Le Super Rugby, bientôt nouveau concurrent du Top 14 sur le marché des transferts ?
Freddie Burns jouera en Super Rugby, aux Highlanders, dès le mois prochain.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce dimanche, après Ryan ou Bogado, l'Anglais Freddie Burns s'est engagé avec les Highlanders en Super Rugby. Se dirige-t-on vers une nouvelle tendance ?

C'est l'info transfert exotique du jour. L'ouvreur Freddie Burns, capé 5 fois avec l'Angleterre, va rejoindre les Highlanders pour la saison de Super Rugby qui débute le 24 février prochain. Un renfort de poids pour la franchise basée à Dunedin - souvent pillée ces dernières année - d'autant qu'elle a également enregistré l'arrivée de celui qui évoluait à Bayonne dernièrement : Martin Bogado. Oui, le talentueux argentin fera lui aussi partie de la ligne de 3/4 des hommes d'Otago, qui devrait avoir fière allure en y ajoutant les Aaron Smith, Jona Nareki ou Jonah Lowe, qui arrivera lui des Chiefs.

TRANSFERT. Un 3/4 bayonnais de 24 ans s’engage en Super Rugby !TRANSFERT. Un 3/4 bayonnais de 24 ans s’engage en Super Rugby !

Et ce ne sont pas les seuls "européens" que l'on retrouvera lors de la prochaine saison de Super Rugby Pasifika. En effet, le pilier irlandais aux 24 sélections John Ryan, vieux routier du Munster, officiera sous les couleurs des Waikato Chiefs, par exemple. Quant aux anciens des Wasps, Sam Spink et Zach Kibirige, ils vont eux découvrir cette compétition unique sous le maillot de la Western Force, comme Rob Kearney ou Jordan Olowofela avant eux. Avec à leurs côtés l'Argentin Santiago Medrano, qui évoluait déjà dans l'ouest australien ces dernières saisons et a profité de la faillite des Worcester Warriors pour y retourner.

Mais alors pourquoi autant de joueurs débarquent cette saison dans le Pacifique, alors que jusqu'ici les arrivées d'Européens se sont toujours comptées sur les doigts de la main ? Eh bien la genèse de tout ça s'explique bien évidemment par la situation économique critique des clubs anglais. Ainsi, les joueurs des Wasps comme de Worcester ont dû se trouver un point de chute à la hâte et certains ont donc, tant qu'à faire, accepté de tenter une aventure exceptionnelle à l'autre bout du monde. Pour d'autres, plus âgés et en fin de contrat, c'était également l'occasion de tenter une pige que tous les amoureux de ce sport aimeraient, sans voir une disparité trop importante avec leurs autres propositions de salaire. La faute aux finances des clubs britanniques, encore une fois.

RUGBY. Une dette à NEUF chiffres pour les Wasps : La Premiership sombre financièrementRUGBY. Une dette à NEUF chiffres pour les Wasps : La Premiership sombre financièrement

Et comme l'occasion fait le larron, certains comme Freddie Burns, bien qu'encore sous contrat, ont sauté sur le coup. "En tant que jeune garçon, j'ai grandi en regardant le Super Rugby aux premières heures du jourAvoir l'opportunité de représenter un club aussi prestigieux lors de la saison 2023 du Super Rugby Pacifique est un immense honneur." Là, le joueur des Tigers de Leicester y retrouvera de nombreux anciens coéquipiers ou adversaires, croisés sur les routes du championnat d'Angleterre ou en coupe d'Europe. L'on pense notamment à Nemani Nadolo (34 ans) qui a accepté un ultime challenge avec les Waratahs, ou à Melani Nanai et Tolu Latu, de retour au pays après plusieurs années sur le vieux continent. Que des choses qui ne se faisaient pas forcément, avant.

VIDÉO. Queen, Nuggets et lunettes de soleil, Freddie Burns a fêté comme il se doit le titre de champion d'AngleterreVIDÉO. Queen, Nuggets et lunettes de soleil, Freddie Burns a fêté comme il se doit le titre de champion d'Angleterre

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est peut être la fin du rugby anglais !
Car beaucoup vont quitter l'Angleterre après la coupe du monde.

Cela s'appelle le principe des vases communicants ???

On ne peut que s en réjouir !!!!
Nous verrons des joueurs issus de la formation française jouer en top 14.

@Passovale

je crois que ce sont surtout des britanniques qui partent des clubs anglais en faillite, pas vraiment les joueurs évoluant en top 14 !

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
Ecrit par vous !
News
News