''Manque de respect'', Galthié et Ibanez se paient les Gallois après les accusations de tricherie
Le duo ne se laissera pas faire.
Fabien Galthié s'est exprimé sur les déclarations de Wyn Jones qui accuse le XV de France de tricher en mêlée. Trash Talk encore et encore !

Le Trash Talk. Cette stratégie venue du basket et de la NBA ne cesse de s'immiscer doucement dans le rugby mondial. Le patron est Eddie Jones. Toujours avec le sourire, il arrive à faire glisser des mots cinglants dans un papier cadeau d'anniversaire. Cette semaine, le pilier gallois Wyn Jones s'est exprimé sur ce qu'il connaît le mieux : la mêlée. Selon lui, les Français "ont un gros pack mais peu discipliné, surtout en mêlée. Ils vont pousser avant l'introduction, nous perturber sur les mêlées. Il faudra se concentrer sur nous-mêmes." Il accuse donc la première ligne française de tricherie, elle qui a du mal depuis le début du Tournoi des 6 Nations dès que les titulaires sortent. 

Le XV de France tricheur en mêlée ? Le Gallois Wyn Jones accuse !Le XV de France tricheur en mêlée ? Le Gallois Wyn Jones accuse !

En conférence de presse, après avoir annoncé l'absence de Jefferson Poirot dans le groupe, il a tenu à répondre à ces accusations : "Tout d'abord, je trouve que c'est un manque de respect vis-à-vis de notre mêlée. C'est un manque de respect vis-à-vis de notre équipe. C'est un manque de respect vis-à-vis du rugby français. C'est un manque de respect vis-à-vis de notre nation. Parce que c'est le tournoi des 6 Nations et ça n'a pas lieu d'être. Il y a un état d'esprit dans ce Tournoi dans lequel ce type de remarque n'ont pas lieu d'être."

Outre le manque de respect, le sélectionneur a tenu à rétablir la vérité sur le fondement même de cette accusation : "Leur mêlée, sur les deux derniers matchs, est tombée 13 fois au sol et a été sanctionnée 6 fois. Nous avons été sanctionnés 4 fois, à juste titre." 

"Je pense que c'est une attaque grossière et puérile, d'un autre âge. Nos références sont depuis le début du Tournoi les arbitres avec qui nous travaillons bien. Un entraîneur ou un joueur adverse ne sont pas nos référents, et les voir pleurer de la sorte nous fait sourire, encore une fois", a enchaîné Raphaël Ibanez. 

Le cas Dan Biggar

Mais Raphaël Ibanez ne s'arrête pas là. Il relance le débat autour de Dan Biggar et de ses commotions à répétitions : "Surtout que "tricheur" est un mot fort et nous pourrions nous aussi nous interogger sur le sort qui est réservé à leur demi d'ouverture qui multiplie les KO depuis la Coupe du monde et qui passe protocoles après protocoles gérés par la Fédération galloise. Je souhaite simplement que ces protocoles soient le plus efficaces possible, le mieux organisés dans un souci de santé de leurs joueurs." 

Plus généralement, Fabien Galthié envoie un message fort aux autres nations du rugby : 

Nous souhaitons nous faire respecter, nous faisons tout pour être respecté. Une fois de plus, on ne peut pas nous empêcher d'être ambitieux et nous respectons, bien évidemment, le cadre dans lequel nous allons jouer. Le stade dans lequel nous allons jouer. La passion que peuvent avoir les Gallois pour leur équipe. Nous avons énormément de respect et nous sommes très heureux de nous rendre à Cardiff pour montrer qui nous sommes.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Cest parfait nous sommes piqués dans un secteur que nous nous devions d'améliorer, ses d'éclats mettent nos joueurs au pied du mur, je pense que nous allons répondre présent. Go go go les bleus🇨🇵

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos