Ecrit par vous !
RUGBY. Acceptable, décevant, excellent ? Quel bilan pour Ian Foster à la tête des All Blacks ?
Ian Foster n'a pas la tête des beaux jours après la défaite des All Blacks en Irlande.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Face aux Bleus, les All Blacks n'ont pas le droit à l'erreur. Après deux revers en 2011, le bilan d'Ian Foster n'est pas le meilleur des sélectionneurs néo-zélandais.

Le succès retentissant des Irlandais le week-end dernier est venu semer le doute dans la tête des All Blacks avant le choc tant attendu face au XV de France ce samedi. Une défaite qui arrive peu de temps après le revers contre l’Afrique du Sud au Rugby Championship. De quoi remettre en cause le management d'Ian Foster, le sélectionneur néo-zélandais ?RUGBY. Autumn Nations Series. L'égo des All Blacks va-t-il faire le jeu des Bleus ?RUGBY. Autumn Nations Series. L'égo des All Blacks va-t-il faire le jeu des Bleus ?Samedi dernier, l’Irlande faisait rompre les Néo-Zélandais dans un match maitrisé de bout en bout. Les All Blacks impuissants, n’ont que très rarement réussi à mettre en difficulté l’équipe irlandaise, héroïque tout au long de la partie. Une défaite en contradiction avec les récents résultats des hommes en noir. Après trois succès acquis aisément face aux États-Unis, le Pays de Galles et l’Italie, le match contre les Irlandais semblait être une dernière mise au point avant le choc face aux Français. Mais l’Irlande en avait décidé autrement. Un échec qui intervient peu de temps après leur dernière déconvenue lors du Rugby Championship cet été. L’Afrique du Sud, aux termes d’un chassé-croisé d’anthologie en fin de partie, avait privé les Blacks d’un Grand Chelem par la botte d’Elton Janties dans les arrêts de jeu. Deux défaites en l’espace d’un mois et demi. Pas le standing habituel des hommes frappés de la fougère. De quoi se poser des questions sur l’entraineur actuel Ian Foster. Ce dernier avait pris la tête de la sélection néo-zélandaise en décembre 2019. Il avait succédé à Steve Hansen après avoir passé 8 années à ses côtés en tant qu’adjoint. Comparé à ses prédécesseurs, Ian Foster affiche-t-il un bilan satisfaisant pour l’instant ?

Un bilan acceptable...

Depuis sa prise de fonction en décembre 2019, Ian Foster a dirigé 20 rencontres au total. Il aura fallu attendre 10 mois pour le voir sur le bord du terrain à la tête des All Blacks, une attente due à la crise covid qui a frappé le monde entier. Pour son baptême du feu, Ian Foster affrontait l’Australie lors d’un test match au Sky Stadium de Wellington. Les deux équipes ne parviendront pas à se départager au terme du temps réglementaire et se quitteront sur un score de parité, 16-16. Une entrée en la matière plutôt timide. La semaine suivante le sélectionneur néo-zélandais se rassurera avec une victoire face à ces mêmes Australiens. Il ne fallut pas attendre longtemps avant qu’il ne connaisse sa première déconvenue. À peine trois semaines plus tard, lors du deuxième match de Rugby Championship, les Wallabies chez eux, faisaient tomber les Blacks 24-22. RUGBY. Depuis quand les All Blacks n'ont-ils pas perdu 2 fois de suite ?RUGBY. Depuis quand les All Blacks n'ont-ils pas perdu 2 fois de suite ?Le week-end d’après, les Pumas réalisait un exploit inimaginable. Pour la première fois de leur histoire, les Argentins s’imposaient face aux All Blacks. Un deuxième revers de rang pour le nouveau sélectionneur néo-zélandais. 10 succès plus tard, les Blacks échouaient à nouveau, cette fois-ci face aux Sud-Africains pour le dernier match du Rugby Championship 2021. Le week-end dernier, une nouvelle défaite venait s’ajouter au bilan d'Ian Foster. Un bilan de 15 succès, 4 défaites et 1 nul pour 20 rencontres disputées. Avec un ratio de 75% de victoires, le bilan de Foster est mitigé. En revanche, côté trophée, le sélectionneur fait carton plein. Vainqueur de ses deux Rugby Championship disputés, il était même à deux doigts de réaliser le "Grand Chelem" en 2021.

... mais bien en deçà de ses prédécesseurs

Si le bilan comptable d'Ian Foster n’est ni catastrophique ni glorieux, il faut néanmoins le comparer à ceux de ses précurseurs pour se faire une réelle idée. Au début du professionnalisme, en 1995, les All Blacks ont eu du mal à trouver une stabilité au poste d’entraineur. C’est en 2003, après la désillusion à la Coupe du Monde, qu’un homme va s’installer réellement au poste de sélectionneur. Graham Henry prendra en main les All Blacks pendant 8 ans durant lesquels il remplira l’armoire à trophées néo-zélandaise. Vainqueur de 5 Tri Nations en 8 participations. C’est en 2011 qu’il parviendra à la consécration. Alors qu’il avait connu un énorme revers à la Coupe du Monde 2007, en étant éliminé dès les quarts de finale par la France, il est maintenu à la tête des All Blacks. Quatre ans plus tard, il prendra sa revanche face aux Bleus, en remportant l’édition de 2011. À la suite de cette victoire, il quittera le poste de sélectionneur avec un bilan de 88 victoires et 15 défaites pour 103 matchs disputés et un ratio de 85% de victoire. Une réussite qu’il doit en partie à son staff et notamment Steve Hansen, entraineur des avants durant toutes ces années. Ce dernier ne sera autre que son successeur à l’issue de la Coupe du monde 2011.

Steve Hansen prend donc les rênes des All Blacks en succédant à Graham Henry après avoir été son adjoint pendant 8 saisons. Un passage en tant que sélectionneur qui restera historique. Sous ses ordres, les All Blacks battront le record de victoire d’affilée détenue par une équipe internationale. Ils gagneront 18 matchs de suite avant de trébucher face aux Irlandais en 2016. Pour rappeler, Hansen à la tête des Blacks c’est 6 victoires en Rugby Championship en 8 participations et particulièrement deux "Grand Chelem" en 2016 et 2017. En 2015 il touchera le Graal. Il remportera une 3ᵉ Coupe du Monde pour la Nouvelle-Zélande. Ce qui est encore plus impressionnant que les titres gagnés, c’est bien son pourcentage de victoire à la tête de la sélection : 87% ! Ça donne 93 victoires, 10 défaites et 4 nuls en 107 matchs. Hallucinant ! Il quittera son poste de sélectionneur à l’issue de la Coupe du Monde 2019, remplacé l’actuel sélectionneur Ian Foster.

Ian Foster subit la comparaison à ses prédécesseurs. Son « petit » ratio de victoire en seulement 20 matchs en tant que sélectionneur jouent clairement en sa défaveur. Le match de samedi face au XV de France sera ô combien important pour lui. S’il ne veut pas connaître une nouvelle fois deux revers de rang, ses joueurs ne devront aller chercher autre que la victoire. Un enjeu qui rajoute un peu de piment à ce match qui s’annonce déjà explosif.

Jules Bertry
Jules Bertry
Cet article est rédigé par Jules Bertry, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Face à ce bilan, faut se taire ou pas ?

Surtout, Foster est très décrié par les médias de son pays.

Avant même que sa prise de fonction ne soit annoncée, tout le pays militait pour voir Scott Robertson à la tête des All Blacks.
Journalistes comme spectateurs n'ayant pas obtenu satisfaction, Foster est remis en question partout, tout le temps, avant et après chaque match, qu'il l'ait gagné ou non.

Dur de travailler sereinement dans cet atmosphère.

@Imanol votre idole

En meme temps les medias neo z c'est les pires, une defaite et ca reclame ta tete. Hansen aussi a ete decrie, on a vu ce que ca a donne ensuite

  • Dupont9A
    3381 points
  • il y a 2 semaines
@Imanol votre idole

C'est un peu bizarre 🤔 non franchement Foster coach en Nouvelle-Zélande, a mon avis les fan's n'ont pas du trop apprécier, je suis d'accord avec toi, c'était mieux Steinlager comme entraîneur. Oui definitivement Steinlager plus classic.

  • RNP
    6380 points
  • il y a 2 semaines
@Imanol votre idole

En même temps, vu les performances de Robertson avec les Crusaders tant sur la qualité du jeu proposé et des résultats obtenus (même si ça a été un tantinet plus mitigé cette année), pas étonnant que la nomination de Foster fasse un peu grincer des dents 😉

Deux défaites en 2011 ? Pensais pas qu'il était là depuis si longtemps...

@lelinzhou

Si, dans ce monde parallèle où les AB ont perdu en finale.

75% de victoires... des pipes ces tous noirs!

On va avoir le duel Smith/Dupont , rien que ça, ça met l'eau à la bouche...

  • mic4619
    5431 points
  • il y a 2 semaines
@pascalbulroland

Tout ne repose pas sur ces deux joueurs .... Tout commence devant !!!!!
C'est celui qui aura le pack qui prendra le dessus sur l'autre qui sera avantagé, mais un éclair peu venir de l'un des deux n'importe quand !

@mic4619

Je sais très bien cela mais c'est une confrontation qu'il me plait de voir

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Sponsorisé News
Transferts
Vidéos
News
News
Vidéos
News