Les nouvelles règles de plaquage bientôt appliquées aux pros ?
Les nouvelles règles bientôt en Top 14 ?
Le DTN Didier Retière a établi un bilan des nouvelles règles de plaquages chez les amateurs. Il ouvre également la porte vers le monde pro.

Les règles de plaquages ont fait bondir les plus grands puristes du rugby français, mais l'expérimentation a été bénéfique selon Didier Retière. Pour rappel, elles consistaient à abaisser la ligne du plaquage du sternum à la taille, d'interdire le plaquage à deux et d'obliger le porteur de balle à se tenir droit. Tout cela n'est pas établi seulement pour rajouter des règles mais bien pour réduire le nombre de blessures, et notamment de commotions. Des Séries à la Fédérale 2, les joueurs n'ont pas bien accueilli cette règle et comme le déclare Julien Côme du SC Le Rheu à L'Equipe, "des copains qui sont descendus l'an dernier en Fédérale 2 parce qu'ils voulaient être tranquilles, là, ils veulent retourner en Fédérale 1".

Abaisser la ligne de plaquage, ''c'est le sens de l'histoire'' estime Didier RetièreAbaisser la ligne de plaquage, ''c'est le sens de l'histoire'' estime Didier Retière

Si l'épidémie de coronavirus n'a pas permis de mener à bout l'expérimentation, Didier Retière a affirmé à L'Equipe qu'elle serait reconduite dès la rentrée prochaine, sous validation de World Rugby : "On a demandé à World Rugby de la poursuivre, on pense qu'ils vont valider notre demande, c'est en train de se faire". La satisfaction de la FFR et du DTN a été à la hauteur de l'expérience, malgré les 7 mois de mise en place. Selon lui, plusieurs effets dans le jeu ont été constatés, notamment la stabilisation du ratio de cartons bleus avec l'année passée. Cette "révolution" a donné des chiffres via un échantillonnage de plus de 70 matchs de Fédérale 2 sur les deux dernières saisons. La grande surprise a été la baisse des rucks alors que les décideurs présageait l'inverse : "plus de passes, plus de franchissements, bien moins de jeu au pied, ce qui veut dire que les équipes préfèrent conserver le ballon". Ces nouvelles règles ont obligé les défenses "à revenir à un vrai marquage" individuel, ce qui élargit les espaces et crée des minis cellules en un contre un. 

Si l'expérimentation continuera l'année prochaine, Didier Retière affirme que d'autres fédérations s'intéressent à cette application pour leurs rugbymen amateurs : "Les Néo-Zélandais, les Australiens et les Sud-Africains sont intéressés pour leur rugby amateur". Mais la grande surprise reste la porte ouverte de ces règles au monde pro. Le DTN ne voit pas comment le rugby pro pourrait ne pas y venir. L'application sera beaucoup plus simple pour des joueurs s'entraînant plusieurs fois par semaine. Le rugby amateur risque encore de devoir faire des efforts sur ces règles afin d'arriver à un résultat optimal.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Guiche
    4170 points
  • il y a 3 ans

... et lorsque les gars (ou les filles) partent liés(es) à deux ou trois au ras du ruck ?

Derniers articles

Transferts
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos