RUGBY. Antoine Dupont livre la recette magique qui fait briller Toulouse sur les gros matches
En conférence de presse d’avant-match, Antoine Dupont a expliqué comment la gestion du groupe permettait de relever le niveau du Stade Toulousain.
En conférence de presse d’avant-match, Antoine Dupont a expliqué comment la gestion du groupe permettait de relever le niveau du Stade Toulousain.

Des internationaux français en tribune ? Aucun club ne se permettrait cela. Aucun ? Vraiment ? Pourtant, un groupe d’irréductibles Gaulois continue de faire des siennes. En effet, le Stade Toulousain se permet d’aligner Thomas Ramos et Julien Marchand sur le banc, face aux Harlequins.

RUGBY. Dupont, Smith, Evans, Lebel, ces stars dominent les statistiques avant une demie explosiveRUGBY. Dupont, Smith, Evans, Lebel, ces stars dominent les statistiques avant une demie explosive

Le Stade Toulousain, riche de titres et de joueurs

Pour la demi-finale de la Champions Cup attendue au Stadium ce dimanche, la feuille de match rouge et noir fait saliver plus d’un club de Top 14. Pour cause, la plupart des remplaçants seraient sûrement titulaires dans plusieurs de ces équipes. Même en dehors des Bleus sur le banc, la présence de joueurs tels que Richie Arnold ou Santiago Chocobares sur le bord du pré a de quoi faire tourner la tête.

Cette profondeur d’effectif ne vient pas de nulle part. Tout du moins, c’est ce qu'affirme Antoine Dupont en conférence de presse avant la rencontre. Selon lui, placer de tels éléments sur le banc permet de générer une dynamique particulière :

Si on regarde les effectifs du Stade Toulousain, quand ils gagnaient beaucoup, on voit qu'il y avait aussi des internationaux remplaçants ou en tribune. Il y a toujours eu une émulation positive dans ce club. Tout le monde veut se faire une place sur le terrain, mais ces dernières sont chères. Donc, il faut parvenir à maintenir un niveau de jeu élevé pour les obtenir. C'est ce qui se passe dans notre effectif. Dès qu'un joueur est mis sur la feuille de match, il se met au niveau de l'équipe, du groupe, et ça pousse les autres à élever aussi leur niveau.”

RUGBY. Stade Toulousain. ''Pour l'instant, c'est pas mal, mais...'', Mola en attend encore plus de ses protégésRUGBY. Stade Toulousain. ''Pour l'instant, c'est pas mal, mais...'', Mola en attend encore plus de ses protégés

Dans une rhétorique qui rappelle beaucoup celle de Fabien Galthié et de ses “finisseurs”, le capitaine du Stade Toulousain et des Bleus met le doigt sur une réalité de l’effectif toulousain. En dehors de certains postes saturés chez les Rouge et Noir (talonneur, deuxième ligne et arrière), cette méthode porte ses fruits durant les doublons et les matchs qui suivent.

Une hiérarchie en épouvantail

Ainsi, l’arrivée bien entourée de joueurs tels que Joël Merkler ou Mathis Castro-Ferreira sur le banc leur a permis une éclosion fulgurante. Dans le meilleur des cas, les éléments les plus qualitatifs se retrouvent même directement propulsés sur le pré, sans attendre de les voir mûrir. L’intégration réussie de Paul Costes au XV toulousain en est une nouvelle marque de réussite, comme son compère au centre Pita Ahki l’était avant lui.

RUGBY. De spectateur aux feux des projecteurs : l'ascension fulgurante de Mathis Castro-Ferreira au Stade ToulousainRUGBY. De spectateur aux feux des projecteurs : l'ascension fulgurante de Mathis Castro-Ferreira au Stade Toulousain

Par ailleurs, les internationaux français ne semblent pas avoir la priorité dans la hiérarchie toulousaine. Habituellement titulaire à Toulouse et indéboulonnable du XV de France, Thomas Ramos commencera la rencontre sur le banc face aux Harlequins.

Autre preuve de ce système, Thibaut Flament est loin d’être un indiscutable à Toulouse, là où il enchaîne les titularisations en Bleus. Depuis son arrivée en Haute-Garonne en 2020, le colosse n’est titulaire qu’à 60% du temps chez les Rouge et Noir. En Champions Cup, ce taux tombe même à 47%.

RUGBY. Athlétique, intelligent, Thibaut Flament, le profil type du deuxième ligne du futur ?RUGBY. Athlétique, intelligent, Thibaut Flament, le profil type du deuxième ligne du futur ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Manu
    21176 points
  • il y a 1 mois

Ramos faisait quand même la tête des mauvais jours sur le banc. Il se dit qu'avant le match à Marseille contre le RCT, Mola lui aurait annoncé déjà qu'il alternerait en fin de saison en 15/10 sur le banc, au bénéfice parfois de Kinghorn. C'est ce qui aurait déstabilisé un peu Ramos face aux perches au Vélodrome. Alors que Ramos avait réussi à éclipser Jaminet à son arrivée sur les bords de la Garonne (puis à Marcoussis), le fait que Kinghorn soit placé titulaire et lui sur le banc semble être difficile à digérer.
La fin de saison va être compliquée dans le triangle d'attaque car si on met Ramos titulaire, on se prive de Kinghorn (et d'une bonne option de 10 remplaçant avec Ramos). Mais Kinghorn ailier, c'est pas mal non plus. Sauf qu'on se priverait d'un des marqueurs en série en coupe euro-africaine que sont Lebel et Mallia.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News