PRO D2. Sonnes finalement conservé, Tingaud prêt à revenir : la semaine ultra-mouvementée du SU Agen
Le SUA semble définitivement englué dans la plus grande crise sportive de son histoire...

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Alors que Régis Sonnes a été - pour l'heure - conforté, il se pourrait bien, à Agen, qu'il n'y ait pas que ce dernier qui doive regarder dans son rétroviseur...

33. Cela fait donc 33 défaites de suite pour le SU Agen après la dernière en date, 24 à 28 face au promu Bourg-en-Bresse, reçue vendredi dernier à Armandie. Une série inédite qui n'a fait qu'accroître encore un peu plus la plus grande crise sportive de l'histoire du club du 47. En coulisses, c'était d'ailleurs plutôt l'abattement et la tristesse qui primaient sur l'agacement au sortir de ce 4ème match de la saison. Les menaces, elles, ont déjà été prononcées. Pourtant, à la stupéfaction générale, le président Jean-François Fonteneau a bel et bien confirmé Régis Sonnes et son staff, ce lundi, via ce message sur son compte twitter :
Mais pour combien de temps ? On se souvient en effet que ce même président avait annoncé la semaine passée que le maintien de l'ancien entraîneur des avants toulousains passerait par deux victoires consécutives pour terminer le premier bloc de ProD2. Pour Bourg, c'est donc raté. Reste qu'au lendemain de cette ultime défaite, l'ancien candidat à la présidence de la Ligue se ravisait et laisser entrevoir une "dernière chance à Mont-de-Marsan", pour nos confrères de Rugbyrama. Sauf que pour cela, il faudra aller s'imposer sur la pelouse de Guy Boniface, face à des Montois ni plus ni moins premiers invaincus du championnat. Mission impossible ? "Le match de vendredi soir peut tout changer. Jouons notre dernière chance à Mont-de-Marsan. Démontrons une vraie identité collective. On fera le point après", poursuivait Fonteneau. À coeur vaillant, rien d'impossible...

Tingaud de retour aux manettes ?

Dans les dires, on tente donc de se rassurer comme on le peut, bien conscient qu'une victoire en terre landaise tiendrait, pour l'heure, du miracle. Dans les faits, il n'y a pas que le staff qui serait aujourd'hui sur la sellette. Désormais membre du comité directeur du club de l’US Marmande, pensionnaire de Fédérale 1, l'ancien président historique du SUA s'est confié dans les colonnes du Petit Bleu d’Agen. 

Je suis le président qui a dirigé le SUA le plus longtemps depuis sa création. Donc je peux me permettre de dire, même si je ne suis pas Agenais, que c’est mon club, qu’il me tient à cœur. Il y a quatre ans, j’ai adoubé quelqu’un pour qu’il prenne la direction du club à ma place parce que je voulais faire autre chose. Et je pensais que c’était la bonne personne. Aujourd’hui, je vois qu’après quatre ans, tout ce qui a été construit depuis est quasiment à l’état de ruines. »

Avec une idée derrière la tête ? « Aujourd’hui, est-ce que j’ai envie de contribuer à retrouver ce niveau ? Oui. Sous certaines conditions ? Oui. (…) S’il faut que je m’y remette, avec des moyens financiers et humains, je le ferai ». Tingaud serait donc prêt à remettre les gants pour qui il a déjà tant donné. « Je peux être un contributeur intéressant pour le club (financièrement). » Or, plus haut encore dans la hiérarchie et toujours pour le Petit Bleu d’Agen, le maire de la ville, Jean Dionis, a de son côté émis le souhait de discuter avec l'ancien président : « Alain Tingaud ? C’est quelqu’un avec qui je parlerai. C’est quelqu’un qui a servi le club (…) Il connaît les réalités (...) « La seule chose qui compte, c’est que l’on agisse efficacement. Il faut arrêter avec des discours vides qui ne servent à rien et qui ne mènent pas sur le chemin d’une reconstruction à moyen terme ».

PRO D2 - Régis Sonnes (AGEN) déjà poussé vers la sortie ?PRO D2 - Régis Sonnes (AGEN) déjà poussé vers la sortie ?

Voilà qui a le mérite d'être clair. Et quand on sait que l’entente entre Fonteneau et Tingaud est aujourd’hui impossible, il serait lucide de comprendre que du côté d'Agen, il n'y a pas que Régis Sonnes et sa garde rapprochée qui pourraient avoir chaud aux fesses dans les jours/semaines à venir...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Oui, Heyneke Meyer n'était pas libre...

À quand la prise de pouvoir des Galactiques : Sella, Berbizier, Benazzi, Benetton, Graton, Erbani…

  • jojo7
    4561 points
  • il y a 4 semaines

Tout ce beau monde manque de crédibilité et plus particulièrement le président . Je souhaite un redressement spectaculaire à Agen mais à mont de marsan , qui semble planer sur un nuage en ce début de saison , la tache s'annonce compliquée . Quant à l'ex président ......son intervention ne semble pas trop appropriée .

Albert réveilles-toi, il sont devenus fous...

Tout ca c est des sonneries...
Qd un psdt dit qu il accorde sa confiance à son entraîneur celui ci doit entendre la sonnette d alarme.

@Passovale

mais non, tu vois le mal partout...
il a toute la confiance du president jusqu'a ce weekend

J'avoue ne pas suivre le dossier agenais , le discours et la méthode de Sonnes ne passe plus auprès des joueurs..?? Ou c'est la faute à "pas de chance"..??

@pascalbulroland

Je ne sais pas , mais il faut bien reconnaitre que ce club perd un nombre de bons joueurs impressionnant depuis une dizaine d'année.

  • loufenec
    15538 points
  • il y a 4 semaines
@Jacques-Tati-en-EDF

Ca n'explique pas tout mais effectivement, comme beaucoup de petits-gros clubs, dès que de bons joueurs émergent, ils sont tout de suite récupérés par d'autres clubs plus ambitieux, huppés, cotés, ... et c'est un cercle vicieux, moins tu as de très bons joueurs, moins les jeunes se projettent dans le club.

De l'autre coté, tout au bout du classement, un club comme Toulouse, en plus du budget et des très bons joueurs qui sortent régulièrement du centre de formation, n'a aucun mal a attirer les joueurs qui lui plaise grâce a son palmarès, ses objectifs, les joueurs présents, ...

@loufenec

C'est ça ... Et comme ce sont des jiffs, ils attirent les gros clubs.

  • Revahn
    20320 points
  • il y a 4 semaines
@pascalbulroland

La saison dernière, on aurait pu attribuer les résultats de Sonnes aux joueurs, à Laussucq ou à la difficulté du top 14. Maintenant que ces 3 points sont partis, il ne reste plus que l'entraîneur et le président...

Une chose est sûre, c'est que vu le naufrage engagé, tous les destins sont liés.


D'où la "confiance" accordée.

  • loufenec
    15538 points
  • il y a 3 semaines
@Revahn

Et puis franchement, il va falloir le trouver l'entraineur un peu masochiste qui va accepter de relever le défi dans les conditions actuelles...

@pascalbulroland

En fait c'est le discours de tout le monde qui semble ne pas passer, vu le nombre d'entraîneurs qui y sont passés sans la moindre réaction (même le président s'y est collé à un moment). Je pense qu'il y a un mal plus profond qu'un mauvais choix d'entraîneur ou que quelques joueurs qui ne font pas les efforts, souhaitons aux Agenais de trouver rapidement où le mal se situe sinon peu importe les changements de staff et de joueurs cela va continuer de gangréner.

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
News
Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
Vidéos
News