HONNEUR. Trois rugbymen agressés par des spectateurs à la fin d'un match ?
HONNEUR. Trois rugbymen auraient été agressés par des spectateurs à la fin du match entre Pusignan et Ambérieu.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce week-end, le match entre Pusignan et Ambérieu aurait dégénéré, et aurait donné lieu à de sévères agressions de spectateurs envers des joueurs d'Ambérieu.

Beaucoup de clubs amateurs ont eu la joie ce week-end de disputer leur premier match de la saison. Un plaisir monstre pour tous ces joueurs, qui n'avaient plus rejoué depuis des mois. Une joie qui n'a pas dû être partagée par tout le monde, et notamment par les joueurs d'Ambérieu Bugey XV. En effet, durant le match les opposant à Pusignan, de graves violences ont été rapportées par le journal Le ProgrèsTout d'abord, une grosse bagarre générale aurait éclaté durant la partie entre les deux équipes, blessant 6 joueurs ambarrois, dont deux qui ont été envoyés aux urgences. Sanctionnée par trois cartons rouges, on pouvait penser à ce moment-là que cette échauffourée aurait calmé les ardeurs de certains. Et pourtant, cet incident serait loin d'être le plus scandaleux.

Car par la suite, trois joueurs visiteurs auraient été sauvagement pris à partie par certains spectateurs, qui n'auraient pas hésité à les rouer de coups sur la main courante. Une attitude qui, si elle se confirme, est inadmissible dans notre sport. La présidente du club D'Ambérieu Dominique Farlat s'est d'ailleurs exprimée sur les faits qui se seraient déroulés : "L'excès de violence d'une partie du public envers un de nos joueurs a été incroyable. Des spectateurs ont sorti du terrain un de nos joueurs pour le tabasser". Un lynchage que la présidente du club déplore, d'autant plus qu'il se serait déroulé dès le premier match de la saison. 

Des torts partagés ?

Si d'un côté Dominique Farlat désignerait les spectateurs de Pusignan comme seuls coupables de la situation, le son de cloche serait quelque peu différent du côté du président du REEL XV, Jean-Jacques Ollivieri. Selon Le Progrès, ce dernier condamnerait également l'attitude de certains joueurs d'Ambérieu : "Un joueur d'Ambérieu a marché sur la tête d'un joueur de Pusignan. Cela a déclenché une bagarre générale qui s'est déportée vers la main courante. Des spectateurs s'en sont mêlés, et cela s'est enflammé. Il y a des personnes de chez nous mais aussi au moins un d'Ambérieu (...) Pour moi, les torts sont partagés". Le club d'Ambérieu n'aurait pas voulu porter plainte après cette affaire.

Des incidents qui coûteront cher aux visiteurs, qui devront se passer des trois joueurs blessés pour de longues semaines, selon la présidente du club. Une mauvaise nouvelle de plus pour les Aindinois, qui comme si tout cela ne suffisait pas, se sont inclinés 37-6 face à Pusignan. Un événement qui, s'il est confirmé, nous rappelle que même si le rugby est un sport de combat, la violence en dehors du terrain (mais aussi sur le terrain) est à condamner de la manière la plus sévère possible.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Désolant et totalement dingue !!!
Notre sport tombe bien bas ...et je n'incrimine personne.
Je suis désolé d'entendre que personne ne porte plainte ? Certains joueurs vont avoir des ITT, mais c'est pas grave, c'est un sport rugueux et de contacts ...
De temps en temps une procédure judiciaire pour taper au porte feuille et du sursis peut en calmer certain !!
Mais j'ai honte de mon sport ... a quelque part

Alors là je suis abasourdi. Je m'y attendais pas en ouvrant cet article. C'est mon ancien club! Ou plutôt je jouais pour l'un des deux clubs qui a fusionné pour donner le REEL XV.
La honte.....

  • AKA
    54701 points
  • il y a 3 semaines

Pitoyable! Allez encore une saison en confinement à regarder les autres jouer et enfin profiter de leur sport favori!

On n'en a pas assez ch...é pendant la période covid , maintenant qu'on peut retourner sur les terrains, sortir , se retrouver ensemble (entre partenaires et adversaires) ben allez ...!! Tapons sur l'"ennemi", défoulons nos pulsions si bien gardées pendant des mois !

Mais au fait... la taule ? C'est une forme de confinement poussé à l'extrême non ? C'est peut-être ça que veulent ces personnes ?

Et comme disait Ubu:
" Décochons, décochons, décochons des traits.
Et détrui, et détrui, détruisons l'ennemi.
C'est pour sau, c'est pour sau, c'est pour sauver la patrie. "

C'est toujours la faute des autres, c'est bien connu !

  • dan0x
    7359 points
  • il y a 3 semaines

Ils sont coachés par Moscato ??

  • ChatNoir
    8813 points
  • il y a 3 semaines

Vite, demandons la réaction de Sébastien Chabal !!!

Et on s’étonne que les parents n’inscrivent plus leurs mômes dans les écoles de rugby. Le rugby école de la vie n’est plus qu’un argument marketing. C’est désolant.
Il y a tellement mieux à faire sur un terrain que de sa marcher sur la tête ou de se filer des mornifles.
Je ne suis pas certain que la société soit plus violente aujourd’hui, des imbeciles il y en a toujours eu et il y en aura encore. Simplement de nos jours, ces faits sont relatés très vite et à grande échelle, ce qui renforce l’impression que la société n’est que violente. Fort heureusement ce n’est pas le cas, mais on ne parle pas des dizaines de matches qui ont eu lieu ce week-end et où tout s’est très bien passé.

  • taist
    9191 points
  • il y a 3 semaines

vu la réaction des dirigeants des deux clubs, la sanction devrait être de 5 matchs à huis clos plus une bonne amende pour les deux clubs, ça les calmera de même que les autres clubs !

Il faut supprimer la main courante.

J'étais à qqs encablures de Pusignan, à St-Priest pour voir un match de Fed2. " Jolie" gégé sur le terrain à la fin de la 1ère mi-tps (le débat : "qui a commencé ?", "faut être deux pour s'battre" etc...n'a toujours pas trouvé réponse depuis 150 ans que le rugby existe !!!). Jusque là, on reste dans le "folklore", bien que toutes les "traditions" ne sont pas forcément bonnes à entretenir...Si ce n'était que ça !!! Début de seconde, " Jolie Gégé" dans les tribunes (qui implique autrement plus de monde que celle sur le pré !). Là, il ne s'agit pas de perpétuer une tradition (bien qu'il y ai eu parfois -ce qui tient de la notable exception- qqs épisodes "épiques" par le passé) mais bel & bien de céder aux sirènes d'une nouvelle mode venue d'ailleurs...J'imagine que le débat "qui a commencé", "faut être deux pour s'battre" etc ne trouvera pas plus de réponse en tribune qu'il ne trouve sur le pré ? Il faut dire que le soleil était au rdv (pas prévu par Météo France !) et que la buvette a battu son plein pendant "l'entracte" ! Hey les mecs (et les filles ! pk le rugby est désormais inclusif...y compris dans la co---rie !), freinez un peu, ça fait "mauvais-genre" comme disaient les anciens ! Deux ans de frustration à rester à la maison le dimanche pour les passionnés (ce qui signifie qu'on a pu en faire, en dire des âneries sur et au bord du pré) de ce jeu ça vous suffit donc pas ? Le jour où un grand-père hésitera à amener son petit-fils au Rugby, ce jour-là, ce qui précisément différencie notre sport des autres n'aura plus court ! J'ai juste envie de la paraphraser mon aïeul lorsqu'il disait : " On peut déconner, parfois même on doit déconner au Rubi, mais faut quand-même pas déconner" !!!!

  • papidol
    5340 points
  • il y a 3 semaines

Il faut frapper de suite et fort. Nous vivons dans une société de plus en plus violente, donnons l'exemple et les autres suivront .

Une violence à son paroxysme dans une rencontre amateur...Je laisse les instances du rugby et judiciaire régler ces graves incidents au lieu de les commenter sans en connaitre réellement les tenants et les aboutissants...
Mais ne sont-ils pas le reflet de notre société qui devient de plus en plus violente et agressive ces derniers temps ?
Triste...

Derniers articles

News
Ecrit par vous !
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Amateur
News
Amateur
Arbitrage