RUGBY. Canicule en France, quelles conséquences sur les demi-finales du Top 14 ?
A Nice, il ne fera pas aussi chaud d'ailleurs pour les demi-finales du Top 14.
La France est frappée par une vague de fortes chaleurs. Une canicule qui a déjà un impact sur les demi-finales du Top 14 avec l'annulation d'une fan zone.

C'est avec beaucoup de déception que les supporters de Castres ont appris "l’annulation de l’organisation de la fan zone destinée à accueillir le public pour la diffusion de la demi-finale place Soult." En effet, le Tarn, comme 11 autres départements dont la Haute-Garonne et la Gironde, est placé en alerte rouge canicule. Météo France indique que des records de températures minimales et maximales devraient être battus vendredi et samedi. À Toulouse, la mairie avait choisi de ne pas installer d'écran géant en raison de son coût. Du côté de supporters des Castres, on se demande comment on va pouvoir regarder le match, diffusé sur la chaîne payante Canal +. Ils devraient se rabattre sur les établissements proposant la rencontre à défaut d'être tous réunis pour encourager leurs joueurs.

Quid de ces derniers ? Vont-ils aussi subir les affres de la chaleur ? Heureusement pour eux, les Alpes-Maritimes, où se joueront les demi-finales de Top 14 vendredi soir et samedi soir, n'est pas en alerte. On n'attend pas plus de 30 degrés durant le week-end. Il devrait faire environ 27/28 degrés au coup d'envoi des matchs. Pas de quoi inquiéter, même si on peut s'attendre à voir des water-break en première puis en seconde période. Une bonne hydratation est en effet indispensable pour les joueurs. Ces derniers, qui vont produire des efforts physiques intenses, ne sont pas à l'abri d'un coup de chaleur. Surtout lorsque la température dépasse les 25 °C. Heureusement, avec cette programmation en soirée, on sera loin des températures que le Top 14 a connues en 2016 lorsque Toulon avait affronté Pau au Hameau alors qu'il faisait 38 à l'ombre.

Nul doute que le staff a anticipé cette semaine en préparant les joueurs à évoluer sous une forte chaleur. En effet, s'entraîner lorsqu'il fait le plus chaud permet aux organismes de s'habituer avant les matchs. S’hydrater avec de l’eau et des boissons de récupération sera primordiale pendant les rencontres, au moment de la pause et après le coup de sifflet final. Mettre les jambes en l’air permet aussi au cœur de redescendre plus rapidement en température, indiquait via BFMTV, Gilles Allou, le préparateur physique du RCT en 2013. La climatisation, les bains de glace et les vestes réfrigérantes peuvent aussi aider à faire redescendre le corps en température. La chaleur aura aussi un impact sur la récupération des finalistes. Les joueurs pourraient perdre plusieurs kilos pendant le match. Et ils n'auront que quelques jours pour récupérer. Comme souvent, la récupération sera déterminante en vue de la finale programmée le 24 juin au Stade de France.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je pense qu'il est grand temps de tout délocaliser en Bretagne

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos