Quelles véritables légendes du rugby prendront leur retraite après la Coupe du monde 2023 ?
Ces stars du rugby mondial ne seront plus des joueurs internationaux à la fin de la Coupe du monde en France.
Comme chaque année de Coupe du monde, quelques joueurs décident de prendre leur retraite. Cette année, de grands talents vont raccrocher les crampons.

Du ménage chez les Blacks 

Comme lors de chaque Coupe du monde, les All Blacks seront l'une des nations favorites pour le titre. Bourrée de talent, cette équipe va cependant devoir se séparer de plusieurs grands joueurs à la fin de la compétition. Tout d'abord, Brodie Retallick prendra sa retraite internationale à la suite du mondial en France, lui qui a été élu meilleur joueur du monde en 2014, et qui compte plus de 100 sélections avec le XV de la fougère. Ensuite, c'est au tour de la charnière de s'exiler au Japon à la fin de la Coupe du monde ! Les emblématiques Aaron Smith et Beauden Barrett se sont engagés avec les Toyota Verblitz, et si rien n'est encore officiel, ils pourraient de ce fait mettre un terme à leur carrière internationale. Âgé de 34 ans, Aaron Smith semble avoir fait son temps en Nouvelle-Zélande, et aura porté le maillot tout noir à 113 reprises ! Pour Bauden Barrett, rien de tout ceci n'est encore fait, et même si le principal intéressé a pour ambition de jouer le mondial 2027 à 36 ans, est-ce réalisable ? Quoi qu'il en soit, profitions de ce génie du jeu pour nous régaler encore le temps d'une Coupe du monde, avant que des décisions soient prises lors des prochaines années. 

FRANCE RUGBY. Se focaliser sur Dupont ? L'erreur à ne pas commettre face aux Bleus selon FosterFRANCE RUGBY. Se focaliser sur Dupont ? L'erreur à ne pas commettre face aux Bleus selon Foster

De grands joueurs européens s'en iront...

Revenons dans l'hémisphère nord, et intéressons-nous aux joueurs ayant déjà pris la décision d'arrêter leur carrière internationale à la suite de la Coupe du monde. Premièrement, et c'est tout récent, l'arrière d'Exeter et de l'Écosse, Stuart Hogg, a communiqué hier sur sa décision de mettre un terme à sa carrière de rugbyman professionnel, après la compétition finie. À 30 ans, Stuart Hogg aura marqué le rugby mondial et le Tournoi des 6 Nations, lui qui a été élu meilleur joueur en 2016 et 2017. Ensuite, Jonathan Sexton a aussi pris la décision de raccrocher les crampons avec l'Irlande. Actuellement blessé, et même opéré de l'aine, le génie du XV du Trèfle sera juste apte pour la Coupe du monde, à 38 ans ! Autre vétéran du rugby mondial, Alun Wyn Jones tirera sa révérence en France en octobre prochain. Le deuxième ligne et capitaine exemplaire du Pays de galles comptabilise 158 sélections internationales, et 12 avec les Lions Britanniques. Il aura également 38 ans lors de la Coupe du monde. En France, Uini Atonio a déjà annoncé, il y a quelques semaines, qu'il fermerait la porte aux Bleus après le mondial en France, expliquant qu'il prendrait plus de temps pour lui et sa famille. Ce dernier a fêté sa 50e sélection face au Pays de galles lors du dernier match du Tournoi. Enfin, plus globalement, ce sera aussi la fin de Cian Healy, Peter O'Mahony, Conor Murray, Ken Owens ou encore Mako Vunipola. Tant de joueurs qui ont marqué leurs nations et le rugby mondial lors des dernières décennies. 

Pourrons-nous encore les voir ? 

Ensuite, beaucoup d'interrogations se posent au sujet de plusieurs joueurs ayant marqué le rugby international. En premier lieu, le cas de Quade Cooper intrigue, car ce dernier joue dans le championnat japonais actuellement. Il devrait faire partie de la liste d'Eddie Jones. Lequel semble compter sur lui pour la Coupe du monde. À bientôt 35 ans, il ne reste plus beaucoup de temps pour le fantasque Wallabie. Puis, le capitaine courage de cette même équipe, Michael Hooper, pourra-t-il continuer de jouer ? Lors de la dernière tournée estivale, le flanker avait pris la décision de partir de la sélection, car il ne se sentait plus capable d'apporter quelque chose à son pays, affaire à suivre. Enfin, est-ce qu'on verra encore Eben Etzebeth et Willie Leroux porter le maillot des Springboks ? L'ancien joueur de Toulon aura 35 ans après la Coupe du monde, et il y a donc des chances qu'il décide de stopper sa longue et belle carrière. Pour Leroux, son temps de jeu avec les Boks a déjà diminué, mais nul doute qu'il sera dans la squad des champions du monde pour une nouvelle aventure. 

RUGBY. Clermont doit-il délaisser le Top 14 et se focaliser sur la Coupe d'Europe ?RUGBY. Clermont doit-il délaisser le Top 14 et se focaliser sur la Coupe d'Europe ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • oc
    68848 points
  • il y a 1 an

Parmi les légendes , qqs contes tout de même .
M'enfin , faut bien prendre sa retraite un jour .

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News