attend. Voire plus afin de remporter la compétition. Musculation le matin, entraînement l'après-midi, ils ne vont pas se dorer la pilule sous le soleil de la Côte d'Azur. "On va surtout intensifier les séances mais réduire le volume et la quantité d’entraînement." L'objectif du staff est d'augmenter [ses] exigences dans le domaine neuromusculaire.

En effet, le rugby a changé. Et pas seulement depuis dix ans. D'une année à l'autre, le jeu évolué et les joueurs doivent s'adapter. De nos jours, les actions sont plus courtes mais plus intenses. Giroud ajoute que le temps des séquences depuis le Mondial au Japon a ainsi été divisé par deux, passant de 3 minutes à 1 minute 30. "Ça tape plus fort, ça court plus vite. Les joueurs atteignent leur vélocité max sur des distances d’accélération plus courtes. C’est donc plus explosif." Et les joueurs à qui on demande le plus, ce sont ceux du paquet d'avants. Non seulement, ils doivent mettre le nez dans le cambouis en mêlée et dans les rucks, mais aussi être capables de revenir se placer en défense comme en attaque. Un travail dans le domaine neuromusculaire a déjà été entamé et il a commencé à porter ses fruits, notamment face aux All Blacks. Mais l'encadrement veut aller encore plus loin cette année même si l'écart de forme entre les joueurs s'est réduit par rapport à l'an passé.XV de France. ''Une grande disparité entre les joueurs'' selon le préparateur physique des Bleus Thibault GiroudXV de France. ''Une grande disparité entre les joueurs'' selon le préparateur physique des Bleus Thibault Giroud

D’ailleurs, ce n’est pas tant la vitesse qui est prépondérante, c’est l’accélération et cette capacité dans la répétition à se rapprocher de son pic sans une déviation importante sur des séquences répétées pendant 80 minutes.

Thibaud Giroud nous apprend à ce titre que le staff a demandé à certains joueurs du groupe de perdre beaucoup de poids. Et ce, sans pour autant s'affaiblir et manquer de puissance, de force et surtout d'explosivité. "L’objectif est de trouver le bon ratio entre force absolue et poids de corps donc de trouver la puissance relative optimum de chaque joueur." Demba Bamba, Paul Willemse, Romain Taofifenua ou encore Bernard Le Roux ont été concernés. On sait que l'Héraultais Willemse a déjà travaillé sur sa forme physique. Et cela lui a permis de passer un cap. Quant au Francilien Le Roux, il a toujours été réputé pour ses dispositions athlétiques. Et ce, bien avant que Fabien Galthié ne soit en charge. Le 2e ou 3e ligne est une machine déjà chronométrée à 31 km/h. On n'imagine pas même ce qu'il pourra apporter aux Bleus s'il est encore plus affuté. RUGBY. Équipe de France. Vakatawa, Le Roux... Ces cadres des Bleus qui font leur retourRUGBY. Équipe de France. Vakatawa, Le Roux... Ces cadres des Bleus qui font leur retour

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

31 km/h avec son gabarit... Quel monstre.

Très franchement, je ne comprends pas la logique du staff de l'EDF qui, sitôt adoubé à réclamé à cor et à cri d'avoir plus de joueurs et plus longtemps à disposition, vœu exaucé pour aujourd'hui décider de réduire volume et nombre d'entrainements ? Ca signifie qu'in-fine, tu déplaces plus de mecs, plus longtemps pour finalement une quantité d'entrainement identique voire en baisse...La dimension forme physique/athlétique devrait bien sûr représenter un des motifs de sélection (ou non-sélection) mais en aucun cas en être le cœur de la dite sélection. Ne serait-ce que parce que les (potentiels) effets ne sont concrets que plusieurs semaines après la mise en œuvre du "chantier" et qu'à ce moment là, ébé la compétition est finie. Les Bleus ont c'est vrai eu un peu de mal à gérer les fins de match ces deux dernières années. On peut, par facilité ou par raccourci considérer que ces difficultés trouvent leur origine dans un déficit athlétique. On peut aussi envisager que c'est par déficit de technique individuelle et collective...Quoi de mieux que de répéter les gammes pour réduire ce déficit ? Attention à ne pas céder au "tout prépa" avec une version remastérisée du Watt-bike...En effet, avec bcp de Watt-bike, les mecs progressèrent en...Watt-bike...On sait ce qu'il advint !

  • AKA
    57364 points
  • il y a 3 mois

C' est maintenant qu' ils s' aperçoivent que les joueurs de ce niveau doivent avoir des règles d' hygiène et de nutrition pointues? Que les surcharges pondérales et autres cimetières à confits/frites devraient appartenir au siècle dernier? Je ne voudrai pas faire un parallèle avec le milieu du foot que ou je ne pipe rien, mais je connais un préparateur physique d' un club de Ligue1 ou les joueurs passent à la pesée tous les jours...

Il joue encore Blanco ?

  • jojo7
    6282 points
  • il y a 3 mois

Pour autant que je me souvienne , à la grande époque Biterroise , Raoul Barrière faisait déjà la chasse aux troisièmes mi-temps . Aujourd'hui , avec le professionnalisme , elles ne sont plus recommandées . Je pense que le monde amateur doit maintenir la tradition . ce qui , somme toute , est bien agréable . Il y a des coutumes qu'il faut maintenir .

  • rororo4
    9164 points
  • il y a 3 mois

Il y a une dizaine d'années on reprochait à Edy Benarous de ne pas être assez lourd ... Il n'est plus international , mais a gardé sa santé. Skelton a perdu des tas de kilos avant d"' atteindre un niveau supérieur ... Mollo sur le watt-bike , la muscuuuuu et les compléments alimentaires ... Le panzerugby laportien est remis en cause , et c'est tant mieux . Pourvu quand même qu'on supprime pas la troisième mi-temps !

Mieux vaut que Giroud ne viennent pas nous voir en loisir après les matchs.
Chez nous, ça récupère à grand coup de tripoux et de cassoulet arrosés de rouge.
Après ... On vise pas la tunique bleue.

Donc le staff a demandé à Demba Bamba, Willemse et Leroux de ne pas se resservir à la cantine ! C est Atonio qui va être content !

"...le temps des séquences depuis le Mondial au Japon a ainsi été divisé par deux, passant de 3 minutes à 1 minute 30".
Ca me semble beaucoup... z'êtes sûr Docteur? Et puis il faudrait comparer de CDM à CDM.
Bref, j'ai un gros point d'interrogation, pour pas dire un gros doute, sur ce chiffre...

  • Anonym
    1597 points
  • il y a 3 mois

Et le staff de La Rochelle pendant ce temps envisage de faire perdre 35kg à Skelton car ils en auraient marre de le voir avancer de 10 mètres à chaque fois qu’il prend la balle lancée.

  • Luern63
    8146 points
  • il y a 3 mois

J'espère qu'ils vont avoir le soutient de Jérôme Kaino et de Alfie nos trop gros 😉

Pétard, heureusement que je ne suis pas en équipe de France...

Je pense que ce sera aussi le cas de Thierry PAÏVA, qui a du mal à se déplacer !

@Marc Couasnon

Non, paiva se deplace tres bien, c'est meme un de ses points forts, il est partout

  • skito
    6969 points
  • il y a 3 mois
@Yionel ma star

mouais,il se déplace pas mal au vu son surpoids, mais c'est pas un pilier mobile du rugby moderne, faut pas exagérer. c'est même le parfait exemple du gros gabarit dont les kilos ne lui permettent pas de casser la ligne d'avantage, lorsqu'il essaie, il ne gagne que rarement du terrain, il ne fait quasiment que des points de fixation en allant au sol dès l'impact. Ce joueur est frustrant pour ça( et sa tenue en mélée ), avec son physique on s'attend à le voir tout emporter mais rien n'y fait. pas assez musclé ?

@skito

Il gagne du terrain, il casse pas la ligne d'avantage mais combien de piliers le font? En francais je vois que bamba, tous les autres font des points de fixation ou un offload

Heureusement que j'ai connu et pratiqué un autre rugby ou le jeu se pratiquait loin des laboratoires et les joueurs étaient des hommes, pas un ensemble de données.
On a déjà des joueurs à 1 million d'euros par an, bientôt "L'homme qui valait trois milliard " *
Si je m'accroche encore un peu je pourrai pitêt voir naître l'ère du joueur de rugby bionique prothésé de partout, dernière étape avant les matchs entre des équipes androïdes.
* Pour les plus jeunes ou les moins vieux : https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Homme_qui_valait_trois_milliards

  • dusqual
    34981 points
  • il y a 3 mois
@lelinzhou

je sais pas si tu a lu hors-jeu de enki bilal...

@dusqual

Nan, Bilal c'est pas trop ma tasse de thé, quel rapport ?

  • dusqual
    34981 points
  • il y a 3 mois
@lelinzhou

les joueurs cyborg.

c'est une bédé sur l'escalade délirante du foot.

chuis pas un grand fan non plus, mais celui là, je l'avais lu jeune et il m'avait marqué.

c'est un demi format et il est pas très gros, c'est rapide et ça a pas le temps d'être lourdingue. en plus c'est pas lui qui l'a écrit, il l'a juste dessiné celui-là.

@dusqual

Merci, vais voir si je trouve sur le net.

  • Dodow
    11357 points
  • il y a 3 mois
@lelinzhou

Pourquoi opposer l'homme aux données ?

@Dodow

Je n'ai rien contre en soi, Ce qui me fait c'est de voir les joueurs transformés en animaux de laboratoire. Certes ils sont de plus en plus "affutés" avec des ratios poids/puissance/vitesse en constante progression (et de plus en plus fragiles, si tu as des économies tu peux investir par exemple dans une fabrique de ligaments)mais le rugby en recueille-t-il les fruits en terme de spectacle et de plaisir pour les joueurs? Que X ou Y avance à l'impact de 50 centimètres de plus qu'il y a dix ans cela rend-il le jeu plus attrayant pour autant, à part pour les orthopédistes ? Je ne suis pas un maniaque du "c'était mieux avant" mais les Maso, Boniface, Villepreux Jauzion voire Spanghero, Cabannes ou Paparemborde n'étaient pas il me semble esclaves des données.
En clair à quoi sert l'amélioration continue au plan athlétique si elle ne sert pas le jeu ?

@lelinzhou

En V.O il ne valait "que" 6 millions de dollars à l'époque...

  • dusqual
    34981 points
  • il y a 3 mois
@pascalbulroland

ouais j'ai vu ça en regardant the office l'autre jour.

Un article comme j'aime...😜

@Garou-gorille

tu veux dire un article fouillé et étayé?

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News