PRO D2 - Régis Sonnes (AGEN) déjà poussé vers la sortie ?
En cas de prochains résultats négatifs, Régis Sonnes pourrait bien connaître ses dernières heures à la tête du SUA.
Après le nouveau début de saison catastrophique comptablement pour le SUA, le président Jeff Fonteneau aurait fixé un ultimatum à Regis Sonnes, son entraîneur.

Connaissez-vous le point commun et la différence qui existent aujourd'hui entre Bayonne et Agen ? La similitude, elle, réside dans leur statut cette saison, puisque les deux formations descendent de Top 14 et aspirent donc à de réelles ambitions dans son antichambre. La différence, c'est que l'Aviron a remporté ses 3 premiers matchs de l'édition 2021/2022 de la ProD2 et s'affirme comme le cador qui était annoncé, tandis que le SUA a lui perdu ses 3 rencontres, et semble poursuivre son interminable série de défaites entamée l'an dernier. A tel point que le site satirique de la Fédération Française de la Lose s'est une nouvelle fois attaqué au club lot-et-garonnais dernièrement, félicitant les Agenais pour leur 30ème défaite consécutive en championnat, un record dans l'ère moderne.

Avec moins de dérision, le président Jean-François Fonteneau a lui aussi mis un coup de pied dans la fourmillière, en assurant il y a peu sur les antennes de 47FM que les "partenaires qui nous ont fait confiance et les supporters méritent autre chose que cette bouillie de rugby". Secret de polichinelle, l'homme de 58 ans aurait, selon les informations de Sud-Ouest et comme repris par nos confrères du Midi Olympique, fixé un ultimatum à son homme fort Régis Sonnes, débarqué du Stade Toulousain l'an passé sans avoir encore réussi à gagner un match officiel. Fonteneau souhaitait que le SUA remporte au moins 2 à 3 matchs sur son premier bloc de 5 rencontres, et il en a déjà perdu 3 (Bayonne, Béziers à domicile et Grenoble). Et s'il a volontairement reconnu sur ses propres réseaux sociaux qu'il y avait eu du mieux dans le contenu lors de la défaite face au FCG jeudi dernier (17 à 13), l'ancien candidat à la présidence de la Ligue ne laissera pas passer un nouveau résultat négatif.

De fait, Régis Sonnes n'aura plus le droit à l'erreur et devra, avant le prochain objectif, faire que Agen remporte ses deux prochaines rencontres, face au promu Bourg-en-Bresse puis à Mont-de-Marsan, actuel leader de la ProD2. Autrement dit rien d'évident, surtout quand on connaît le manque de confiance actuel des Bleu et Blanc...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • jojo7
    12330 points
  • il y a 2 ans

Oui , je ne suis pas certain que le président ait tout compris ! S'est il posé la question de savoir si le groupe est suffisamment étoffé pour la PRO D2 . Virer l'entraineur s'apparent à un emplâtre sur une jambe de bois !

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News