Ecrit par vous !
Pilier titulaire avec les Bleus face à l'Italie, Rodrigue Neti sort-il de nulle part ?
Rodrigue Neti s'installe en première ligne du Stade Toulousain.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le pilier du Stade Toulousain Rodrigue Neti honorera sa première sélection face à l’Italie dans le cadre de la Coupe d'automne des nations.

Rodrigue Neti n’est sûrement pas le pilier le plus connu de notre championnat. Loin des lumières des projecteurs, le pensionnaire du Stade Toulousain connaîtra pourtant sa première sélection en équipe de France samedi soir face à l’Italie, à gauche de la mêlée tricolore. Dans l’ombre d’un Cyril Baille titulaire indiscutable du poste en club et sélection, le natif de Nouméa s’est fait une place au soleil profitant de la règle des trois matchs maximum pour glaner une convocation au sein de la délégation tricolore. Le joueur de 25 ans, remplaçant en début de saison à Toulouse, a su profiter des doublons pour s’installer à gauche du pack haut-garonnais.La composition du XV de France face à l'Italie avec une charnière Serin/JalibertLa composition du XV de France face à l'Italie avec une charnière Serin/JalibertAprès un début d’exercice dans la peau d’un remplaçant, il effectue son retour sur les terrains à Brive, après avoir purgé une suspension suite à un carton rouge reçu face à Toulon, numéro un floqué dans le dos en l’absence de Baille, lors de la victoire bonifiée des siens à Amédée-Domenech. Une bonne performance qui le verra enchainer les quatre matchs suivants titulaires et forcera Ugo Mola à en faire l’un des éléments indispensables de son huit de devant. De quoi éveiller la curiosité du staff tricolore qui n’a pas hésité à le sélectionner à l’aube de la rencontre face à la Squadra Azzura. Samedi, Neti honorera donc sa première sélection au côté d’une première ligne qu’il connaitra sur le bout des doigts, formée de Peato Mauvaka et Dorian Aldegheri ses partenaires de club dans la ville rose.

De Nouméa à Ernest Wallon

Né à Nouméa en Nouvelle-Calédonie, Rodrigue Neti démarre le rugby à l’URC Dumbéa, club néo-calédonien. Le joueur d’origine wallisienne quittera son île natale pour rejoindre le Stade Toulousain en 2012. Avec un franc succès. Alors qu’il effectue ses débuts sous le maillot rouge et noir deux ans plus tard à seulement dix-neuf ans, il est appelé l’année suivante par le sélectionneur des moins de vingt ans de l’époque Fabien Pelous pour disputer le Tournoi des Six Nations 2015. Une expérience internationale qui lui permet d’apparaitre de plus en plus sur les feuilles de match en Top 14, profitant notamment des convocations de Cyril Baille avec les Bleus.

À l’issue de la saison 2018-2019, il connaît l’un de ses plus beaux moments de carrière. Champion de France avec le Stade Toulousain, ce beau bébé (1m85, 124kg) participera alors à onze rencontres au total, puis deux de plus la saison suivante, avant l’arrêt prématuré des compétitions. Une progression linéaire pour le joueur qui, à 25 ans arpentera la pelouse du Stade de France samedi dans la peau d’un titulaire. Une sélection qui en appellera probablement d’autres, et ce sans doute dès la semaine suivante, pour pourquoi pas, disputer en cas de victoire samedi soir contre la Nazionale, une finale dans cette Autumn Nations Cup.

Louis Bareyt
Louis Bareyt
Cet article est rédigé par Louis Bareyt, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • jojo7
    3194 points
  • il y a 5 mois

Cette composition est très surprenante , en effet ! Bonne ou mauvaise idée , la réponse bientôt ! Cela dit , si la surprise est agréable le staff aura du grain à moudre . C'est peut être là que les "complications " gêneront aux entournures ! Amusant !

« Éveiller la curiosité du staff tricolore » ???
Je ne crois pas non... c’est un pur produit W. Servat,il le prépare depuis toujours.

  • Erèbe
    2530 points
  • il y a 5 mois

je suis partagé sur les sélections que l'on va donner a des joueurs comme Neti, Baubigny ou Barraque (encore plus pour Moefana)
Il n'est pas question de dire qu'ils ne les méritent pas, ce sont des joueurs a gros potentiels, efficaces en club et cette compétition ponctuelle -en accord avec la convention actuelle- est justement faite pour évaluer notre réserve, ceux qui apparaissent comme les numéro 3/4/5 aux postes (derrière le groupe établis et stable depuis le dernier 6 nation)

Mais c'est regrettable que Galthié doive jeter un voile pudique sur les propos qu'il a tenu en prenant le flambeau :
"une sélection se mérite, elle ne doit pas être galvaudée juste dans l'esprit de faire tourner".

d'une part pour une question de politique et de convention -certes compréhensible- mais qu'on est encore le seul pays du monde a devoir mettre en place (calendrier surchargé blabla), tout ça relève vraiment de l'amateurisme le plus primaire.

d'autre part pour une compétition ponctuelle qui a priori ne devrait pas être reconduite et qui n'est organisée que pour combler une manne financière de la crise sanitaire.

beaucoup de ces jeunes joueurs vont donc obtenir une, deux et peut-être une troisième sélection en cas de blessure plus tard et c'est tout.
je trouve ça regrettable.
le mieux n'était-il pas de consolider l'expérience internationale de certains joueurs déjà capé et encore jeune -ou relativement. Je pense a des Retière, Barassi, Priso, Tolofua (Christopher), Setiano, Lambey, Jedrasiak, Iturria.

le Staff a pris ce parti pour Dulin Danty et Atonio, pourquoi pas pour les autres ?
Attention, je précise bien dans CE contexte de compétition éphémère.

@Erèbe

Je suis complètement d'accord. Faut noter ici que Neti profite aussi de la blessure de Castets qui est généralement le #1 bis.

Après concernant les joueurs que tu as cité :
Retière j'avoue ne pas trop comprendre il est peut être blessé ? En tout cas j'ai regardé quelques vidéos de Villière et c'est un profil d'ailier que j'aime beaucoup. J'ai hâte de voir ce qu'il va donner sur le terrain contre l'Italie.
Priso et Setiano je me demande si c'est pas une question de niveau, notamment en mélée.
Lambey je doute qu'on le revoit beaucoup, le staff semble penser qu'il manque de puissance pour le niveau international. Surtout quand tu vois les golgoths sudafricains et anglais.
Jedrasiak n'a jamais convaincu sur ses sélections alors qu'il était annoncé comme un crack en 2016.
Iturria ça doit jouer entre ses blessures et sa mentalité "auvergnate" qui a valu à Parra d'être jeté aussi. En 3e ligne je ne le mettrai devant ni les 2 titus, ni Cretin et Macalou (pour les 3e lignes ailes). Et il n'a pas l'air d'apprécier particulièrement jouer en 2e ligne.. Je peux me tromper bien entendu !

  • jlr974
    12941 points
  • il y a 5 mois
@Erèbe

Ituria est indisponible car blessé .

  • mic4619
    2758 points
  • il y a 5 mois

Il y longtemps que je dis que la FFR devait allez voir ce qui se passe dans les Iles du Pacifique.... en particulier les joueurs issus de Wallis et Futuna
Il aurait presque la possibilité de faire un 8 rien que de joueurs issus de cet archipel et sur le papier cela ferait mal et maintenant commence à arriver des 3/4.....
Meme qualité que leurs cousins Samoans, Tongiens et Maoris....

Jeu du personnage mystère
C'est fini, on ferme avec 2 nouvelles bonnes réponse de @Noisette et d'@allélégros après @Dormeur 15, @ChausetteAClous et @jlr974. Bravo, bravissimo !
J'ai été heureux de remettre dans la lumière du ministère LAURENT CABANNES qui pour moi reste un des plus grands flankers sinon le plus grand de l'histoire de l'EdF, et je ne suis pas le seul à le penser.
Les indices :
Il a quitté son club formateur pour un berger : il a quitté son club formateur (Pau) pour suivre Paparemborde, dit Patou au Racing (le patou est un chien de berger des Pyrénées).
Mauvais rapports avec un commentateur au nom de philosophe : il a quitté son poste de consultant à Canal après une altercation avec Éric Bayle (Pierre Bayle étant un des grands philosophes du 18e°
il a phonétiquement apprécié un mélange d'épices : il a disputé la Currie Cup (avec la Western Province, perdu en finale face au Natal d'O. Roumat et T. Lacroix).
Merci de votre participation et à bientôt, bonne soirée à tous.

@lelinzhou

Je suis d’accord avec toi sur le fait que Laurent Cabannes fut et reste l’un des plus grands troisième ligne. Son sens du soutien, ses qualités athlétiques et sa grande connaissance de ce jeu en ont fait un joueur hors norme.

  • Yonolan
    114376 points
  • il y a 5 mois
@lelinzhou

merci
Tu avais donné comme indice il me semble que c'était une première en EDF
Peux-tu expliquer ?

@Yonolan

Tu as raison, j'avais oublié :
c'est le premier joueur a avoir été sélectionné en EdF alors qu'il jouait à l'étranger 'Western Province).

  • Yonolan
    114376 points
  • il y a 5 mois
@lelinzhou

merci j'étais bien sur ceux qui avaient joué la Currie Cup mais pas pensé à lui

  • breiz93
    65093 points
  • il y a 5 mois
@lelinzhou

Petite rectification, le patou n'est pas un chien de berger, il se contente de glander avec les moutons et accessoirement les défendre contre les loups et les randonneurs. Ils sont élevés au milieu des moutons et s'identifient à eux.
😉 😁

@breiz93

OK pinaillons.
Ben si, c'est un chien de berger, pas un chien de plombier ou de kinésithérapeute.
Ce n'est pas un conducteur de troupeau mais il est encore défini comme "chien de berger".
"Le terme de "pastou" (prononcer: patou), dérivé du mot "pastre" = berger en vieux français, désigne donc un chien de berger comme on l'entendait dans les temps anciens."
https://www.ariege.com/decouvrir-ariege/agro-pastoralisme/patou-montagne-des-pyrenees
L e patou (ou pastou) est un chien de berger de taille respectable: son nom officiel est "le grand chien de montagne des Pyrénées" ou en raccourci, le Pyrénéen .
http://www.lebearn.net/patou.html

  • breiz93
    65093 points
  • il y a 5 mois
@lelinzhou

Je maintiens le patou est une grosse feignasse qui glande alors que ce sont les labris ou les border colley qui font le taf. Mais il ne faut pas que ça t'empêche de dormir. 😉😂

@breiz93

On va le refaire doucement, pas trop vite et en articulant bien.
Quel est le corps de métier qui utilise professionnellement un patou ,
- Le plombier ?
- Le kinésithérapeute ?
- Le ramoneur ?
- Les scaphandriers ?
- Les égoutiers ?
- Les bergers ?
Après enquête il s'avère que les patous ne sont ni des chiens de plombier, de kinésithérapeute, de ramoneurs ou d'égoutier,, encore moins de scaphandrier, mais des chiens de berger.
Ça me rappelle un vieux truc : lors de mes trois jours de sélection pour le service militaire, il y avait parmi d'autres QCM celui-ci pas piqué des vers : Qui garde le troupeau
- Le chien
- Le loup
- La grenouille
Angoissant...

  • breiz93
    65093 points
  • il y a 5 mois
@lelinzhou

Tu mériterais d'être breton 😂
Bon je t'ai envoyé en butée pour un patou, c'est savoureux.
A la prochaine 😉

  • AKA
    52363 points
  • il y a 5 mois
@breiz93

La "grosse feignasse" défend le troupeau contre les loups, ours, chiens errants etc. contre lesquels les autres races ne feraient pas le poids!

@AKA

Je suis sûr que les chiens jaunes à crinière ou les chiens oranges à rayures noires feraient très bien le poids contre les loups, ours ou chiens errants. Voir contre des moutons, chèvres et vaches.

  • AKA
    52363 points
  • il y a 5 mois
@Team Viscères

Tu tournes à quoi en ce moment? Attention au Jaja surtout le soir😆 😜

Grosse colonie de joueurs issus des collectivités pacifiques ces dernières années. Intéressant cette éclosion simultanée. Je seras curieux de connaître la politique de développement du rugby là-bas ces 20 dernières années et le lien avec les centres de formation métropolitains pour qu'il y ait autant de joueurs talentueux qui en sortent.

Bien que je ne doute pas que ce soit un très bon joueur, il est quand même étonnant que le 3ème pilier gauche du ST se retrouve titulaire en edf accompagné du 2ème talonneur et pilier droit...

@Gonze à l`eau t`es fada !

Tu sais, selon @Team Viscères, ils sélectionnent Dupont alors qu'il n'est que 4eme ou 5eme dans sa hiérarchie des demis de mélée français...

@Gonze à l`eau t`es fada !

ce qu'il faut pas faire pour piller le stade 😉

#complotstadetoulousain

@Gonze à l`eau t`es fada !

Au moment de sa première sélection R.Ntamack était le second voire troisième ouvreur dans la hiérarchie du Stade Toulousain...

@MARCFANXV

Il jouait au centre !
😊

@Jonathan Sextoy

C'est ce que je dis...Holmes titu en 10 et Ramos le plus souvent choisi qd Zac absent. N'tamak était choix n°3 à l'ouverture au Stade Toulousain quand il fut choisi la 1ére fois pour occuper la fonction en EDF.

Derniers articles

Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
News
Sponsorisé News