Rugby Amateur. Philippe Marguin sur les règles du plaquage : ''il n’y aura pas d’assouplissement''
La FFR ne semble pas vouloir faire machine arrière concernant les nouvelles règles de plaquage chez les amateurs.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Membre de la direction technique nationale de l’arbitrage de la FFR, Philippe Marguin nous a accordé un entretien sur ces fameuses règles de plaquage.

Instaurées depuis maintenant 2 ans, les nouvelles règles concernant les plaquages ne font pas l’unanimité au sein du rugby amateur. Applicables à partir de la Fédérale 2, ces dernières ont pour but de protéger la santé des joueurs. Pour rappel, il est désormais interdit d’effectuer un plaquage à deux de manière simultanée, mais également de plaquer un adversaire au-dessus de la taille. Des règles qui peuvent parfois hacher certains matchs. Pour ce faire, nous avons eu la chance de rencontrer Philippe Marguin, membre de la direction technique nationale de l’arbitrage de la FFR. L’occasion pour nous de lui poser quelques questions à ce propos. 

Amateur - Vous ne comprenez rien à la nouvelle règle sur le plaquage ? Les explications !Amateur - Vous ne comprenez rien à la nouvelle règle sur le plaquage ? Les explications !Le directeur national de la FFR Didier Retière avait souligné il y a deux ans que les commotions avaient diminué de 5% depuis la mise en place des nouvelles règles de plaquages, est-ce que les chiffres ont été mis à jour ?

''Alors non, malheureusement. À cause de la crise du COVID on a eu des arrêts les championnats où ces règles s'appliquent. Donc on est reparti depuis le début de saison pour remettre en place des statistiques sur un nombre de matchs important. Normalement, on aura des chiffres beaucoup plus précis à partir du mois d’avril ou mai, pour voir les effets de l’application de la règle du plaquage''.

Ces règles avaient été mises en place pour la sécurité des joueurs, mais on a aussi entendu que cela permettrait de favoriser le jeu à la main. Pourtant, de nombreux arbitres, mais également des joueurs, se plaignent de ces dernières, qui freinent énormément le jeu courant. Est-ce qu’on peut s’attendre à un assouplissement de ces règles ?

''Non, il n’y aura pas d’assouplissement, ça, c'est sûr. Mais bien évidemment, on va étudier les études de ces dernières. Pour ce qui est des remontées de terrain, elles sont complètement différentes d’un club à l’autre. On a des clubs qui nous disent de ne surtout pas revenir en arrière car cette règle est pour eux fabuleuse. Mais on a aussi d’autres clubs, et on est tout à fait à l’écoute de ça, qui nous disent que ça ne va pas du tout, que les joueurs n’arrivent pas à s’adapter et que tout cela hache les matchs. Donc c’est pour ça qu’on donne plus de temps à cette règle, avant d’observer d’en voir les effets. Mais on ne fera pas de marche arrière, car World Rugby a récemment lancé son programme “Game on Global” et cette règle sur les plaquages y figure. Donc on verra en fonction, mais il y a peu de chances que l’on évolue sur cela''.

En parlant de “Game on Global”, pensez-vous que la FFR devrait appliquer d’autres de ces variations présentes dans ce programme ?

''Tout d’abord, on s’aperçoit que quand on lit le document, la France possède déjà beaucoup d’aménagements dans ces propositions, comme par exemple le jeu à 10 dans des compétitions régionales. Pour le reste, on va se pencher dessus en début d’année civile pour voir ce que l’on décide. Les clubs seront bien évidemment interrogés sur ce sujet, mais je pense qu'il n'y a pas grand-chose qui va évoluer dans nos championnats, en tout cas la saison prochaine''.

Pour en revenir à cette règle du plaquage, avez-vous eu des retours de la part des arbitres avec qui vous travaillez ?

''Alors encore une fois, les retours sont très différents. Bien entendu, cette règle apporte de nombreux changements. Certains arbitres se plaignent de cela, en nous informant notamment que l’application de la règle du plaquage à deux est très dure à arbitrer. Mais encore une fois, je pense qu’il faut laisser du temps aux clubs et aux joueurs de s’adapter. On a des clubs aujourd’hui qui se sont très bien adaptés à ça. Malheureusement, on est vraiment tombé dans la mauvaise période, avec l’arrêt des compétitions. Ce que je conseille aux clubs, c’est de s’entourer d’arbitres, afin de travailler ces attitudes''.

Nouvelles règles du plaquage : retour sur 5 premiers mois d’expérimentationNouvelles règles du plaquage : retour sur 5 premiers mois d’expérimentation

Pensez-vous qu’appliquer ces règles au rugby professionnel pourrait aider les amateurs à mieux s’adapter ?

''J’ai envie de dire oui et non. Bon de toute manière, il n’y aura aucun changement de règle avant la Coupe du Monde 2023 au niveau de World Rugby. Mais malgré ça, ils sont très attentifs à cette nouvelle règle, et sont convaincus que la tester est une bonne chose. Donc on verra ça dans quelques années, mais World Rugby est en train de lutter de manière ferme sur le jeu dangereux au sein de notre sport. Mais en tout cas, pour répondre à votre question, je suis convaincu qu’on ne peut pas jouer avec les mêmes règles dans un monde professionnel où les joueurs s’entraînent deux trois fois par jour, et dans un monde où les mecs ne s’entraînent que deux trois fois par semaine, sans préparation physique. Il y a des règles aujourd’hui qui ne sont plus adaptées au rugby amateur. Après on a un gros problème de communication sur ce sujet, pour faire comprendre aux gens ce que je viens de vous dire''.

Les nouvelles règles de plaquage bientôt appliquées aux pros ?Les nouvelles règles de plaquage bientôt appliquées aux pros ?

Des réponses qui vont ainsi dans le sens de la sécurité des joueurs, primordiale de nos jours. Attendons donc de voir quelques mois pour voir l’effet de ces règles et l’impact qu’elles ont sur le rugby amateur.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Comme dans certains couples, on peut aussi plaquer pas SMS...

Un suivi bien évidemment intéressant. Ces règles s'appliquent-elles au rugby féminin ? On pourrait penser le contraire en lisant "dans un monde où les mecs ne s’entraînent..."

Perso j'aime pas du tout cette règle.

- Je suis pas convaincu qu'il y ai vraiment moins de commotions. D'ailleurs on nous a reprécisé en début de saison que cette règle ne relève pas du jeu dangereux, mais de l'anti-jeu. Ce qui veut bien dire que le but n'est pas la sécurité, mais la continuité du jeu.
J'attend de voir les chiffres sur l'évolution des commotions, et j'espère qu'ils seront pas biaisés par le fait qu'il y a de moins en moins de matchs.

- Au niveau de l'adaptation des joueurs, Ok il y a eu deux années avec le Covid mais à petit niveau il y a encore beaucoup de joueurs qui ne s'adaptent pas. On siffle encore souvent une dizaine de pénalité par match sur des plaquages au dessus de la ceinture, souvent plus par maladresse que par volonté de coffrer le ballon.

- Au niveau du jeu, pour moi c'est là qu'est le plus mauvais point.
Vu qu'on ne peut plus plaquer au ballon, les joueurs savent qu'ils pourront plus facilement faire une passe après contact.
Donc de plus en plus d'équipes privilégient un jeu frontal avec passes après contact (avec plus ou moins de réussite) et on voit de moins en moins d'évitement et de travail devant la défense.
Et ça je trouve que ça gâche vraiment le jeu.

Après ce n'est que mon avis.

@arbitre31

Sur les joueurs qui ne s'adaptent pas, c'est peut-etre aux entraineurs de proposer des situations d'apprentissage sur le plaquage conforme aux nouvelles règles. Et pour être taquin, je dirai que pas mal de joueurs ne se sont jamais adaptés à aucune règle 😉

Sur le style de jeu pratiqué, ce que tu qualifies comme du jeu frontal c'est pour moi du jeu pénétrant, qui nécessite de la vitesse pour s’engouffrer dans les intervalles. Si tu es face à un rideau dense, même en passant les bras tu n'arriveras à rien car il n'y aura pas d'espace. Et il me semble qu'il est toujours autorisé d'arracher le ballon des mains, si le joueur va au ballon directement.
Mais tu as raison, si c'est mal fait, c'est moche et improductif. Ce n'est donc pas la recette miracle. (en tout cas de ce que je vois chez les jeunes et les séniors pré-fédéraux)

Derniers articles

News
News
News
Arbitrage
News
Amateur
Transferts
Ecrit par vous !
Transferts
Amateur
News