Pro D2. Manu Mérin: « Il est impossible d’avoir deux structures professionnelles »
Pro D2. Manu Mérin: « Il est impossible d’avoir deux structures professionnelles.»

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Après un vote négatif de l’association omnisport du Biarritz Olympique mardi dernier, Serge Blanco et Emmanuel Mérin se sont confiés sur leurs convictions.
Après un vote négatif de l’association omnisport du Biarritz Olympique mardi dernier (2 500 licenciés, 192 présents, 105 contres, 53 procurations), Serge Blanco et Emmanuel Mérin se sont confiés sur leurs convictions suite à la saga du Pays-Basque dans le Midi Olympique de vendredi. Après le vote des membres de l’association biarrote jugé irrecevable, un autre scrutin sera organisé, trois jours après celui des bayonnais. Les deux héros de la série vont-ils réussir ?

Deux clubs en difficultés financières

Dans quelle division repartir ? Fédérale, Pro D2 ? Dans tous les cas, la DNACG aura son mot à dire. Serge Blanco affirme disposer de 9 à 10 millions d’euros et d'un partenaire principal pour le BO la saison prochaine. Ce qui ne serait pas le cas du voisin. Mérin doit pour sa part trouver un million d’euros d’ici quelques jours, avant de se retirer de la présidence pour être remplacé par Françis Salagoïty selon les dernières rumeurs. Le dirigeant bayonnais restera tout de même actionnaire du club « c’est mon club et je l’ai toujours défendu, même si certaines personnes n’ont pas compris le processus de rapprochement ». La ville, dont le maire Jean-René Etchegaray s’est ouvertement prononcé contre la fusion, devrait apporter 50% de cette somme.
Pro D2. Manu Mérin: « Il est impossible d’avoir deux structures professionnelles » VIDEO. Pro D2. Bayonne mobilisé contre l'union basque, son maire pose ses conditions Blanco explique dans les colonnes du Midi-Olympique que ce projet n’a jamais été là pour sauver le BO. « Pour que le rugby basque existe, il nous semble raisonnable de se rapprocher. » Les deux hommes sont du même avis « Sur ce tout petit territoire, il est impossible d’avoir deux structures professionnelles. » conclu Mérin. Les pertes de l'Aviron Bayonnais depuis 2011 s'élèvent à 7,1 millions d'euros. Celles du Biarritz Olympique à 7,6 millions d'euros.

Et la fusion alors, on s’y met ?

Blanco n’est pas serein alors que le projet n'est pas mort mais à l'arrêt. Selon ses dires, l’association de l’Aviron Bayonnais va voter contre le projet : « rien ne me semble présager le contraire, surtout pas l’irrespect total qui prédomine actuellement, la manière avec laquelle les dirigeants et anciens joueurs sont chahutés. » Pourtant, c’était le bon moment de rapprocher les deux clubs: « l’ensemble du monde économique, les actionnaires des deux clubs aussi, n’y étaient pas opposés. » Un sentiment d’amertume pour Serge Blanco, dont la démission est actée, qui restera toujours actionnaire du BOPB, son club de toujours. « C’est acté de longue date et là c’est le moment. On a parlé de Nicolas Brusque pour la suite mais il appartient au comité directeur de se prononcer », rapporte Sud-Ouest. La suite, au prochain épisode après le scrutin des membres des deux associations, fin juin.Pro D2. Manu Mérin: « Il est impossible d’avoir deux structures professionnelles » Pro D2. Quel avenir pour les clubs basques après l'échec de l'union ?

Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Victor Daguin (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • PIPIOW
    42065 points
  • il y a 5 ans

ETUNE FUSION A3 AVEC PAU
C BIEN LE MEME DEPARTEMENT IL ME SEMBLE
C UN TRUC QUI ME FAIT PENSER A UNE HISTOIRE OU 2 MECS SE FOUTAIENT SUR LA GUEULE POUR UN ANE ET Y A UN TROISIEME QUI EST ARRIVE ET LEUR A PRIS L ANE

PS CHERCHER QUI C EST L ANE (au pluriel peut etre)

Toujours aucune remise en question, un budget c'est élevé ou bas pour une raison et ce n'est pas forcément le plus gros budget qui l'emporte au rugby.

Faudrait surtout se mettre en tête en début de saison d'avoir un budget tenable, quitte à finir 10 ème plutôt que de viser la montée avec de l'argent que le club n'a pas ( c'est sans doute trop logique pour eux)

@letitoudu01, à l'époque dont tu parle la conjoncture économique du rugby était totalement différente ! Un budget de 13 000 000 en top 14 était l'un des plus haut, aujourd'hui c'est le plus bas! Si l'économie en etait resté là les 2 clubs aurait pu indéfiniment cohabiter

  • indy
    23083 points
  • il y a 5 ans

Au vu du nouveau règlement (cf site FFR avis hebdomadaire 1001) la fusion c'est la mort des la structures amateurs de ces deux clubs : sans aucune équipe de niveau correct a partir des cadets ils vont survivre au mieux grâce aux picaillons municipaux pour l'Ecole de Rugby.
Tant pis pour les mauvais gestionnaires et les supporters logiquement attachés à l'élite, le rugby basque a largement les moyens de se remettre de ce mauvais passage pour que vive le rugby dans ces deux clubs.

  • Tryphon
    33621 points
  • il y a 5 ans

Avec toutes ces tergiversations il va être difficile de préparer la futur saison qui risque d'être catastrophique. le début de championnat c'est presque demain.

Monsieur Blanco pourquoi ne pas avoir fait de fusion il y a une dizaine d'années comme le disait si bien Harinordoqui, alors que l'AB se trainait toujours en fin de classement.... Ha oui mais là tout allait très bien pour votre BO et vous n'en aviez rien a cirer des Bayonnais, alors maintenant c'est un peu tard pour venir pleurer !!!!!

brive....lol mauvaise manip..

en tout cas, les joueurs s en vont...ugalde vient de signer a

  • Mr Bricolage
  • il y a 5 ans

Pays Baaasques, ton univers impitoyaaableuh !!!

Exclu, l'année prochaine pour la saison 2, le Stade Français et le Racing envisage la fusion pour ne faire qu'une équipe en île de France ! (oui je sais il y a aussi Massy, mais bon voila quoi 😊)

Je pleure

Bon outre le fait qu'on passe vraiment pour des jambons, on va droit dans le mur. On peut critiquer Blanco et Mérin sur pas mal (énormément) de choses, notament la com de merde, mais ils ont raison sur un point, on ne pourra pas survivre chacun dans son coin au plus haut niveau. C'est même pas à débattre, c'est un fait! Plus de 7 million de perte en 4ans c'est quand même hallucinant.

Maintenant à nous de voir, soit on préfère "garder nos couleurs" en FED1(il n'y a absolument aucune honte à cela, Aupa Anglet). Soit on veut jouer le haut niveau, TOP14 et coupe d'europe et on fusionne.
Le BO survit chaque année grâce aux cheques de la mairie, à Bayonne la mairie n'est pas aussi généreuse. Mais jusqu'à quand?



Sinon il y a une autre solution, baisser sa masse salariale, repartir avec un budget de 5-6 millions d'euros comme la plupart des autres clubs de pro D2.
Et profiter des apports supplémentaires (les 3 ou 4 millions restant) pour rembourser les dettes.
C'est comme ça qu'on fait les clubs de Pau, Agen, mont de marsan ou Perpignan pour repartir.

Qui de Paméla ou de Sue-Hélène va .... Oh, pardon, je me suis trompé de série !!!

Derniers articles

News
Vidéos
News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
Vidéos
News
News