Les 6 dates clés de la carrière de Pascal Gaüzère
Les 6 dates clés de la carrière de Pascal Gaüzère.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Âgé de 44 ans, Pascal Gaüzère a décidé de mettre un terme à sa carrière. Retour sur cette dernière avec cinq dates clés.

La saison 2005/2006

Originaire de Montfort-en-Chalosse, Pascal Gaüzère évolue comme joueur en Fédérale 3 lorsqu'il découvre l'arbitrage. Il n'a que 21 ans. La suite est linéaire avec le concours du jeune arbitre remporté, et une progression telle qu'il ne passera pas par la case Fédérale 1. En 2004/2005, il découvre la Pro D2. Et dès l'année suivante, c'est le grand bain en TOP 14, à seulement 29 ans.

Bientôt, les rencontres européennes suivront. En 2018 et 2020, Gaüzère arbitrera notamment des 1/4 de finale de la compétition.

3 décembre 2010

C'est à cette date que le Landais d'origine officie pour la première fois sur la "grande" scène internationale, lui qui a déjà arbitré des rencontres chez les juniors comme la finale du championnat du monde U20 entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie. La même année, il dirige l'autre grande nation de l'hémisphère sud face aux Barbarians

La formation mythique compte ce jour-là sur un XV de légende avec (notamment) O'Connor, Rokocoko, So'oialo, Mitchell, Mealamu ou Giteau. En face, les Boks de Bakkies Botha ou Pat Lambie ne peuvent rien faire, et s'inclinent 26 à 20.

13 juin 2015

Trois ans plus tôt, il arbitrait sa première demi-finale de TOP 14 entre Toulon et Clermont. Ce 13 juin, il retrouve l'ASM pour sa première (et dernière) finale du championnat, au Stade de France. Sauf que ce jour-là, c'est le Stade Français qui est sacré champion, et l'emporte 12 à 6.

Dans sa carrière, Gaüzère aura dirigé deux barrages, six demi-finales et une finale de TOP 14.

Coupe du monde 2015

La même année, c'est la consécration. Le Tricolore, devenu professionnel en 2011, est choisi pour la Coupe du monde. Logique, pour celui qui a intégré le panel du 6 Nations la saison précédente (pour Italie - Angleterre, ndlr). Il arbitre quatre matchs : Australie-Uruguay, Nouvelle-Zélande-Géorgie, Afrique du Sud-Etats-Unis, et Argentine - Namibie.

Coupe du monde 2019

Preuve de sa régularité au plus haut niveau, Gaüzère est de retour quatre ans plus tard, au Japon. Pour - là aussi quatre rencontres comme arbitre de champ dont l'incroyable Fidji - Uruguay, qui avait vu les Sud-Américains s'imposer à la surprise générale.

Les autres matchs ? Ecosse-Samoa, Nouvelle-Zélande-Namibie et Australie-Géorgie.

26 juin 2021

C'est donc ce 26 juin que M. Gaüzère donnera son dernier coup de sifflet. Et le contexte s'annonce incroyable, puisque le Tricolore aura l'honneur d'arbitrer le premier match de la tournée des Lions Britanniques et Irlandais. Ce samedi, la sélection regroupant les meilleurs joueurs anglais, gallois, irlandais et écossais défie le Japon. Un dernier bel événement pour celui qui possède l'un "des plus beaux palmarès de l’arbitrage français", explique la FFR dans un communiqué. "L’institution fédérale est très fière de l’avoir compté parmi les siens au cours de toutes ces années."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il découvre l'arbitrage à 21 ans en Fédérale 3. Ça veut dire qu'en dessous il y a pas d'arbitres ?

Je suis le seul a penser que ca fait quand meme beaucoup la….poite blesse…ruiz qui s en va alors qu il a l avemir devant lui, gauzere qui aurias pu faire un an de plus….c’ est pas bizarre?… ca va faire quand meme un trou au,panel WR. Esperons que RP revienne vite. Sinon…

Je ne le mettrai pas en tête de nos 3 meilleurs arbitres mais il reste une valeur sûre de l'arbitrage français. Quid de la relève ?

@lelinzhou

Je crois que Poite arrive à la limite des 45 ans donc sauf dérogation c'est bientôt fini. Si on rajoute l'arrêt de Ruiz, il ne reste plus que Raynal dans nos arbitres internationaux expérimentés (il va avoir 40 ans, il lui reste 5 ans).

Sachant que Trainini semble handicapé par son statut amateur pour passer au niveau international, on va connaître un creux le temps de redonner de l'expérience à des arbitres. Cayre et Brousset semblent être bien vus, ils partent assister Gaüzère sur son match de la tournée des Lions.

@Team Viscères

Tu as raison mais devenir arbitres WR du tiers un représente un enorme pas ….regarde Ruiz….il n y etais pas completement arrive malgre tout. Ils se sont tous fait depasser par des gars comme Brace… meme pierce emerge seulement malgre un long parcours. Plaire ne suffit plus , il y a plein de paramètres que tu ne controlles pas, comme en rugby europe, ou les quotas sont revenus depuis l’arrivee de Dume. Le niveau ne compte plus beaucoup mais seulement le pays d origine.

@En avant

Les désignations sont en effet très politiques, même en France. Et tu as raison de citer Ruiz, il stagnait au niveau international alors qu'il n'avait pas grand chose à envier à certains. C'est justement le souci : aujourd'hui il faut davantage "plaire" que "convaincre", à moins d'être un énorme crack.
C'est pour cela que je parlais de Brousset et Cayre, que je ne vois pas comme les plus gros potentiels d'arbitrage en France mais qui semblent bien parti pour aller loin (ensuite peut-être que je me plante et qu'ils deviendront de très bons arbitres internationaux).

@Team Viscères

Absolument d accord….triste mais c est comme ca….c est pas très motivant pour les jeunes…

@Team Viscères

Si je ne me trompe pas N Owens a arbitré jusqu'à 50 ans 🤔 mais, chez nous a 45 on vous arrête sans "ménagement" ni explication tout en étant content que l'on continue pour les jeunes ce qui est très bon pour ceux ci, j'ai arrêté à 55 et je n'étais pas à la "ramasse" 😊.
J'ai aimé arbitré 🏉même si certains retours d'hiver⛄ la route était pénible. 🌨️

@Francis Leveque

Le limite des 45 ans est en effet totalement arbitraire et ne correspond absolument pas à une limite de capacité pour les arbitres. Pour Garcès par exemple cela correspondait même à son plus haut niveau lors de sa carrière, et il aurait pu continuer en restant dans le trio des meilleurs arbitres du monde.
C'est un choix purement politique et propre à la France, qui vise à éviter le phénomène où un tout petit panel d'arbitres expérimentés omniprésents phagocytent les matchs et empêchent les générations suivantes d'éclore (on le voit au Pays de Galles où c'est le néant derrière Owens). L'idée est plutôt louable et bonne, mais le revers de la médaille c'est en effet qu'on se prive de gars encore totalement au niveau.

@Team Viscères

Personnellement j'aime bien Thomas Charabas, je trouve qu'il progresse bien, un peu dans le style de Raynal. Mais je pense qu'il se heurtera aussi au même problème de statut que Trainini.

@lelinzhou

Tout à fait, je crois qu'il a quand même fait quelques matchs internationaux de seconde zone (Tournoi B ou qualif de Mondial, je ne sais plus). Mais il n'ira pas plus haut et comme Trainini je doute fort qu'il arrête son métier pour se consacrer à l'arbitrage à plein temps.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Transferts
News