Pas de recrutement, doublons à foison : le Stade Toulousain est-il en danger ?
Pas de recrutement, doublons à foison : le Stade Toulousain est-il en danger ?
Directement concerné par le nouveau calendrier international, le Stade Toulousain a peu recruté. Pourrait-il s'en mordre les doigts ?

Finalement, on ne saura jamais. Champion de France 2019, le Stade Toulousain aurait-il pu défendre son titre en 2020 ? Avant l’arrêt du championnat, les Rouge et Noir occupaient la 7e place du classement. Pas qualificative, donc… Avec une campagne européenne toujours en cours, des internationaux fatigués par le Tournoi des 6 Nations et une concurrence toujours plus vive, impossible de prétendre que les coéquipiers d’Antoine Dupont (seulement 52 minutes de jeu en TOP 14 cette saison!) auraient pu s’inviter en phases finales…

La réponse ne sera jamais connue. Reste une question : le Stade Toulousain pourra-t-il faire mieux en 2020/2021 ? Le doute est permis, avec une saison post-Coupe du monde qui n’en porte pas le nom.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Cet article est financé par les adhérents, sans qui il n'aurait pas pu être publié. Vos adhésions nous ont permis de mobiliser plusieurs personnes pour cette publication. Vous pouvez y accéder et débloquer toutes les fonctionnalités des adhérents en nous soutenant !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • etutabe
    3550 points
  • il y a 1 mois

De toutes façons, il ne sert à rien de pleurer. C'est là qu'on verra si l'esprit d'équipe est toujours présent. C'est le collectif la force du ST et pas seulement d'avoir quelques vedettes (même si un facteur X peut faire quelquefois gagner un match)

  • Yonolan
    76341 points
  • il y a 1 mois

Je sais que le temps passe vite et que les Français ont la mémoire courte
Mais rappelez-vous quand on a pris la première vague du Covid-19
Tout le monde nous expliquait dans cette belle famille du rugby qu’on allait devoir réfléchir à un nouveau monde dans le rugby ; que les schémas de fonctionnement devraient changer et être repensés.. enfin il allait en sortir un modèle plus vertueux et plus humble
La première vague terminée et la deuxième peut-être en approche que constate -t’on ?
Pas de nouveau monde, mais un ancien monde qui revient en force avec tous ses défauts exacerbés
On va battre le record de doublons ; de l’absentéisme des internationaux dans leur club ( pour Dupont ça va être dur…) ; un risque de blessures encore plus accru pour les joueurs ;un championnat encore plus faussé que d’habitude
Alors est-ce que la vraie question et de savoir si Toulouse va s’en sortir ou si on continue à marcher sur la tête ? et on va continuer comme des bourrins à s’enflammer pour un championnat qui ne respecte même pas les valeurs de son sport ?
Si Gandhi était là et abonné à C+ il pourrait dire
Il y a assez dans le rugby hexagonal pour satisfaire tout le monde mais pas assez pour assouvir la cupidité de certains
Et oui j’espère que Toulouse va s'en sortir ; non pas pour que certains nous expliquent que les doublons c'est bien ça fait naître des talents et qu'au final on peut continuer ; non juste pour une certaine idée de ce sport et de ce qu'il véhicule

@Yonolan

"...Tout le monde nous expliquait dans cette belle famille du rugby qu’on allait devoir réfléchir à un nouveau monde dans le rugby..."

quand tu vois la réaction du président du syndicat des joueurs Provale :
«Si nous voulons assurer la survie de notre écosystème, tous autant que nous sommes, avons besoin de prendre ce genre de mesures exceptionnelles. Moi le premier, je ne pense pas qu’il y a un an, j’aurais cautionné ou j’aurais eu le même discours.
J’évoquais cette problématique de calendrier avec le capitaine de l’équipe de France (Charles Ollivon) et je disais qu’il faut partir du principe que la saison qui vient est une saison exceptionnelle. Cela veut dire qu’il y va de notre responsabilité, que ce soit les institutions ou dans le dialogue social, d’être capable de prendre de la hauteur et de prendre des mesures exceptionnelles. Certains me disent que le rythme des cadences va éprouver la santé des joueurs, je dis oui mais ce n’est pas le moment d’être frileux. Il faut être courageux et prendre de la hauteur.»

Ce sera donc pour plus tard, faut quand même pas se tirer une balle dans le pied (en 2020, tout comme en 2010 ou comme ce sera dans 10 ans...)
Quand une communauté/ un collectif n'est pas bien représenté, ou quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup...

  • Lenahic
    1315 points
  • il y a 1 mois

Les espoirs du stade vont avoir leur carte à jouer ! J'ai hâte de voir ça !

Derniers articles

News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News