AMATEUR. L’impensable série de ce club meurtri et finalement champion de France 2024
Les Audois de Corbières XV ont tout de même trouvé les ressources pour être à nouveau champions de France. Screenshot : la rue de l'ovalie
Marqués par le décès de leur entraîneur en début d’année, les Audois de Corbières XV ont tout de même trouvé les ressources pour être à nouveau champions de France. Après le titre de 2023.
En cette semaine de finale de Top 14, tous les yeux du paysage rugbystique hexagonal sont évidemment tournés vers Marseille, qui accueillera vendredi soir Toulouse et Bordeaux, pour un derby de la Garonne à l’accent encore plus chantant que d’habitude.

Enfin tous… ou presque ! Car au-delà de ce que suit le grand public et couvrent à outrance les médias (dont nous !), existe aussi le rugby amateur.
Ce rugby de clocher, du dimanche a 15h, qu’on aime tant, dans les entrailles de la balle ovale.
Ainsi, ce dimanche, vous avez peut-être pu suivre les parcours sublimes de Grenade et de Montmélian, tombeurs de Lourdes et des 4 Cantons (entente du haut agenais) sans flancher, pour atteindre la finale de Fed 2. Ou encore de Saverdun et Servian/Boujan, ayant assumé leur statut de favoris au titre depuis des mois en venant à bout de Villeneuve-sur-Lot et Vergt, en demi-finale du championnat de France de Fédérale 3. 
 
Oui mais le rugby amateur va aussi au-delà de la Fédérale, d’autant qu’on a connu les champions des Régionales 1 et 2, ce week-end. Au 9ème échelon national, ce sont les Basques de St-Pée-sur-Nivelle qui ont glané leur premier titre depuis 10 ans. Le club de formation de Charles Ollivon et Maxime Lucu (dont le frère Ximun était titulaire en finale) a fait tomber Millas (27 à 15). 
Une équipe qui l’an passé, s’était fait battre par Corbières XV, formation aujourd’hui championne de France de Régionale 1 ! Et oui, après leur titre en 2023, les Audois ont récidivé en remportant le championnat de France de l’échelon supérieur. 
 
Une épopée unique en tous points pour ce club qui avait perdu son coach Cedric Rosalen en début d’année, et qui est malgré tout allé chercher ce titre. Un succès face à Cadaujac (33 à 23) qui parachève une série exceptionnelle de plus de 20 mois sans défaite. 
Là, l’entente des villages des Corbières marche donc dans les pas d’Emak Hor et Langon, seuls clubs amateurs de ces dernières saisons a avoir glané deux titres de champion de France consécutivement. Avant de découvrir la Fédérale 3 l’an prochain… 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • duodumat
    51639 points
  • il y a 2 semaines

"antrailles" ... Qu'es aco ?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News