RUGBY. Coupe du monde ou retraite ? La date du verdict concernant ‘‘l’inconduite’’ de Sexton est fixée
Jonathan Sexton pourrait avoir l’une des fins de carrière les plus tristes de l’histoire du rugby mondial. (Virgin Media Sport)
Jonathan Sexton pourrait avoir l’une des fins de carrière les plus tristes de l’histoire du rugby mondial.

Entendu pour “inconduite” par une commission de discipline indépendante, l’international irlandais Jonathan Sexton connaîtra son avenir dans la journée du lundi 17 juillet. Selon cette information relatée par le Midi Olympique, le verdict de la séance ayant eu lieu le 13 juillet dernier décidera de la participation ou non du joueur au mondial 2023 en France. Loin d’être une affaire standard d’indiscipline, le jugement du joueur avait duré pas moins de 6 heures et l’enquête s’était étalée sur plusieurs semaines.

En cause, l’ouvreur du XV du Trèfle aurait déclaré “Tu es une p*tain de honte” à destination de l’arbitre sud-africain Jaco Peyper, alors que l’officiel avait le dos tourné. Une parole véhémente qui aurait été prononcée à la suite de la finale de Champions Cup perdu par le Leinster au bonheur du Stade Rochelais en mai dernier. L’Irlandais n’aurait visiblement pas trouvé l’arbitrage à son goût. Pour rappel, le meilleur joueur du monde World Rugby 2018 n’avait pas disputé le grand rendez-vous européen à cause d’une blessure.

Top 14. Jonathan Sexton s'en prend au Racing et aurait préféré ne jamais jouer en FranceTop 14. Jonathan Sexton s'en prend au Racing et aurait préféré ne jamais jouer en FranceIl est une légende du jeu et du maillot vert. À 38 ans, Jonathan Sexton va bientôt ranger les crampons au placard. Le tout, après avoir laissé une trace indélébile dans l’histoire du ballon ovale. Oui, mais c’était sans compter sur le tempérament houleux de l’ouvreur. Régulièrement critiqué sur les réseaux pour sa tendance à discuter les décisions et à parler avec l’arbitre, cette habitude pourrait le condamner. En effet, l’ancien joueur du Leinster a fortement laissé sous-entendre qu’il mettrait fin à sa carrière à l’issue de la prochaine Coupe du monde. Pour rappel, l’Irlande fait actuellement partie des grands favoris au sacre mondial. Cependant, une lourde suspension pourrait priver Jonathan Sexton de cet ultime baroud d’honneur. Pour rappel, la sanction minimum pour un joueur “agressant verbalement un Officiel de Match”, selon les sanctions préconisées dans l’annexe 1 règle 9.28 du règlement World Rugby, est de 6 semaines. De potentiel vainqueur à simple spectateur, c’est la fin d’un mythe qui se joue sur une phrase.

RUGBY. ‘‘Tu es une p*tain de honte’’ : que risque Sexton après de tels propos à un arbitre ?RUGBY. ‘‘Tu es une p*tain de honte’’ : que risque Sexton après de tels propos à un arbitre ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • resp
    12558 points
  • il y a 11 mois

Un travail de journalisme d'investigation pourrait voir le jour si nos médias s'intéressaient davantage aux institutions internationales du rugby. Et quand on cherche, on trouve.

Trop de décisions injustes vécues par nos joueurs et nous-mêmes supporters depuis de très longues années m'amènent à réclamer cela. J'ai voté pour des articles sur l'arbitrage lors du sondage il y a quelques semaines sur le site du Rugbynistère.

World Rugby ou l'EPCR font ce qu'ils veulent et ça suffit.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News