TRANSFERT - Tyrese Johnson Fisher : la pépite qui revient à XV
Il aura fait un aller-retour entre football américain et rugby.
Il aurait pu gagner des sommes astronomiques en NFL mais l'Anglais a préfèré revenir au rugby.

Tyrese Johnson-Fisher est ce phénomène remarqué à 15 ans, et auquel nous avions consacré un article, lui prédisant, comme de nombreux observateurs, un grand avenir. C’était il y a quatre ans, l’ailier britannique avait rejoint l’académie de Leicester avant de déménager aux… Etats-Unis.

VIDEO. Découvrez Tyrese Johnson-Fisher, le nouveau phénomène du rugby aux cannes de folieVIDEO. Découvrez Tyrese Johnson-Fisher, le nouveau phénomène du rugby aux cannes de folie

Sur le nouveau continent, le rugbyman prometteur est devenu un joueur de football américain prisé : en 2018 il est devenu le premier joueur non-Américain sélectionné lors d’un rencontre All America High School. La voie royale semblait dès lors toute tracée pour lui, mais revirement surprenant : à l’âge de 19 ans Tyrese Johnson-Fisher décline la gloire américaine et s’engage avec Bristol Bears. Pat Lam dit de lui: "C’est un talent brut, un athlète explosif à la vitesse fulgurante". C’est le moins qu’on puisse dire d’un joueur qui fut classé troisième sur 100 mètres dans le championnat du Royaume-Uni des moins de 17 ans.

VIDEO. Rugby amateur #48 : le phénomène Tyrese Johnson-Fisher frappe encoreVIDEO. Rugby amateur #48 : le phénomène Tyrese Johnson-Fisher frappe encore

Tyrese Johnson-Fisher emprunte le chemin inverse de Christian Wade, en déclinant de sérieuses chances d’intégrer la NFL. En 2015, il faisait l’unanimité : on le voyait comme une future star du rugby mondial. Mais l’année suivante, il suspendait ses activités dans le rugby pour se consacrer au sprint où il signait un 10’72 sur 100 mètres.

Après une courte pige aux Tigers, il intègre une université de NCAA, Coastal Carolina University Football. À la question posée par Rugbypass sur les raisons qui l’ont amené à revenir au rugby, le jeune homme originaire du sud de Londres répond:

"Mon retour au rugby était inévitable, j'ai aimé mon expérience aux États-Unis dans sa totalité, mais l'Angleterre est ma patrie et le rugby m'a aidé à devenir l'homme que j'essaye d'être. En voyant ce que Pat Lam a fait jusqu’à présent à Bristol, il était presque impossible de ne pas vouloir en faire partie. C’était une offre à laquelle je ne pouvais pas dire non."

VIDÉO. Ils ont fait le buzz, que sont-ils devenus : Tyrese Johnson-Fisher opte pour le foot USVIDÉO. Ils ont fait le buzz, que sont-ils devenus : Tyrese Johnson-Fisher opte pour le foot US

Quand il lui est demandé quelles sont ses ambitions, il garde la tête froide : "Je vais faire connaissance de mes coéquipiers, me sentir à l'aise dans le secteur et comprendre les systèmes. Avec le recul, j'aimerais bien avoir quelques matchs en première équipe et quelques sélections en Angleterre, mais c'est le rêve de tout le monde ? De façon réaliste, je veux juste être capable d’apprendre et de comprendre le jeu."

A star is born ? Réponse à la Coupe du monde de 2023.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Pianto
    31168 points
  • il y a 2 mois

il fut un temps où il y avait souvent des transfuges de l'athlé vers les ailes du rugby français. J'ai l'impression que c'est devenu plus rare... Aujourd'hui, il y a des rugbymens qui courent vite mais plus vraiment des flèches comme Carrat ou Bernat-Salles...
Dommage...

  • Mr.Poly
    7976 points
  • il y a 2 mois
@Pianto

peut-etre par ce que le rugby leur coupe les passerelles car il ne sont pas Jiff et que les places de non jiff c'est pour les preretraités de l'hemisphere sud ?

Derniers articles

News
News
Transferts
Transferts
News
Transferts
Transferts
News
News
Transferts