RUGBY. Barrett, Mo’unga et McKenzie : les All Blacks dévoilent un groupe électrique pour préparer la Coupe du monde
Avec de nombreux joueurs de grand talent, les All Blacks vont se mettre en route. Le but, arriver en condition à la Coupe du monde 2023.
Avec de nombreux joueurs de grand talent, les All Blacks vont se mettre en route. Le but, arriver en condition à la Coupe du monde 2023.

Ils sont légèrement retombés dans les estimes des fans de rugby, mais ils restent malgré tout indémodables. Ce dimanche 18 juin, Ian Foster a dévoilé le premier groupe des All Blacks pour cette année 2023. Avec un Rugby Championship aménagé, comme à chaque année de Coupe du monde, le sélectionneur des All Blacks emmène ses troupes vers une compétition à remporter pour se mettre en confiance. Aux trois matchs en compétition face à l’Argentine, l’Australie et l’Afrique du Sud, des matchs de préparation supplémentaire face aux Wallabies et aux Springboks ont lieu en début et fin août.

France ? Irlande ? Non, ces entraîneurs mettent une pièce sur les All Blacks à la Coupe du monde !France ? Irlande ? Non, ces entraîneurs mettent une pièce sur les All Blacks à la Coupe du monde !Dans ce groupe très attendu, on retrouve notamment les trois feu-follets du jeu néo-zélandais. Tous les 3 prétendants à l’ouverture, Damian McKenzie, Beauden Barrett et Richie Mo’unga se tirent la bourre. Pour essayer de faire le plus d’heureux possible. Il est totalement probable que quelques arrangements soient faits. Si Mo’unga a tout d’un pur ouvreur, ses deux autres compatriotes peuvent également évoluer à l’arrière sans trop de soucis. Par ailleurs, le joueur des Chiefs a même joué 70% des matchs de sa carrière à ce poste. Flamboyant avec sa franchise cette saison en Super Rugby, il défiera prochainement les Crusaders en finale de la compétition australe. Un match qui compte pour intégrer le XV de départ de Ian Foster ? Il y a des chances.

Dans le reste de l’effectif annoncé, on retrouve quelques grosses têtes du rugby mondial. Désormais bien connu en France, le futur Toulonnais Leicester Fainga'anuku est de la partie. Dans le pack, on retrouve le capitaine Sam Cane. Conforté dans son rôle, il avait paru blessé lors de la demi-finale de Super Rugby Pacific face aux Brumbies. Rien de grave à l’horizon visiblement. Dans la cage, les vétérans Scott Barrett, Sam Whitelock et Brodie Retallick ne manquent pas à l’appel. Ils encadreront le jeune Josh Lord qui culmine à plus de 2 mètres pour quelque 110 kg de chair à seulement 22 ans.

Coupe du monde. RUGBY. A 8 mois d’affronter la France, le capitaine All Black tourmenté et critiquéCoupe du monde. RUGBY. Sam Cane, un capitaine All Black tourmenté et critiqué

Groupe des All Blacks :

Talonneur : Codie Taylor (32, Crusaders / Canterbury, 76), Dane Coles (36, Hurricanes / Wellington, 84), Samisoni Taukei’aho (25, Chiefs / Waikato, 24)

Piliers : Ethan de Groot (24, Highlanders / Southland, 13), Fletcher Newell (23, Crusaders / Canterbury, 6), Nepo Laulala (31, Blues / Counties Manukau, 45), Ofa Tu’ungafasi (31, Blues / Northland, 50), Tamaiti Williams (22, Crusaders / Canterbury, *), Tyrel Lomax (27, Hurricanes / Tasman, 23)

Deuxièmes lignes : Brodie Retallick (32, Chiefs / Hawkes Bay, 100), Josh Lord (22, Chiefs / Taranaki, 2), Samuel Whitelock (34, Crusaders / Canterbury, 143), Scott Barrett (29, Crusaders / Taranaki, 58), Tupou Vaa’i (23, Chiefs / Taranaki, 18)

Troisièmes lignes : Ardie Savea (29, Hurricanes / Wellington, 70), Dalton Papali’i (25, Blues / Counties Manukau, 22), Luke Jacobson (26, Chiefs / Waikato, 12), Sam Cane (capitaine) (31, Chiefs / Bay of Plenty, 86), Samipeni Finau (24, Chiefs / Waikato, *), Shannon Frizell (29, Highlanders / Tasman, 25),

Demis de mêlée : Aaron Smith (34, Highlanders / Manawatu, 114), Finlay Christie (27, Blues / Tasman, 14), Cam Roigard (22, Hurricanes / Counties Manukau, *)

Demis d'ouverture : Beauden Barrett (32, Blues / Taranaki, 112), Damian McKenzie (28, Chiefs / Waikato, 40), Richie Mo’unga (29, Crusaders / Canterbury, 44)

Centres : Anton Lienert-Brown (28, Chiefs / Waikato, 60), Jordie Barrett (26, Hurricanes / Taranaki, 48), Rieko Ioane (26, Blues / Auckland, 59), Braydon Ennor (25, Crusaders / Canterbury, 6), Dallas McLeod (24, Crusaders / Canterbury, *)

Ailiers/arrières : Caleb Clarke (24, Blues / Auckland, 15), Emoni Narawa (23, Chiefs / Bay of Plenty, *), Leicester Fainga’anuku (23, Crusaders / Tasman, 2), Mark Telea (26, Blues / North Harbour, 2), Will Jordan (25, Crusaders / Tasman, 21)

Note : Shaun Stevenson (26, Chiefs / North Harbour, *) a été ajouté en tant que remplaçant de Mark Telea pour le début du Rugby Championship.

Blessés : Angus Ta’avao, Ethan Blackadder, Cullen Grace, David Havili, Joe Moody, George Bower, Patrick Tuipulotu, Quinn Tupaea, Sevu Reece et TJ Perenara.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il y a des beaux joueurs... un peu vieillissant pour les plus beaux malheureusement, et la grande reléve tarde un peu. Mais pour leur jeu, leur histoire, je reste un fan intégral de ce petit pays de Rugby (7 millions d'habitants ? ou un truc comme ça ?). Alors bonne chance à eux...

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos