RUGBY. Ancienne vedette du net, que deviens-tu Tyrese Johnson-Fisher ?
L'ancienne vedette du rugby scolaire n'a pas fait long feu chez les pros'. Crédit photo : Bristol Bears

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Passé par les Bristol Bears en coup de vent, Johnson-Fisher est aujourd'hui retourné aux Etats-Unis pour poursuivre son rêve de NFL.

VIDÉO. Ils ont fait le buzz, que sont-ils devenus : Tyrese Johnson-Fisher opte pour le foot USVIDÉO. Ils ont fait le buzz, que sont-ils devenus : Tyrese Johnson-Fisher opte pour le foot US

Avis à la population : qui se rappelle de Tyrese Johnson-Fisher ? Les plus fidèles lecteurs de notre site se souviennent certainement de ce garçon identifié comme la pépite du rugby anglais en 2015, alors qu'il n'avait que 15 ans. On voyait alors à travers une vidéo devenue virale un adolescent de couleur et au casque vissé sur la tête, déposer ses jeunes adversaires tel Carlin Isles avec ses amis septistes, ou tout simplement leur marcher dessus comme pourrait le faire un Josua Tuisova en Top 14. Ça vous revient ? Une fois le contexte posé, on se demandera alors quel est le point commun entre Tom Brady et "TJF"? Leur rêve de remporter le Super Bowl, pardi ! A la différence près que le Californien de 43 ans l'a remporté à 7 reprises, quand l'ancien crack de l'Oakham school, lui, convoite pour l'heure toujours la NFL. 

On sait, en 2019, nous vous annoncions que Johnson-Fisher - l'ancien recordman scolaire anglais du 100 mètres - revenait au rugby à XV après avoir tenté le rêve américain du côté de l'université de NCAA, Coastal Carolina University Football. Après avoir foulé les pelouses du football américain, le garçon d'origine jamaïcaine traversait donc à nouveau l'Atlantique pour revenir à ses premiers amours, du côté des Bristol Bears. Voici ce qu'il déclarait à l'époque auprès de RugbyPass.

TRANSFERT - Tyrese Johnson Fisher : la pépite qui revient à XVTRANSFERT - Tyrese Johnson Fisher : la pépite qui revient à XV

Mon retour au rugby était inévitable, j'ai aimé mon expérience aux États-Unis dans sa totalité, mais l'Angleterre est ma patrie et le rugby m'a aidé à devenir l'homme que j'essaye d'être. En voyant ce que Pat Lam a fait jusqu’à présent à Bristol, il était presque impossible de ne pas vouloir en faire partie. C’était une offre à laquelle je ne pouvais pas dire non." 

Quoi, vous ne l'avez pas vu détonner dans la ligne de 3/4 des Bears aux côtés de Semi Radradra depuis ? On vous rassure tout de suite : c'est normal. Après 1 seule petite apparition en pro' en coupe d'Angleterre fin 2019, l'international à 7 décidait d'abandonner l'aventure, persuadé qu'il n'était finalement pas fait pour ce sport, en dépit de son physique musculeux (1m78 pour 96kg) et de ses qualités de vitesse impressionnantes (10,72' sur la distance reine). 

Dans la foulée, aussi volatile que Sonny Bill Williams, Tyrese Johnson-Fisher choisissait... de retourner aux USA, pour retenter l'aventure au football américain. Plus indécis tu meurs ! Direction donc le Kansas et le Garden City Community College, qu'il rejoignit l'été dernier. Sauf qu'à l'aube de la nouvelle saison universitaire, on apprenait que le joueur de 21 ans venait finalement de signer dans le Mississipi, dans la plus prestigieuse université de Copiah-Lincoln. Lui qui disait récemment vouloir "profiter au maximum des opportunités pour essayer de rejoindre la NFL" semble en tous cas se prendre au mot...

Se disant incompris, voici également ce qu'il déclarait au Bristol Live peu après son départ des Bears :

Je suis un homme noir et j'aime m'amuser, j'aime écouter ma musique (...) Je n'avais pas l'impression de pouvoir réellement être adoubé au rugby. J'avais l'impression de devoir toujours prouver quelque chose à quelqu'un, ou que les gens jugeaient mon plaisir pour les réseaux sociaux. (...) Au rugby, j’ai l’impression qu’on méprise les gens qui aiment s'amuser sur les réseaux sociaux et qui ont cette certaine énergie. Je suis une personne très ouverte, qui aime s'amuser, je n'ai pas peur de m'exprimer et d'exprimer mes opinions et au rugby, je n'avais tout simplement pas l'impression d'être dans la bonne culture pour pouvoir le faire. Le fait est que le rugby est encore très démodé.    

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

30 ans après, on courait tous le 100 mètres en 11 secondes.
Lui, dans 30 ans il racontera qu'il le courait en 9...

"un adolescent de couleur", ah bon ? je pensais qu'il était noir moi.

  • dan0x
    1850 points
  • il y a 6 jours

Inconnu au bataillon, jamais entendu parlé !....

Tyrex,, il n'aurait pas un p'tit vélo ce rap'tor ? !

Girouette cacahuète....

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News