RUGBY. 5 moments qui ont marqué la carrière de François Trinh-Duc
François Trinh-Duc compte 66 sélections avec le XV de France.
François Trinh-Duc a annoncé prendre sa retraite sportive à l'issue de la saison. Retour sur une carrière riche, faite de fulgurances et de nombreuses apparitions sous le maillot bleu.

''Il est temps d'arrêter''. C'est par ces mots que François Trinh-Duc a confirmé ce mercredi 15 décembre dans les colonnes de l'Équipe, qu'il prendrait bien sa retraite sportive à l'issue de la saison. Une carrière bien remplie pour celui qui aura porté à 66 reprises la tunique du XV de France, et celles de Montpellier, Toulon, le Racing et dernièrement l'UBB où il s'était offert un dernier défi. Un joueur parfois pointé du doigt pour ses errements, mais capable également de fulgurances dont il a le secret. Retour sur les grandes lignes de sa carrière, entre Grand Chelem 2010 ou exploits individuels sur les prés. 

La quête d'identité de François Trinh-Duc, de Montpellier au VietnamLa quête d'identité de François Trinh-Duc, de Montpellier au Vietnam

Première sélection en 2008

Nous sommes le 3 février 2008. Après un mondial terminé à une frustrante quatrième place, Marc Lièvremont remplace Bernard Laporte au poste de sélectionneur. Comme à chaque fois lors d'une période post-Coupe du Monde, de nombreux joueurs ont pris leur retraite internationale, et donc un nouveau groupe est à construire. Lièvremont sélectionne alors un jeune ouvreur talentueux, François Trinh-Duc, qui brille de mille feux avec son club de Montpellier. Âgé d'à peine 21 ans, Trinh-Duc débute donc avec le numéro 10 dans le dos à Murrayfield lors de la première journée du Tournoi des 6 Nations 2008. Pour une victoire 27-6 des coéquipiers de Thierry Dusautoir en terre écossaise. Un baptême du feu mémorable. 

Son essai lors de la victoire en Nouvelle-Zélande

Le 13 juin 2009, la France se déplace à Dunedin deux ans après sa victoire en quart de finale de Coupe du Monde face à ces mêmes All Blacks. La bande à Lièvremont livrera une prestation héroïque et aux termes des 80 minutes, s'imposera sur le sol néo-zélandais (22-27). Titularisé à l'ouverture, François Trinh-Duc sera à créditer d'une solide performance, récompensée par un essai. Alors que nous jouons la 17ème minute, le demi d'ouverture se saisit de la gonfle après un départ au ras de Louis Picamoles. Il arrive à hauteur de son numéro huit, se place parfaitement dans l'intervalle, casse quatre plaquages avant de plonger en Terre promise. Un moment forcément gravé à jamais dans la mémoire du jeune montpelliérain, alors âgé d'à peine 22 balais. 

Le Grand Chelem de 2010 

En 2010, le XV de France s'avance comme l'un des favoris à la victoire finale dans le Tournoi des 6 Nations. Ils battront leurs cinq adversaires dont l'Angleterre lors de la dernière journée après une rencontre accrochée (12-10). Trinh-Duc décrochera le premier titre de sa carrière professionnelle, avec l'équipe de France qui plus est. Il participera aux 5 rencontres et sera notamment élu Talent d'Or lors du succès contre l'Irlande. Une partition impeccable en bon chef d'orchestre qu'il est, saluée par le sélectionneur de l'époque, Marc Lièvremont. 

Son numéro contre Sale en 2012

En 2012, Montpellier reçoit Sale en Coupe d'Europe. Après une première mi-temps compliquée, François Trinh-Duc se reprend lors du second volet de la partie. Sous la pluie qui tombe sur Montpellier, il va illuminer la rencontre d'une action dont il a le secret. Alors qu'il hérite du cuir sur ses 40 mètres, ''FTD'' joue un petit coup de pied par-dessus inspiré pour lui-même qu'il récupère. Ensuite, il slalomera dans la défense des Sharks avant de trouver d'une passe croisée superbe Julien Thomas qui plongera entre les perches. Un chef-d'œuvre qui n'est pas forcément rare. On se souvient notamment de ce superbe renvoi au 22 mètres pour Nagusa, conclut par un essai 100 mètres plus loin ou cette passe au pied lumineuse pour Gabriel Lacroix en 2017 face au Japon

Sa ''masterclass'' face à Clermont

Top 14. Revivez la ''masterclass'' de François Trinh-Duc contre ClermontTop 14. Revivez la ''masterclass'' de François Trinh-Duc contre Clermont

Enfant du club de Montpellier, François Trinh-Duc quitte l'Hérault en 2016 pour rejoindre la Rade et Toulon. Après une pige au Racing, il se lance un dernier défi, en signant à l'Union Bordeaux-Bègles comme doublure de l'un des enfants prodiges du rugby français, Matthieu Jalibert. Et alors que beaucoup le considèrent fini, Trinh-Duc va une nouvelle fois prouver, à 35 ans, qu'il lui reste de beaux restes. Le 30 octobre dernier, les Girondins reçoivent Clermont. Absent de l'entraînement tout au long de la semaine, pour assister à la naissance de son enfant, Trinh-Duc débutera sur le banc. Il rentrera à la pause, après que Seuteni ait eu des difficultés au poste d'ouvreur. Et ses premiers pas vont changer la face du match. Il inscrira d'abord un drop, permettant à son équipe de repasser devant. Sans oublier son sans faute face aux perches, aux quatres coins du terrain. L'UBB prend alors le large. Il sera décisif sur le deuxième essai girondin, attaquant parfaitement la ligne et délivrant des espaces pour ses coéquipiers. Une conduite du jeu remarquable. Il aurait pu adresser une passe au pied victorieuse à Romain Buros sans un retour salvateur de Morgan Parra. Bref une materclass. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • pjj34
    232 points
  • il y a 2 ans

Bonne retraite Trin'Duc... tu as ete un super.joueur tout en elegance a la francaise. Bravo.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News