Moi, Saimone Qeleca, vedette du Supersevens, maçon et ailier... en Honneur !
Star du Supersevens, maçon, ailier en Honneur... mais qui es-tu, Saimone Qeleca ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Maçon la semaine, ailier à Digne (Honneur) le week-end, Saimone Qeleca, la révélation du Supersevens, a un parcours hors du commun. Guettez plutôt !

Ah le Sevens... Son spectacle à outrance, ses essais toutes les 90 secondes, son ambiance légère et son nid à pépites. On vous le disait via un article en début d'été, le rugby à 7 est une vraie niche de talents permettant de faire éclore des garçons peinant à se frayer un chemin parmi le monde professionnel, tapis dans l'ombre où tout simplement moins performants à XV. Une nouvelle fois, le Supersevens n'y a pas échappé et de nombreux illustres inconnus du public du Top 14 ont prouvé qu'ils possédaient les qualités pour briller au-delà du championnat Espoirs... Et bien plus encore ! 

Rugby à 7 - Les 5 pépites que nous a permis de découvrir la 1ère étape du Supersevens 2021Rugby à 7 - Les 5 pépites que nous a permis de découvrir la 1ère étape du Supersevens 2021Car si plus de 99% des joueurs engagés sur les étapes du championnat de France de rugby à 7 débarquaient soit de Top 14, des équipes jeunes ou de Fédérale 1, un seul et unique garçon provenait d'un échelon encore inférieur. Mais alors bien inférieur, puisque Saimone Qeleca ne joue même pas au niveau fédéral à XV, mais bel et bien en Honneur, soit la... 7ème division française cette année ! Invraisemblable, vous dîtes ? Complètement, surtout quand on sait que le joueur de Digne (04) a tout simplement survolé ces étapes qualificatives du Supersevens sous les couleurs de Monaco. 

Déjà incisif lors du tournoi à Aix-en-Provence au milieu du mois d'août, le Fidjien a ensuite passé la surmultipliée pour devenir carrément inarrêtable ! C'est bien simple, lors de l'étape toulousaine le week-end suivant, personne n'a fait mieux que lui au niveau statistique : 479 mètres parcourus au total, 12 défenseurs battus... Qeleca a écœuré les défenseurs adversaires tout en vitesse et en appuis. Jusqu'à son doublé en finale contre les Barbarians, qui nous fit cette fois admirer l'efficacité de son raffut et confirmer son incroyable facilité dans les duels, pour offrir l'étape aux troupes de Frédéric Michalak (33 à 12). Avant de remettre le couvert cette fois du côté de La Rochelle il y a quelques jours, d'un nouvel essai en finale qui ouvrait la voie aux siens pour s'adjuger des Toulonnais et remporter leur deuxième étape consécutive. 

"Pourquoi pas viser la Pro D2 et même le Top 14."

Alors, pour mieux comprendre l'origine de ce phénomène, nous sommes entrés en contact avec Mathieu Santoni, président de l'association sudiste de rugby à 7 des South Sevens et qui joue avec Qeleca sous ces couleurs. À l'autre bout du fil, sa voix rauque nous confie être "très proche de Saimone", qu'il décrit comme "en quelque sorte son petit frère" ainsi que "quelqu'un de timide, mais d'attachant, qui est un petit peu le chouchou chez les South Sevens.Mais avant d'en connaître un peu plus sur le futur proche du Fidjien de 24 ans, l'idée était déjà d'avoir réponse à la question que tout le monde se pose : comment un garçon comme ça et venu du bout du monde a-t-il pu se retrouver au coeur des Alpes-de-Haute-Provence, à jouer en Honneur ? 

Le club de Digne a en fait un partenariat avec le club très religieux de Yamacia, basé aux Fidji. Il récupère des jeunes en difficulté et essaie de leur donner une éducation à travers le rugby et la religion et on voit donc 2 ou 3 Fidjiens par an débarquer à Digne. Le but est donc de faire progresser le club et de leur trouver un emploi dans un premier temps, et ensuite de parvenir les envoyer à plus haut-niveau après s'être fait remarquer. Depuis 2 ans, Saimone a pu jouer très peu de matchs à XV (5 en tout) et c'est pour cela qu'il est encore sur Digne. Mais avec le déconfinement et la visibilité que lui a apporté le Supersevens, nul doute que cela devrait lui donner les opportunités pour exploser.

En effet, après s'être déjà fait remarquer par les spécialistes lors d'un tournoi européen en Andorre en juin dernier, vous aurez donc compris que Qeleca s'est définitivement fait un nom grâce au Supersevens, sous le maillot de la Principauté. Et de fait, que les appels pour lui proposer un contrat pleuvent ces derniers jours, "de la part de clubs allant de la Fédérale 2 à la Pro D2 carrément", nous confie Mathieu Santoni. "On m'a beaucoup contacté pour Saimone même si je ne suis pas son agent, ni son président et que je n'ai aucun droit sur lui. Je transfère tout ce qui peut être intéressant au président de Digne, qui est un peu son "papa" ici. On va désormais voir ce qu'ils vont décider, car Saimone a beaucoup de mal à communiquer, donc il faudra trouver une structure qui le prenne en charge que ce soit administrativement, sportivement et humainement... J'espère en tout cas qu'il trouvera chaussure à son pied même si de mon avis personnel, partagé par Frédéric Michalak de ce que j'ai vu lors d'une interview pour le journal La Provence, je le verrais bien en haut de tableau de Fédérale 1, ou pourquoi pas Nationale, pour voir s’il peut arriver à percer à ce niveau-là. Mais sans pour autant l'envoyer en ProD2 directement et éventuellement le griller s'il venait à avoir du mal à s'adapter, à faire du banc, etc."

Avec sa pointe de vitesse folle, son raffut impressionnant et sa capacité incroyable à casser les plaquages, il n'y a aucun doute sur le fait qu'il possède des qualités exceptionnelles pour le 7 et qu'il a d'ailleurs le niveau international selon moi. En revanche, pour du XV "professionnel" aujourd'hui, cela peut paraître un petit peu compliqué puisqu'il a cette manière de jouer complètement à l'instinct, qu'il a parfois des difficultés dans l'organisation défensive et qu'il n'a pas de jeu au pied... 

Et maintenant ?

Jusqu'à où, ensuite, pour le feu follet fidjien ? Ambitieux, "pourquoi pas la Pro D2 et même le Top 14 s'il parvient à s'adapter et gommer ses lacunes techniques", poursuit le président des Southsevens. "Vous savez, on ne sait jamais avec un joueur pareil." Ce mercredi, RMC nous apprend que Toulon pourrait le mettre à l'essai. Ainsi va la vie d'une étoile filante... 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il a été efficace, et déterninant pour son équipe de Monaco ! Peut être bonne pioche pour Digne.

Derniers articles

Ecrit par vous !
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Amateur
News
Amateur
Arbitrage
News