RUGBY. Eddie Jones et les Wallabies, déjà la séparation ?
Eddie Jones pourrait écourter son séjour en Australie après la Coupe du monde. Crédit photo : screenshot (The Roar)
Fraichement retourné dans son pays natal, et à la tête des Wallabies, Eddie Jones ne fait pourtant pas l'unanimité. Le sélectionneur serait déjà sur la sellette, avec d'autres projets pour le futur.

La Coupe du monde comme deadline ? 

Depuis son arrivée à la tête de l'Australie, les Wallabies n'ont pas gagné un seul match, et l'ancien sélectionneur du XV de la Rose reste sur quatre défaites consécutives ! Dans le Rugby Championship, l'Australie fait office de faire-valoir face aux nations supposées supérieures. En plus de cela, les sorties médiatiques d'Eddie Jones ne sont pas de tout repos, car ce dernier n'hésite pas à chambrer ouvertement ses adversaires, et à promettre des résultats désormais perçus comme fantaisistes. Néanmoins, le mandat du stratège australien pourrait grandement se raccourcir, et l'aventure pourrait se terminer après le Mondial en France. En effet, l'équipe japonaise des Tokyo Sungoliath a annoncé ce matin que Jones serait le directeur sportif, pour la saison prochaine. Bien évidemment, difficile d'imaginer que ce dernier cumulerait les deux postes !

La Coupe du monde comme sentence ? 

Avec les résultats peu élogieux des Wallabies ces dernières semaines, le comportement d'Eddie Jones est pour autant assez contradictoire. Le technicien se veut très optimiste, et reste persuadé que son équipe est sur la bonne voie pour empocher le sacre en France. Dans la poule de la Géorgie, des Fidji, du Portugal et du Pays de Galles, une contre-performance serait un énorme échec pour l'ancien sélectionneur des Nippons. En cas de non-qualification pour les phases finales, a minima, Jones prendrait probablement la direction du Japon, pour de nouvelles aventures loin de cette pression médiatique. 

RUGBY. Steve Borthwick écarte Henry Slade pour la Coupe du monde !RUGBY. Steve Borthwick écarte Henry Slade pour la Coupe du monde !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Lucas Monteil
"l'Australie fait office de faire-valoir face aux nations supposées supérieures”
ne sont ces nations pas tout simplement superieures apres leurs victoires contre l’Australie?

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News